La scène française apporte plus de précisions sur la LFL et son fonctionnement

Quelques minutes après que la Ligue Française de League of Legends fut annoncée, plusieurs réactions se sont fait entendre sur les réseaux sociaux, notamment celle du joueur de l’équipe Lunary, Narkuss. Ce dernier a fait entendre son mécontentement et a décidé de lancer un débat sur la LFL. La discussion a amené plusieurs acteurs de la scène à dévoiler quelques informations supplémentaires.

Narkuss-Debat-LFL
Credit : Alexandre “Narkuss” Mege avant de lancer le débat LFL

Avant propos

Les informations communiquées dans cet article ne sont que des on-dit tirés du débat sur la Ligue Française de League of Legends, lancé par Narkuss dans la nuit du samedi au dimanche dernier sur le stream Solary. Bien que plusieurs personnalités de la scène LoL française soient intervenues, aucune déclaration de Riot France n’a confirmé les propos cités. Cette chronique a pour but d’apporter des pistes de réflexion sur l’avenir de la LFL. Bien sûr, nous ne comptons pas reprendre les renseignements déjà précisés officiellement.

Lire aussi :  Riot Games lance la Ligue Française de League of Legends

La solution tant attendue ?

Nous pouvons confirmer avec certitude que Riot France a conquis plusieurs notabilités et influenceurs de la scène LoL ! Ces mêmes personnes ont confirmé que la mise en place de ce projet était excellente sur plusieurs points. L’idée est de rendre économiquement et sportivement viable la compétition dans l’hexagone pour les structures et joueurs.

L’intention est de pouvoir offrir aux organisations esportives et aux spectateurs une production plus complète et professionnelle, ceci grâce à l’intervention de Webedia, en association avec O’Gaming. De plus, présenter un format plus professionnel permettra aux équipes une certaine stabilité et surtout une sécurité de confort pour une participation en offline. Sans oublier une meilleure régularité de diffusion de match pour mettre en avant le blason des équipes. Ceci éviterait d’attendre une lan par mois, pour au final avoir un manque de visibilité et d’activité. D’ailleurs, les lans françaises sont pointées du doigt pour leurs conditions non-optimales pour les joueurs comme pour la production.

Toute la scène est convaincue du bienfait de cette ligue. Toute ? Non ! Une personne résiste à contre-courant de cette idée. Joueur actuel chez Lunary et producteur de “L’amour est dans le gaming”, j’ai nommé Narkuss ! Alors que l’ensemble des personnalités estiment que cette ligue est nécessaire pour son aspect économique, marketing, stabilité et régularité des pros, ce dernier se pose comme grand défenseur des petites et moyennes structures, ainsi que du viewership. Il trouve que ce modèle devient beaucoup trop “esport business” en dépit de l’audience que cela peut engendrer. Il refuse également que la scène LoL devienne beaucoup trop élitiste, au point que les petites et moyennes structures ne puissent profiter de cette évolution. Des appréhensions tout à fait louables.

Leak of Legends

Nous allons commencer la partie la plus intéressante, les nouveautés de la LFL qui n’ont pas été dévoilées officiellement. Souhaitant montrer son désamour pour ce nouveau projet, Narkuss a décidé de lancer le débat avec différents acteurs de la scène française LoL : Chap, Tioo, Noi, Chips, Zaboutine, Shemek, Darlik, Shanky, Samchaka et Nisqy.

Que nous apprennent ces échanges qui nous le rappelons, en l’absence d’annonce officielle de Riot France, ne sont pas des vérités absolues ?

Le format de la Ligue Française League of Legends

Nous savons actuellement que la LFL sera construite autour de 8 équipes professionnelles, et qu’il y aura à côté le LoL Open Tour pour le circuit amateur. Donc 8 équipes la première année pour stabiliser la scène. Ensuite, Riot France complétera la ligue avec l’arrivée de 2 nouvelles équipes. Ainsi, composer une ligue avec 10 teams compétitives, comme en LCS. Bien entendu, ces 2 nouvelles équipes auront réussi à se hisser dans le TOP 1-2 du LoL Open Tour. Tout cela serait basé sur un système de relégation pour les deux derniers du classement LFL (Up&Down). En gros, ça serait les LCS FR, et l’Open Tour serait les Challenger Series FR.

Dimanche dernier, entre 19h30 et 19h40, le joueur Solary, Trayton a communiqué sur le stream Solary le calendrier des matchs. D’après ses paroles, la LFL se déroulerait le lundi et le mardi, tandis que le mercredi et le jeudi seraient consacrés à l’Open Tour.

Un budget alloué aux équipes LFL ?

Selon les propos des différents protagonistes, Riot France participerait au financement des équipes présentes en LFL. Ce qui veut dire en d’autres termes que la LFL fonctionnerait de la même manière que les LCS, un budget serait alloué aux équipes pour maintenir une certaine stabilité, et surtout de devenir à 100% professionnelle. Il y aurait également des moyens mis en œuvre par Riot pour fournir aux équipes des fonds nécessaires à leur communication.

Nécessité d’être présent en région parisienne ?

Ce que nous connaissons à ce jour, c’est que la compétition du LoL Open Tour se déroulera en online, mais il n’est pas indiqué comment se déroulera la LFL. Si on se réfère au débat, il semblerait que la ligue se déroulerait de la même manière que les LCS EU à Berlin. Autrement dit, les équipes devront posséder une gaming house en région parisienne, proche des locaux proposés par Webedia, pour participer à une scène dédiée. La LFL bénéficiera de son propre studio où les équipes se rejoindront tous les lundi et mardi.

Par ailleurs, plusieurs informations pourraient être validées en se conformant au tweet du responsable de production O’Gaming, Karnage, et aux réponses apportées. Il faudra néanmoins attendre les informations officielles de Riot Games pour statuer véritablement sur le bien-fondé de la LFL.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.