L’hebdo Rainbow Six e-sport : Rentrée de Pro League, scène française bouillante et R6 TMs !

Retrouvez de manière décalée, l’essentiel de la compétition sur Rainbow Six Siège. Aujourd’hui, on parle du retour aux commandes de la Pro League à travers la planète, des changements opérés sur la scène française et de… Rainbow Six TMs !

Intro - Rainbow Six - Hebdo - Kini

La scène française change radicalement de décor

Le début de semaine européen est rapidement marqué par un coup de tonnerre sur la scène française. Supremacy annonce — contre toute attente — le départ de son roster composé de Bastien Dulac « Biboo », Florian Perrot « Zephir », Adrien Rutik « RaFaLe », Martin Eberhard « Spark » et Loïc Chongthep « BriD ». Les meilleurs performeurs du pays de la baguette durant le Six Invitational 2018, avec un Top 8 mondial, rejoignent la Team Vitality.

Dans la foulée, et suite à leur départ de la structure à l’abeille, Dimitri de Longeaux « Panix », Julian Blin « Enemy », Jean Prudenti « Revan » et Valentin Cheron « Voy » sont officialisés du côté de MockIt Esports. Valentin Liradelfo « Risze » est quant à lui remplacé par David Khalfa « sNKy ».

Lire aussi :  Vitality entame un nouveau cycle en acquérant les ex-Supremacy !

Des changements dans le paysage francophone qui se poursuivent le lendemain avec une autre officialisation. Celle des Millenium, qui se séparent de Bryan Tebessi « Elemzje ». L’écurie violette enregistre, en contrepartie, la signature de Risze qui emboite le pas de Théophile Dupont « Hicks ». L’ancien d’Unknights qui faisait, en janvier dernier, son retour sur la scène professionnelle.

Lire aussi :  Millenium et le recrutement de Risze, analyse d'un éternel recommencement

En somme, ces chamboulements apporteront un vent frais pour chaque escouade. Des équipes tricolores qui auront toutes un but nouveau à l’entame de la Pro League Season 7. Les ex-Supremacy devront redorer le blason de Vitality. Les néo-MockIt Esports devront parvenir à soigner leur jeu et être plus réguliers pour ne pas sombrer. Les Millenium devront réussir à trouver la symbiose à cinq, qu’ils n’ont toujours pas su s’attribuer. Et enfin, la Team Oplon devra montrer qu’elle ne figure pas dans les hautes sphères européennes pour rien.

Certes, cela fait beaucoup de « devoirs ». Mais avec 4 formations engagées dans cette nouvelle saison de Rainbow Six Pro League, la France ne supportera pas un échec supplémentaire, en online, de ses équipes emplies d’un potentiel certain…

Des écuries prochainement réunies à la Gamers Assembly qui élargissait cette semaine le nombre de slots disponibles pour son tournoi Rainbow Six. Soit 32 participants ! Aucun doute, il s’agira là de l’événement en LAN le plus disputé qu’ait connu la licence sur le territoire français ! Un véritable cadeau de la part de l’organisation qui couvrait il y a près de deux ans, le premier event offline dédié à Rainbow Six Siège dans l’hexagone.

Penta Sports et Millenium au premier rang de la rentrée des classes

Intro - Rainbow Six -Europe

C’est avec en tête l’incroyable shuffle orchestré quelques jours plus tôt, que démarre cette septième édition de Rainbow Six Pro League en Europe. De par son seeding d’équipe de Challenger promue, MockIt est d’emblée et de nouveau opposée à l’ogre qu’est Penta. Les triples champions de Pro League et du Six Invitational 2018, l’emportent logiquement 2-0.

L’autre rencontre de ce groupe A voit Millenium coucher la Team Oplon sur le même score. La prochaine journée, dans un peu moins de deux semaines, promet d’apporter son lot de tension. Millenium et Penta Sports se disputeront une place en playoffs, tandis que le duel fratricide entre MockIt et Team Oplon mènera à envoyer (déjà) une équipe française en relégation de l’ESL Pro League.

Le groupe B quant à lui, entrera en lice cette semaine avec une rencontre au dénouement incertain opposant Ence à 1Up eSport. Celle-ci sera suivie de la première sortie des anciens Supremacy sous leurs nouvelles couleurs de Vitality, face aux Suédois de Digital Chaos.

Lire aussi :  Digital Chaos, des Vikings à l'assaut de la Rainbow Six Pro League

Les rencontres de Pro League Season 7 EU sont à suivre tous les jeudis dès 19 h sur la chaine UbisoftFR.

Pas de Challenger League pour les ex-Room Factory

Forze - annonce - Rainbow Six Siège

Une annonce est venue perturber le début de la Challenger League Season 7. La participation pour la deuxième division du circuit professionnel ayant été retirée quelques jours plus tôt aux anciens Room Factory. Vainqueurs de l’ultime édition en octobre dernier et auteurs d’une prestation honorable durant le Six Invitational 2018, les Russes étaient parvenus à se faire une place au major en étant la seule équipe qui n’évoluait alors pas en Rainbow Six Pro League. Tout laissait donc présager qu’ils partiraient en tant que favoris de la « CL ».

Seulement, le règlement de l’ESL a vite rattrapé l’escouade qui a entre temps rejoint les rangs de la structure Forze. Cette dernière ne pourra malheureusement pas faire partie du Top 16 européen. La faute à sa composition. L’inscription de trois joueurs qui étaient au sein d’une équipe étant nécessaire pour conserver une place dans le circuit professionnel de la compétition. Alors qu’Oskar Zabutnoy « Magic », Rasmus Larsson « Redgroove » et très récemment Zahar Sinyavcev « PWN3F » ont choisi des destinations bien différentes, Forze ne peut pas concourir en Challenger League Season 7. Son roster dorénavant porté par Artur Ipatov « ShepparD », Artyom Simakov « Shockwave », Daniil Gabov « JoyStiCK », Ravil Mavlyaviev « foJiG » et Eugene Petrishin « karzheka » devra donc se contenter d’attendre les prochaines qualifications pour tenter d’évoluer de nouveau dans le championnat européen.

La place qui leur était destinée revient par ailleurs à End Gaming. Des italiens qui avaient laissé passer leur chance par 4 fois durant les qualifiers du mois dernier. Déjà présents lors de la précédente édition de Challenger League, ceux-ci avaient été éliminés par les Espagnols de sO-On.

Reborn vers une reconquête espagnole ?

Des sO-On qui ont depuis enregistré quelques changements. De nom dans un premier temps, puisque la formation se nomme désormais Reborn. Mais aussi de joueurs, étant donné que « B4tfat », Iñigo Gómez « Scythe » et Jose Cortes « weskRR » ont accueillis « Vass1llyy » puis Yeray Domínguez « DriD ». À noter, la réunion de weskRR et Drid qui ont partagé une participation à 5 saisons de Pro League sous l’étendard de gBots.

Et si l’escouade 100 % ibérique s’était disloquée suite à la relégation de l’équipe en fin de Pro League Season 5, nul doute que l’Espagne a encore une carte à jouer dans le top européen de Rainbow Six Siège. En atteste cette victoire (2-1) sur les Polonais de Patokalipsa, en ouverture de Challenger League Season 7. Le groupe prend donc la tête de ce groupe A, en attendant la rencontre entre Choose et End Gaming, exceptionnellement ce mercredi à 21 h.

Quid du groupe B, Unnamed (ex-Overtime) jouera ce lundi face aux anciens 1Up Academy, devenu Panthers Gaming. Le règlement de l’ESL interdisant le fait d’avoir deux rosters pour une même structure intégrée dans son circuit professionnel et l’organisation allemande ayant déjà une équipe au sein de la Rainbow Six Pro League Season 7.

Un match qui sera suivi de la première représentation des Français de beGenius dans la compétition, face au gros morceau qu’est I don’t Know. Composé de trois anciens joueurs de Pro League (Matthew Sharples « Meepey », Ryan Stapley « Lacky » ainsi que le frenchie David de Castro « sTizZe ») et toujours à la recherche d’un cinquième, suite à la mise en retrait de « FerralJackal ».

La Challenger League Season 7 est à suivre tous les lundis dès 19 h sur la chaine Rainbow Six France.

Rainbow Six TMs (enfin) lancé sur Faceit et en Europe

Marre de la ranked et ses problèmes ? De la SoloQ et ses inconvénients ? Envie d’évoluer dans un aspect compétitif sans pour autant se décourager ? Kixstar, l’un des présentateurs officiels de la Pro League NA a lancé il y a quelques mois, les Ten Mans. Le principe étant de réunir et de faire s’affronter en partie privée, tout joueur ayant envie de pratiquer dans des matchs compétitifs, sans pour autant s’inscrire avec toute équipe autour de soi. Approximativement à mi-chemin d’une ranked et d’un match de l’ESL.

L’idée a depuis muri pour atteindre aujourd’hui la célèbre plateforme Faceit, déjà reconnue par les communautés de CS:GO et League of Legend, entre autres. Aussi bien pour les professionnels que les moins expérimentés, le concept semble plaire et attire bon nombre de joueurs compétitifs.

Pour vous inscrire, c’est par ici !

