League Of Legends

On connaît la discipline qu’impose Riot aux équipes pros. Le but est de donner le meilleur visionnage possible pour les spectateurs, tout en montrant les joueurs pros comme des exemples à suivre. Seulement, on voit parfois des petits dérapages de la part des équipes. Riot se montre alors intransigeant. On l’a vu lors d’un événement récent en LCK, où Afreeca Freecs fut puni.

Afreeca Freecs

Rapport du procès

Les faits sont assez simples. Lors du BO entre Afreeca Freecs et ROX Tigers, Kuro et Spirit se sont déconnectés avant que la partie ne se termine (comprenez ici, à la toute fin avant que le nexus explose). Les deux joueurs l’ont effectué séparément : Kuro s’est déconnecté à la fin de la game 1 et Spirit à la fin de la game 2. Cela peut paraître anodin, étant donné que la partie est terminée dans tous les cas. Mais, pour Riot, cela entache l’image des ligues professionnelles, et rapproche les games pros avec les games basiques. On peut alors se douter que la punition n’était pas très loin.

Riot, sur ces faits, raisonne sur des avertissements. Lorsqu’un joueur se déconnecte avant la fin d’une partie, l’équipe reçoit un avertissement. Au deuxième cas de déconnexion, l’équipe perd une game par défaut. Ces règles, bien sûr, ne s’appliquent pas pour des déconnexions non-intentionnelles, liées à des problèmes techniques.

Par conséquent, deux des joueurs Afreeca Freecs se sont déconnectés intentionnellement en un seul match. L’équipe reçoit donc l’avertissement et la punition en même temps, et perd une game par défaut. Dû à leur défaite lors de la première partie, Afreeca Freecs perd leur BO, 0-2 face à ROX. Ce qui les met dans une position très défavorable.

L’explication de Cpt Jack

Cpt Jack

Après l’annonce de la sentence, Cpt Jack (caster coréen) a voulu démystifier les interrogations autour de ses déconnexions. Il explique que les joueurs sont habitués à quitter à la fin des scrims afin qu’elles n’apparaissent pas dans leur historique. En effet, lorsque les 10 joueurs quittent une partie personnalisée, celle-ci ne laissera pas de trace.

Pour Cpt Jack, Spirit et Kuro ont, par mauvaise habitude, quitté les deux parties pour cette raison. A l’inverse de ce que beaucoup pourrait penser, ils n’ont pas quitté parce qu’ils étaient énervés d’avoir perdu la partie. Leur acte est innocent, et la sanction de Riot peut paraître un peu dur. Toutefois, même si cela est un acte mécanique, ils devraient être capables de faire la différence entre jouer sur la scène et dans leur gaming house.

Il faut juste espérer que cela se reproduise moins souvent. On a déjà eu deux autres cas du côté de Samsung et Longzhu plus tôt dans l’année, qui n’avait pas dépassé le stade de l’avertissement. L’exemple de Afreeca Freecs qui souffre d’une défaite à cause de cela, devrait alerter les joueurs et les inviter à faire plus attention.

Réagissez !

- 1 commentaire -
  • Sanction bien trop punitive, je comprend la raison de RiotGames. Énervé le joueur quitte la game m’enfin de la à perdre une partie surtout en LCK, surement la région la plus haute en terme de niveau de jeu. Un simple avertissement en fin du BO aurait été largement suffisant, les joueurs se faisant « disputer » par leur coach.

    Et puis merde les joueurs sont des humais pas des machines, normal qu’ils s’énervent lorsque qu’ils perdent un match important.

    pour répondre