Les G2 Esports sont champions d’Europe

Bis repetita pour G2 Esports et Fnatic. L’organisation espagnole aura une nouvelle fois remporté son BO5 face aux Fnatic, les propulsant champions d’Europe, si ce n’est du monde après leur victoire au MSI 2019. L’équipe représentera fièrement notre région aux Worlds 2019.

g2 esports lec champions

Dimanche soir, la grande finale européenne de League of Legends apposait sa griffe au Complexe Sportif Olympique d’Athènes. Après s’est fait reverse sweep lors de leur premier match contre G2, Fnatic avait à coeur de prendre sa revanche. Ils avaient déjà passé leur nerf sur Schalke04 lors des demi-finales (3-0) et comptaient bien faire taire Ocelote, habitué des tweets provocateurs.

A Athènes, tout y était pour faire de cette soirée un moment inoubliable pour les fans. Romain Bigeard était affublé de ses plus belles peintures de guerre (body painting oblige pour chaque grande occasion), Quickshot faisait le show en vociférant le nom des joueurs, la coupe du LEC brillait de mille feux et chaque coach avait un mot assassin pour l’autre.

L’équipe de caster était ce soir là représentée par Froskurinn et le fameux duo Medi/Vedi (Medic et Vedius). En bref, la crème de la crème pour ce qui allait s’annoncer comme le BO européen de l’année.

Fnatic prend l’ascendant mais ne conclut pas

Cela faisait plus de 4 ans que nous n’avions pas eu le plaisir de voir un vrai BO5 en grande finale des LCS EU (devenus LEC cette année). Un bref retour en arrière nous ramène au Summer Split 2015, lors de la bataille entre Origen et Fnatic. Cette fois, le résultat fut différent.

Il aura donc fallu cinq games pour départager les deux géants européens. La soirée n’aura pas suivi le même programme que leur première confrontation. Pas de reverse sweep, mais toujours une avance de Fnatic sur les G2 Esports.

Chaque équipe se renvoie la balle : Fnatic ouvre le bal, s’incline face à G2, puis reprend l’ascendant. A ce moment de la soirée, Fnatic dispose de deux balles de match. Ils sont à rien de priver G2 Esports d’une domination totale sur l’Europe – et le monde !

Mais c’était sans compter le duo Caps-Perkz qui a porté son équipe vers le 2-2. Caps aura tout misé sur le révolutionnaire Sylas, tandis que Perkz aura profité du talent de Mikyx sur son Thresh pour amasser les éliminations.

Pour la dernière game de l’année du LEC, les joueurs ont décidé de sortir leurs meilleurs atouts. Renekton mid pour Caps, Syndra bot pour Perkz et Ornn pour Bwipo en toplane. Les joueurs de G2 ont bien compris qu’il ne fallait pas laisser Fnatic guider la partie. Ils prennent l’ascendant sur le début de partie et s’assure une belle avance en termes d’objectifs et de gold.

Le sursaut des Fnatic intervient en toplane, sur une prise d’agression de la part des deux équipes. 2 kills sont pris et tout semble bien parti pour un Baron Nashor gratuit. Mais le 3v5 se retourne contre eux et ils perdent deux de leurs joueurs en essayant d’éliminer Caps.

Trop d’avance pour les G2 qui terminent ce BO5 à la 35e minute de jeu, et privent Fnatic d’une victoire et d’un seed 1 aux Worlds 2019.

Fnatic devra désormais passer par la finale du gauntlet du LEC le 15 septembre prochain où ils affronteront Origen, Splyce ou Schalke04 pour espérer aller au Main Event des Worlds 2019. EN cas de défaite, ils devront passer par le Play-In..

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.