League Of Legends

     Les quarts de finale désormais terminés, le dernier carré s’approche un peu plus du potentiel titre de champion du monde de League of Legends 2015. Les quatre équipes restantes vont quitter Londres pour rejoindre Bruxelles. Le choix de continent du futur vainqueur est déjà très restreint. Il ne reste que deux choix possible: Europe ou Corée. Sur les quatre équipes deux semblent tout de même favorites: SKT T1 et Fnatic. Ces deux équipes ont montré une réelle solidité que ce soit sur le draft, sur la stratégie, sur la sécurisation d’objectifs et sur les prises d’initiatives.

     Bien évidemment les amoureux de nos frenchies qui sont S0az, et Yellowstar, rêvent d’une finale entre Fnatic et Origen. Mais pour Origen le monstre SKT T1 se dresse devant eux. Des mots même de Niels (adc des Origen), si son équipe réitère les mêmes erreurs que face à Flash Wolves alors ils n’auront aucune chance. Quant aux Fnatics le chemin pour la finale a l’air un peu plus simple même si les KOO Tigers sont à respecter. Leur impressionnant 3 – 0 face à EDG a tout de même envoyer un message fort. Rekkles lui même, malgré sa grande amitié pour Deft, avait déclaré qu’après la première partie il savait que la victoire finale reviendrait à Fnatic dans ce quart de final. Ils arrivent donc en Belgique en favoris face à des KOO Tigers victorieux mais pas flamboyant face à KT Rolster.

BrusselsExpoLe Brussels Expo, enceinte des demies finales

Samedi 24 Octobre 16h30

0Iw94shB[flag=europeanunion] Origen03[flag=kr] SKT T1SK_Telecom_T1

Match 1 :Première victoire pour SKT T1, un draft qui les avantages pour le late game combiné à un pick Evelynn douteux, joué tanky qui n’a eu aucun impact. Malgré un Niels en grande forme Origen s’incline. Tout comme lors du quart de finale KT Rolster – KOO Tigers, Fiora a été un pick également décisif captant l’attention en permanence de 2 joueurs origen.

Match 2 : Pour cette deuxième partie, les Origens semblent être mentalement dépassés. Ils ne trouvent pas de solution à cette équipe SKT. Une victoire logique de SKT qui les met à une manche de la finale. Pour Origen ils n’ont plus rien à perdre désormais. La différence en jungle. Bengi est bien plus actif sur des lanes déjà plus forte. Amazing semble inhibé à l’idée de créer des occasions. S0az semble en plein tilt. Il est fort probable de voir un 3 – 0 en voyant la partie et les comportements chez Origen.

Match 3 : Un gros stomp pour cette dernière partie. Faker entre en scène pour cette dernière partie avec son Ryze. C’est une véritable boucherie et comme la partie précédente les Origen y vont de leur petit tilt. Dommage pour le cas Amazing a tenté de faire quelques bonnes actions. SKT est donc la première équipe qualifiée pour cette finale 2015 des championnats du monde.

 

Dimanche 25 Octobre 14h30

[flag=europeanunion] Fnatic03[flag=kr] KOO Tigers
300px-KOO_Tigers_logo

Match 1 : Malgré un très bon départ des Fnatics et un avantage montant à 6k gold. Ils laissent emporter dans des combats successifs qu’ils perdent. Lorsqu’ils perdent leur deuxième inhibiteurs, Fnatic parvient à gagner un combat leur donnant un peu de répit et surtout de récupérer un Nashor: nous sommes à la 40ème minute d’un match intense entre deux composition faites pour se battre. Malgré cela le dernier combat tourne à l’avantage de KOO Tigers, un quadruplé pour Kassadin permet à ces derniers de remporter la première manche.

Match 2 : Cette fois-ci Fnatic n’a même pas pu répondre au draft des KOO. Il est assez incompréhensible de voir Tahm Kench, Kalista, Veigar et Fiora dans la même équipe quand on sait qu’individuellement ils peuvent tuer leur opposant direct. A partir de ce postulat les choses sont très compliquées pour Fnatic dés le départ. La partie est assez posée en early. Fnatic prend un léger avantage grâce au farm où ils devancent KOO sur toutes les lanes. Fnatic perd tous ses inhibiteurs mais réussit comme durant la première partie un bon teamfight, récupère un Nashor et quelques tours. Mais sur la supériorité de la composition KOO l’emporte à nouveau.

Match 3 : Pour ce dernier match, que dire? On pourrait dire que c’est le match du tilt. Les Fnatics sont surpassés dés les premières minutes notamment au top. Huni est surclassé par Smeb qui semble vraiment être le joueur phare de cette équipe coréenne. Les décales répétitives des KOO Tigers donnent un avantages définitif. Le snowball est impressionnant. C’est logiquement que KOO s’impose et va rejoindre son compatriote SKT en finale à Berlin. Malgré tous les espoirs fondés en Fnatic, la Corée reste intouchable pour le moment.

 

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -