LCS NA – Les strategic coach vont pouvoir participer aux picks et bans pour la fin du Summer Split

L’annonce vient d’être faite par lolesport : les LCS NA vont permettre aux strategic coach de rejoindre le head coach lors de la phase de picks et bans jusqu’à la fin du Summer Split – et uniquement dans la région NA pour cette période.

bandeau league of legends

Lumière sur les strategic coach

Coup de tonnerre dans l’écosystème de League of Legends. Le strategic coach, habituellement absent de la scène, pourra participer à la phase de draft et assister le head coach et les joueurs dans les choix de picks et bans.

Ce pilote exclusif aux NA prendra place dès les prochains matchs et ce, jusqu’aux phases finales incluses. Cette décision intervient après les échanges entre Riot Games et les équipes des LCS NA, dans l’objectif d’améliorer l’écosystème. A noter que cette demande provient des teams, et fait suite aux nombreux défis que comporte la phase de draft.

Les joueurs ne voulant pas que le head coach soit remplacé, elles ont émis le souhait d’ajouter une deuxième personne à l’exercice. Après de nombreuses discussions, Riot a accepté le marché jusqu’à la fin du split. L’objectif étant, selon les dires de Chris “Riot Commish” Greeley, de permettre aux équipes de développer des stratégies plus efficientes et développer le skill des joueurs en phase de draft.

Lire aussi :  Analyste League of Legends - Les réalités d'un travail de l'ombre

Mise en place et critiques

Dès les prochains matchs, les équipes pourront ainsi avoir leur analyste sur la scène (ou en tout cas de permettre une communication avec celui-ci), et ce pour toutes les games si elles en décident ainsi. Bien sûr, elles peuvent aussi s’en passer, ou le faire intervenir qu’à certains matchs clés. Comme le head coach, celui-ci devra quitter la scène à la fin de la phase de draft. Ce pilote sera aussi intégré aux playoffs de la ligue Académique.

Les retours des joueurs et du coaching staff permettront d’évaluer la pertinence d’un tel exercice, et s’il est envisageable de l’importer pour une saison complète. Certains influenceurs français ont réagi à chaud à cette nouvelle, en particulier dans le tweet de Shaunz.

Une des raisons positives invoquées pour la mise en place du pilote est celle de l’analogie avec la LCK, qui pratique déjà l’exercice. Pour les européens (et peut-être les nord-américains), cette décision peut choquer, tant le head coach peut faire figure d’autorité. Son accompagnement sur scène par un analyste peut donc surprendre et remettre en cause son expertise et sa place. L’exercice peut pour autant avoir la vertu de faire la lumière sur les analystes, qui travaillent dans l’ombre et ne bénéficient pas d’une exposition médiatique aussi importante que les head coach, en plus d’apporter une deuxième voix à l’instant t.

On peut néanmoins s’interroger sur la pertinence de l’intégration de ce pilote en fin de Summer Split. Une mise en place en ligue Académique uniquement aurait pu avoir le mérite de tester l’exercice sans engendrer de potentiels dysfonctionnements ou esclandres sur la scène des LCS. L’initiative a en tout cas du bon, du moment qu’elle repose sur l’élévation du niveau de l’écosystème des LCS (et des ligues Académiques), et ne s’appuie pas sur des stratégies obscures de maintien de certains postes.

Crédit image à la une : Riot Games

En savoir plus sur l'auteur
Directeur de la rédaction

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.