L’esport reconnu comme une discipline Olympique en Asie !

L’esport n’est toujours pas prévu aux Jeux Olympiques. Cependant, le Comité d’organisation des Jeux a annoncé que les Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games) intégreront l’esport, en tant que discipline officielle et médaillée pour la prochaine édition.

SEA-Games-Esport-Razer-Olympique Credit : Razer

En attendant les Jeux olympique d’Ete de 2020 au Japon, puis ceux de 2024 à Paris, le Comité d’organisation des Jeux a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse qui se tenait à Pasay, aux Philippines. La prochaine édition des Jeux d’Asie du Sud-Est en 2019 (SEA Games). Pour information, les SEA Games sont une compétition multisports. Onze pays prennent part à cette compétition organisée tous les deux ans en Asie du Sud-Est. Cet événement inclura les premières épreuves d’esport médaillées de l’histoire. Par la même occasion, ils ont officialisé leur partenariat avec le fabricant de périphériques destinés aux joueurs, Razer.

Les SEA Games incorporeront six nouvelles épreuves

La question qui revient souvent c’est pourquoi incorporer l’esport dans l’univers olympique ? Les organisateurs ont répondu que l’objectif principal est de faire de l’esport une discipline reconnue de tous. Bien entendu, comme pour l’Intel Extreme Masters (IEM) de PyeongChang en février dernier, plusieurs observateurs voient cette compétition comme un test pour l’intégration future de l’esport aux Jeux olympiques de Paris en 2024. Des observations qui sont pour le moment positives aux vues de l’inclusion d’un tournoi Pro Evolution Soccer aux Japan’s National Sports Festival.

Un très grand pas a été réalisé en cette fin d’année 2018. Pour la première fois de son histoire, l’esport sera reconnu et officiellement médaillé aux Jeux Olympique. Sur ces six nouvelles épreuves, deux d’entre elles seront destinées aux joueurs PC, deux autres pour les joueurs consoles et enfin les deux dernières pour les joueurs mobiles.

Mobile Legends : Bang Bang comme premier titre annoncé

Pour le moment, le seul titre annoncé par le Comité philippin est un MOBA en 5v5 sur mobile, Mobile Legends : Bang Bang. Les autres cinq autres jeux seront dévoilés prochainement, la liste complète devrait être finalisée d’ici le 15 décembre. Bien sûr, ces futurs titres devront être conformes aux valeurs du Comité International Olympique. Sans oublier qu’ils ne devront pas promouvoir la violence ou les jeux d’argents.

Nous pouvons donc d’or et déjà zapper les FPS comme Call of Duty ou Counter Strike : Global Offensive. Par contre Mobile Legends : Bang Bang ouvre une voie pour les MOBA PC (Dota 2, League of Legends, etc.). Pour ce qui est des jeux consoles, nous pouvons envisager un simulateur de football comme FIFA 19 ou Pro Evolution Soccer 19.

Bien que nous puissions féliciter cette initiative, il y a encore du chemin à faire. En effet, chez nos voisins allemands, la confédération allemande des sports olympiques ne l’entend pas de cette oreille. L’appellation “esport” est refusée par le Deutscher Olympischer SportBund (DOSB), au profit d’eGaming. De plus, le DOSB rejette l’idée que l’esport soit un sport.  En dépit du fait que l’esport ne fasse pas l’unanimité au sein du Comité olympique, c’est un premier pas non négligeable sur l’arrivée de l’esport aux JO, et une reconnaissance mondiale en tant que statut sportif.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.