Intro - Rainbow Six - NA

Evil Geniuses en patron, Spacestation démarre fort

Le premier match du circuit pro de l’ESL version Year 3 s’est joué en Amérique du Nord. C’est d’ailleurs sur ces terres que se jouera la phase finale de la Pro League Season 7. En ouverture des qualifications continentales, Evil Geniuses, finaliste vaincu du Six Invitational 2018, l’emporte facilement (2-0) contre Ronin Esports (ex-OnSlaught eSports). Une formation fraichement débarquée de la Challenger League outre-Atlantique.

Auteurs d’une prestation décevante aux Six Invitational, les compétiteurs d’eRa Eternity sont entrés d’un mauvais pied dans cette Pro League Season 7, en s’inclinant (1-2) contre une équipe de Spacestation Gaming (anciens Most Wanted) beaucoup trop forte et sur une lancée similaire à leur saison précédente. Le roster s’était classé Top 4 de la zone NA, faisant même trembler Evil Geniuses au moment de jouer la qualification pour la phase finale de São Paulo. En cas de victoire sur EG lors de la prochaine journée de ce groupe A, Spacestation pourrait donc obtenir sa revanche. Et la qualification pour les playoffs, par la même occasion.

eRa Eternity perd son roster Rainbow Six Siège

Au lendemain de son échec, le roster d’eRa Eternity s’est pour sa part détaché de la structure. Les joueurs seraient désormais en quête d’un nouveau club à représenter pour la suite de la saison. Et dans les coulisses, les rumeurs laissent à penser qu’Elevate — toujours à la recherche d’une équipe Rainbow, suite au départ de la sienne pour CLG et proche de Dylan « Bosco » depuis son passage au sein de la structure — pourrait acquérir cette formation qui est d’ores et déjà à une défaite de la relégation de Pro League NA.

Une scène nord-américaine à suivre de très près

La fin de cette première journée de Rainbow Six Pro League NA prendra place dans la nuit de ce lundi. Dans le groupe B, Rogue s’apprête à affronter Counter Logic Gaming. Les demi-finalistes du Six Invitational 2018 joueront donc les anciens Elevate qui ont pour le coup, remplacé Emilio Cuevas « Geoometrics » par Kevin Do « Chapstick », en provenance de Ronin Esports. Lui-même substitué par « Cookiez ».

L’autre rencontre du soir verra la prestigieuse structure SK Gaming passer enfin à l’action sur Rainbow Six Siège. L’emblème qui a enrôlé les ex-Flipsid3 Tactics, le 28 février dernier, sera confronté à Bird University (anciens 1nfamy). Une équipe qui avait créé la sensation de cette zone NA en se qualifiant parmi le Top 8 de la Pro League Season 6. Autant dire que ces deux matchs seront à suivre de près. Aussi bien en différé qu’en direct, pour les plus courageux ou somnambule, voire les deux !

Les rencontres de Pro League Season 7 NA sont à suivre tous les mardis dès 1 h sur la chaine Rainbow6 (Anglais).

Intro - Rainbow Six - LATAM

La samba du Brasileirão reprend ses droits !

Si la scène sud-américaine n’a pas vécu d’importants transferts, la compétition était elle, bien, présente pour le retour aux affaires de la zone. Dimanche dernier marquait la reprise du Brasileirão. Le championnat national regroupant les 8 formations de Pro League LATAM. Dans un format un tantinet différent. Une ligue où tout le monde se joue en BO1 de 6 rounds gagnants avant une phase finale en BO3.

Faze Clan inaugure la marche en se débarrassant sans conteste de Red Canids (6-0), alors que Black Dragons l’imite face à BRK e-Sports (6-2). La prochaine journée qui prend lieu ce dimanche opposera YeaH Gaming à Bootkamp et Liquid à Team One.

Les rencontres du Brasileirão sont à suivre tous les dimanches dès 22 h sur la chaine Ubisoft Esports (Portugais).

La Rainbow Six Pro League LATAM redémarre

Plus tard dans la semaine, le groupe A de la Pro League sud-américaine a repris son cours. Black Dragons inflige un 2-0 à Red Canids (anciens Myp e-Sports, promus de Challenger League). Dans la foulée, Team One (ex-Encore e-Sport, Top 4 de Pro League Season 6) l’emporte sur Bootkamp, anciennement Nox Gaming.

Le groupe B qui devrait être beaucoup plus relevé, puisqu’il compte 3 des 4 équipes qui étaient présentes au Six Invitational 2018, entrera en course cette semaine. Faze Clan sera confronté à YeaH Gaming et la Team Liquid à BRK e-Sport

Les rencontres de Pro League Season 7 LATAM sont à suivre tous les mercredi dès 23h sur la chaine Ubisoft Esports (Portugais).

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.