Counter Strike

   Il est intéressant de classer les équipes juste après Katowice, car les IEM étaient le dernier gros tournoi avant la MLG Colombus, premier major de l’année avec le prizepool symbolique de 1,000,000 $. De plus, les IEM ont apportés un bon nombre de réponses concernant les équipes qui vont participer à la MLG et qui nous permette de mettre en place un classement assez représentatif du Top Mondial actuel. Cette article vous présentera une analyse des 12 équipes les plus fortes du monde. Pourquoi 12 ? Parce que c’est comme ça !

Le Top 4 Monde : Les Dominants

1er : Fnatic

fnatic_final_2016_csgo_1

   Cela vous étonne ? Fnatic est probablement la deuxième équipe la plus légendaire du jeu. Enchaînant les tournois et les victoires, l’équipe est la plus dominante de début 2015 jusqu’à aujourd’hui. Il suffit de voir ce début d’année, 3 tournois et 3 titres de champion, rien que ça.

   Très peu d’équipes peuvent se vanter de pouvoir les arrêter, avec des pointures comme Olofmeister, JW ou Flusha. Constante, régulière et surpuissante, l’équipe n’a drop que 2 games sur tout Katowice avec un record de 11-2. Définitivement inarrêtable.

2ème – Astralis

   Astralis correspond à « l’éternel second », cette équipe possède les capacités pour gagner un tournoi important, cependant elle n’y parvient jamais à cause souvent d’une équipe se surpassant sur le tournoi ou parce qu’il tombe sur la pointure du moment.

   Les IEM Katowice en sont un bon exemple, faisant un perfect en poule mais tombant sur des Fnatics énervés en demi, ils parviendront à prendre une game à ces derniers, mais reste bien loin de leur niveau.

   Avec leur sérieux et leur résultat toujours constant (finissant en permanence en demi-finale au moins), Astralis s’impose définitivement comme une équipe capable de gagner un Major, seulement comme pour le Red Dot Invitational, il faut lancer le mode berserker pour vaincre les meilleurs.

3ème – Luminosity

20610435208_5e7a45bfe5_h_01

   Les Brésiliens entrent enfin dans le Top 4 Mondial ! Equipe sur laquelle de nombreux analystes gardaient un oeil pour voir leur évolution, ce début d’année 2016 est réjouissant pour Luminosity. Sur les trois tournois importants auxquels ils ont participés en 2016, Luminosity a fini deux fois en finale,  et une fois en demi-finale.

   Ils parviennent de plus à se hisser premier de leur groupe où se trouvait Fnatic et Na’Vi à Katowice, parviennent à battre Na’Vi en demi-finale sur un 2-0 certes serré mais symbolique, et offrirent un sacré spectacle face à Fnatic en Finale poussant l’overtime sur deux maps face aux suédois !

   Des joueurs géniaux, une équipe rafraichissante et des résultats récents impressionnants, une troisième place de ce classement mérité.

4ème – Na’Vi

   Depuis la Dreamhack Cluj-Napoca 2015, Na’Vi s’est définitivement imposé comme une des 4 meilleurs équipes du monde, et ce début d’année avec une victoire à la Dreamhack Leipzig 2016, une seconde place à la Starladder XIV et une demi-finale aux IEM Katowice justifie toujours cette place.

   C’est grâce à leur maitrise de cartes exotiques (Train, Cobblestone) et aux joueurs talentueux qui la composent ( Guardian, Edward, Zeus, seized et Flamie) que l’équipe parvient à d’excellents résultats , chaque joueurs étant capable de tourner la partie à l’avantage de leur équipe.

   Et même si ils perdent face à Luminosity à ces IEM, 2-0, le match fut très serré entre les deux équipes montrant l’équilibre de niveau. Certes ils sont quatrième (notamment dû à leur performance en poule des IEM), mais ils restent redoutable pour les 3 équipes au dessus.

Le Top 5-8 : Les Challengers

5ème – EnvyUs

NV-win-GEC

   Après leur victoire du dernier Major, on pensait EnvyUs comme une des deux meilleurs équipes du monde mais ce début d’année nous a fait réfléchir sur cette vision.

   L’équipe tentant une transition de leur style de jeu et de leur leading, celui-ci s’est avéré sans trop de contrainte (parvenant Top 4 sur tous les tournois auxquels ils ont participé en début d’année) jusqu’à l’ESL Expo Barcelona où ils échouent à arriver aux playoffs puis à la catastrophe de Katowice où ils arrivent avant-dernier de leur poule.

   En ce moment, on ne sait plus trop où situer EnvyUs ayant fait un changement de roster juste après Katowice et attendant encore des résultats de leur refonte interne. Les faire descendre du Top 4 est une réalité reste à voir s’ils peuvent rester à cette cinquième place après la MLG.

6ème – Faze

450px-FaZe_Clan_at_DH_Leipzig_2016

   S’il y a bien une équipe ayant le plus de capacité en Europe mais qui ne brille jamais, c’est bien Faze. Possédant des joueurs étant capable de miracle, les Faze n’ont pourtant pas autant de réussite qu’il le devrait. Ils tiennent souvent tête au plus grand sans parvenir à les battre et perdent très peu face à des équipes montantes.

   Ayant parfois des difficultés à sortir des poules et parfois peuvent atteindre la demi-finale en battant une grande équipe, Faze souffre très souvent d’une forte inconstance sur leur résultat, un peu plus de régularité leur permettrai d’atteindre les sommets.

7ème – G2 Esports

   Les Ex-Titans arrivés récemment chez G2, ont sus s’imposer comme de bons challengers. Ils n’ont certes pas participé à Katowice mais les différents résultats de l’équipe depuis ce début d’année tende à montrer que l’équipe est sur un bon chemin pour réussir.

   Terminant sur des résultats convenables en tournois importants (sortant généralement des poules) et s’imposant sur les qualifiers auxquels ils participent, il ne serait pas une surprise que l’équipe parvienne à s’imposer ou à bien se défendre face aux teams au dessus d’elle.

   Néanmoins l’équipe est souvent un tout ou rien comme toutes les équipes présentent dans cette partie du top, et il ne serait pas étonnant non plus de les voir perdre face à des petites équipes montantes qui ont de l’énergie à revendre. Leur réussite au qualifier de la MLG nous permettra d’obtenir une réponse au prochain major.

8ème – NiP

csgo_nip_katowice2015

   Ninja in Pyjamas est probablement une des équipes les plus légendaire de CS:GO, et pourtant même les légendes peuvent tomber. Après une fin d’année 2015 avec du bon et du mauvais et un changement dans la line up, NiP revient sur la scène pour la première fois en 2016 pour les IEM Katowice et comme la fin d’année dernière il y a eu du bon et du mauvais.

   En effet NiP est bien placé dans cette liste (comparé à ce que l’on pourrait penser) de par leur résultat en poule. Face aux plus grosses équipes de leur poule (Na’Vi, Fnatic et Luminosity quand même), les suédois tiendront toujours tête et offriront des matchs très serrés sur le score. Leur échec est certes décevant mais soyons positif, il y a du bon et NiP pourrait bien revenir très prochainement.

Le Top 9-12 : Les Underdogs

9ème Dignitas

   Dignitas ne devrait pas être aussi bas dans la liste mais c’est parce que c’est une équipe montante et dont on attend beaucoup qu’elle l’est.

   Capable de battre de bonnes équipes et de tenir tête au meilleur, elle est difficile à placer car elle participe à très peu de gros tournoi dû à son statut de jeune équipe mais bientôt on pourrait voir cette équipe s’envoler vers le top. Elle a toute les capacités pour réussir avec de très bon joueurs qui ont tout à prouver et qui le font.

   Ils ne seront pas à la MLG ce qui va probablement ralentir leur progression aux yeux du public mais il faut les attendre au tournant, et bien les observer à leur prochain tournoi.

10ème – Virtus.pro

e866a1e34cb2a59edb24

   Les Polonais ont deux belles années derrière eux. Mais l’année dernière ils pouvaient faire preuve d’une certaine irrégularité qu’on retrouve en ce début d’année. Ils réussissent très peu et leur qualification aux playoffs à Katowice se joue à un match serré face à Faze, ayant échoué à tenir tête aux plus grosses équipes et tombant très facilement face à Fnatic en playoff.

   Ce n’est pas le chant du cygne pour Virtus.pro car on sent encore de la rage dans les vieux joueurs composant l’équipe, toutefois il faut laisser la place aux jeunes à un certains moment et c’est ce qui pourrait se passer si l’équipe ne parvient pas à remonter la pente cette année.

11ème – Mousesports

450px-Mousesports_at_DH_Leipzig_2016

   A l’instar de Dignitas, mousesports est une excellente équipe montante qui parvient à arracher des matchs aux meilleurs et surplombe le sub-top. Mais mousesports ont généralement beaucoup plus de gros tournois à leur actif, participant à beaucoup plus de qualifier pour y arriver.

   Néanmoins ce n’est pas pour ça que l’équipe a plus de mérite que Dignitas car mousesports ne parvient pas à dépasser les Quarts de finale très souvent et a beaucoup moins de réussite que les Danois face aux grosses équipes. Toutefois il ne faut pas la sous estimer et cette équipe du sub-top pourrait offrir des joueurs capable de jouer en top dans le futur.

12ème – Tempo Storm

tempo-storm-stormed-iem-katowice-last-weekend

   La grosse surprise de ces IEM Katowice, les brésiliens de Tempo Storm. C’est un peu ce qu’il faudrait retenir de cette équipe pour l’instant. Ayant fini 2ème de leur poule (qui était pourtant assez complexe), ils surprennent en playoff où ils tiennent tête à Na’Vi en BO3, ce qui est impressionnant pour une équipe considéré comme un des underdogs du tournoi.

   Tempo Storm a toutefois échoué à se qualifier pour la MLG. On ne les reverra donc pas pour l’instant, mais c’est définitivement une des équipes montantes à surveiller dans l’année

Conclusion

   Il y a déjà beaucoup de changement par rapport à l’année dernière, le Top 4 a changé et de nombreuses équipes montantes commence à avoir un regard ambitieux sur les premières places, ce top est une conclusion pré-major, le premier de l’année. Après le MLG ce classement pourrait se retrouver totalement bouleversé encore une fois. On attend beaucoup de ce premier major et de la marque qu’il laissera dans l’année.