Team ROCCAT – L’équipe est au complet

Team ROCCAT a finalisé ses choix pour sa saison 2018 en changeant l’intégralité de son effectif. La formation est en majorité composée de joueurs des Challenger Series : Profit, Memento, Blanc, HeaQ et Norskeren.

Team-ROCCAT-2018

Jusqu’à présent, aucune information n’avait circulé permettant de révéler la nouvelle formation de la Team ROCCAT. A présent, nous connaissons les cinq joueurs pour la saison 2018. ROCCAT a officialisé le toplaner Kim “Profit” Jun-hyung, le midlaner Jin “Blanc” Seong-min, le jungler Jonas “Memento” Elmarghichi, l’AD Carry Martin “HeaQ” Kordmaa et le support Tore “Norskeren” Hoel Eilertsen.

Comme nous vous l’avions annoncé en introduction, l’équipe de la dernière saison n’est plus, ROCCAT a annoncé sur les réseaux sociaux qu’ils ont été remercié. L’ancien jungler, Milo “Pridestalker” Wehnes, a rejoint Schalke 04 Esports le 21 novembre. Concernant la botlane, l’AD Carry Petter “Hjarnan” Freyschuss et du support Bae-in “Wadid” Kim, pourraient signer pour G2 Esports.

Concernant le toplaner Hren “Phaxi” Ambroz, et le midlaner Felix “Betsy” Edling, bien que leur contrat chez ROCCAT soit terminé, aucune rumeur n’a été prononcé quant à leur sujet.

Profit, de la meilleur équipe du monde à Team ROCCAT…

Le coréen Kim “Profit” Jun-hyung, fait partie des stars coréennes avec Blanc intégrant Team ROCCAT. Il était l’ancien toplaner de la structure Ninja in Pyjamas en 2017, où il a participé pour la première fois aux compétitions européennes.

Profit a gagné sa popularité en rejoignant SKT en novembre 2016. Ce dernier partageant la toplane avec Duke. Il a pu proposer de bonnes performances lors de la KeSPA Cup 2016, ainsi qu’à la saison régulière des LCK. Malheureusement, Profit a été remplacé plus tard à cause de ses décevantes prestations. Il avait donc décidé de partir chercher des pâturages plus verts en Europe, rejoignant ainsi NiP au printemps.

D’ailleurs,  il a joué aux côtés de l’AD Carry, HeaQ. Malgré les nombreux efforts de Profit, NiP a échoué à remporter la promotion pour joindre les LCS EU. Ce qui signifie que NiP a été éliminée des  LCS EU. Toutefois, Profit a eu plusieurs bonnes performances, mais le manque de synergie avec ses coéquipiers l’a empêché de libérer son plein potentiel.

Memento, le porte bonheur de l’équipe ?

Le suédois Jonas “Memento” Elmarghichi revient chez Team ROCCAT après son passage chez Giants Gaming et Schalke 04 Esports. Memento était un excellent joueur de SoloQ avant de commencer sa carrière fin 2015, chez la défunte équipe, CooLife Gaming. Ensuite il avait rejoint la Team ROCCAT, en été 2016, en tant que jungler. Après avoir passé deux mois à lutter avec  ROCCAT pour éviter la relégation, Memento a cherché d’autres opportunités.

Cette année, Memento a intégré Giants Gaming en début 2017. Puis après avoir démontré ses capacités, il est parti joindre la structure allemande, Schalke 04, en compagnie de son coéquipier actuel, le support Norskeren. Une période incroyable pour le suédois qui a réussi à se qualifier pour les LCS EU. Bien que son jeu n’était pas des plus éblouissants, il aura une autre chance de prouver qu’il appartient au meilleur d’Europe cette nouvelle saison.

Blanc, la superstar coréenne des Challenger Series.

Le coréen Jin “Blanc” Seong-min a eu le même sort que son compatriote, Profit. Blanc a rejoint le PSG eSports en 2016, jouant les Challenger Series EU. Avant de rejoindre l’Europe fin 2016, Blanc a joué la majeure partie de sa carrière professionnelle chez Jin Air Green Wings. Joueur chez JAG pendant 2 ans, 2015 en tant que toplaner, puis midlaner en 2016. Bien qu’il était surpassé par d’autres stars LCK sur la voie du mid, il a fait de son mieux pour se défendre. Il partageait la midlane avec Lee “Kuzan” Seong Hyeok, où ils ont raté les playoff du Spring Split LCK 2016.

Même en passant au PSG, Blanc a montré une performance étonnante. Il était reconnu comme l’un des meilleurs midlaners des Challenger Series EU. Il jouait assez bien pour avoir l’honneur d’être remplaçant chez G2 Esports lors du Summer Split 2017.

Cependant, tous les autres membres de l’équipe de Blanc ont eu du mal à soutenir ce dernier. La raison ? Il recevait rarement de l’aide de la part de ses coéquipiers. Ceci a conduit à la chute du PSG dans les CS. Malgré ses efforts, ceci n’a pas suffi pour mener son équipe à intégrer les LCS EU en 2017. Le PSG a quitté la scène League of Legends le 5 octobre.

HeaQ, le pont de communication ?

L’estonien Martin “HeaQ” Kordma a joué en Challenger Series avec Profit chez Ninja in Pyjama, en tant qu’AD Carry. Il est passé du niveau semi-professionnel avec E-Corp Gaming, à professionnel chez Giants Gaming, pour enfin atteindre les LCS EU. Un parcours comme beaucoup de fans européen souhaiteraient vivre.

Malheureusement, ses aventures avec ces deux équipes, NiP et  Giants, n’ont pas été une belle réussite. Dans les deux organisations, HeaQ n’a pas réussi à maintenir Giants en LCS EU, ni même promu NiP dans la ligue professionnelle.

Après ces deux expériences, on ne peut douter de ses capacités à rivaliser contre ses homologues. Toutefois, étant donné qu’il a déjà joué avec le coréen, Profit, il pourrait servir de pont intermédiaire pour cadrer la communication au sein de l’équipe entre les deux coréens et le reste de l’équipe.

Norskeren, un joueur en pleine progression.

Le norvégien Tore “Norskeren” Hoel Eilertsen est connu de la scène française. Il était le support chez Millenium au premier trimestre 2017. Mais malgré tous ses efforts, les résultats n’ont malheureusement pas été à la hauteur des espoirs de Millenium. Norskeren a donc rejoint en été, Schalke 04 Esports. Là-bas il a fait connaissance avec son partenaire d’avant et d’aujourd’hui, le jungler Memento.

C’est d’ailleurs chez Schalke 04 qu’il a connu le niveau de la ligue professionnelle, les LCS EU. Comme Memento, Norskeren a connu sa période de grâce. En participant au tournoi promotionnel de 2017, il a a permis à Schalke 04 de se qualifier pour la saison LCS 2018 EU.

Norskeren a eu des hauts et des bas, mais c’est grace à son travail acharné qu’il a su se démarquer pour rejoindre ROCCAT.

Team ROCCAT, peut t-il créer la surprise ?

Team ROCCAT a terminé quatrième au Spring et Summer Split des LCS EU 2017. L’équipe a donc gagné assez de matchs pour garantir sa place en LCS EU. Néanmoins, elle n’a jamais réussi à se qualifier pour les Worlds pour être considérée comme une équipe de qualité internationale.

La composition a été complètement remaniée. Mélangeant des joueurs ayant fait leur preuve dans une ligue, et de talentueux joueurs des CS EU. Pour que la synergie fonctionne à merveille, ROCCAT devra travailler sur la communication avec les deux coréens et le reste de l’équipe. Soit partir de zéro pour avoir une meilleur communication au sein de l’équipe. Mais rien ne montre dans le passé qu’ils sont réellement capables d’accomplir un tel exploit.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.