League Of Legends

Ce mercredi 9 février a signé la fin des matchs allers de la LFL. Les équipes francophones ont toutes jouées entre elles, et vont entamer leurs matchs retours pour espérer se qualifier en playoffs.

skeanz vitality
(Team Vitality)

Chaque équipe de la LFL a affronté au moins une fois toutes ses adversaires : c’est la fin des matchs allers et le début des matchs retours, dont la fin nous donnera les noms des équipes qualifiées aux playoffs du segment de printemps.

LDLC OL et Vitality.Bee ex-aequo en tête du podium

N’en déplaise aux Ultras, ce n’est pas la KCORP qui s’est hissée en tête du tableau du classement des équipes de la LFL, mais bien LDLC OL et l’équipe académique de Team Vitality.

Les imports de la botlane Jeskla/Jactroll pour la ruche a eu l’effet escompté, bien aidée par le talent brut de Skeanz en jungle et Szygenda sur la toplane. Bon mercato aussi du côté de LDLC OL, qui a recruté Ragner, Yike et Doss pour accompagner Eika depuis son retour des NA, et Exakick.

LDLC OL et l’équipe académique de Vitality ne sont qu’à une seule victoire du « milieu de tableau », constitué de GameWard, la KCORP, Misfits premier, Solary et Team BDS (toutes en 5-4), suivis directement par GamersOrigin et Elyandra en 4-5.

Le niveau de la LFL est à ce point stacké qu’aucune équipe n’écrase le reste de la compétition. Seule LDLC OL avait conservé une belle avance sur ses concurrentes en début de split, avant de cumuler deux défaites qui l’ont ramené au niveau des abeilles.

Team Oplon ferme la marche avec 0 victoire

Si Mirage Elyandra s’en sort pas trop mal (4 victoires pour cinq défaites), c’est malheureusement loin d’être le cas pour Team Oplon, la deuxième équipe venue de la Division 2.

Depuis leur arrivée en LFL, et malgré une line-up conçue pour l’occasion (seul Darlik est resté titulaire dans l’équipe), avec Bruness, Peng, Tiger et Absolute, l’équipe de spartiate n’a pas réussi à remporter une seule victoire depuis le top départ du segment de printemps.

Oplon est bien parti pour valider le triste record de zéro victoire pour dix-huit défaites, et il est fort probable que l’équipe profite du mercato de mi-saison pour reconstruire son roster. Le bémol étant bien sûr que le club n’a pas les ressources financières d’un Vitality ou d’un LDLC, et aura toujours de grandes difficultés à recruter des joueurs de top niveau.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -