Perkz continue l’aventure chez G2 !

Les Worlds se sont terminés pour G2 Esports. Trop inconsistants, ils n’ont pas réussi à accrocher une des deux places qualificatives pour les quarts de finale. Déjà attristés par cet échec, les fans G2 n’ont peut être pas fini de pleurer. En effet, un Tweet de Perkz sème le doute sur le futur de la structure. 3 jours après ce tweet, Perkz a fini par affirmer vouloir rester chez G2 et pour longtemps !

Mise à jour du 16/10/2017

Dans un Twitlonger, Perkz est longuement revenu (avec humour) sur le parcours de G2 cette année et leur échec aux Worlds 2017. Il en a profité pour affirmer qu’il restera bien chez G2 et que “cela ne s’arrêtera jamais car il en veut plus, beaucoup plus” !

Une restructuration ? 

Quelques minutes après leur dernier match contre Fenerbahçe, Perkz s’est exprimé sur Twitter quant à ces Worlds. Cependant une phrase du dit Tweet n’a pas tardé à faire réagir tous les fans G2. Traduit, le Tweet dit ” Tellement triste. Pas seulement à cause de la défaite mais parce que nous pourrions ne plus jamais jouer à cinq de nouveau et c’est juste tellement triste “. Alors qu’en est-il du futur de G2 ?

Lire aussi :  Patch 9.18 TFT – Changements pour l'expérience, les champions et boîtes mystères

La première option serait une restructuration de l’équipe. Ça peut paraître bizarre mais c’est plausible. En effet, si l’équipe enchaîne les titres en Europe, c’est une autre paire de manche à l’international. Dès lors, les dirigeants espèrent peut être franchir un cap avec quelques changements. Peut-être aussi que certains joueurs ont eu des envies d’ailleurs ou bien reçu des offres alléchantes.

Un exil vers les Na ?

La deuxième option est l‘exil de G2 en NA. Ocelote en parlait déjà il y a quelques mois. Avec les lettres ouvertes de H2K à Riot, on voit que la colère monte en Europe. Les teams se sentent délaissées et une véritable scission est en train de s’opérer avec Riot. Les changements proposés pour les LCS EU en 2018 ne sont pas jugés convaincants non plus par les structures. Worlds oblige, la gronde s’est un peu effacée au profit de la compétition mais même si on ne l’entend plus elle est toujours là. Devant ce sentiment d’abandon, les G2 auraient-ils sauté le pas de l’exil ? Si c’est le cas il leur faudra se séparer d’au moins trois joueurs pour être en adéquation aux règles de Riot. Ça pourrait expliquer ce Tweet de Perkz.

Lire aussi :  RNG qualifiés aux Worlds - L'ogre chinois veut prendre sa revanche

Quoi qu’il en soit nous devrions avoir des nouvelles dans les semaines à venir. D’ici là, le système de franchise et le nouveau format des LCS EU ne manqueront surement pas de faire à nouveau couler de l’encre.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

4 commentaires

  1. Je le redis ici, mais si G2 (et d’autres qui ont fait la demande) obtient une franchise en NA et avec la restructuration des EU LCS (modèle très discutable, mais on en reparlera en temps et en heure), l’Europe ne sera plus compétitive à l’international avant un bon moment.

  2. Plus on s’approche de l’échéance moins ça sent bon pour l’Europe en effet. Chacun reste campé sur ses positions et ça risque de finir par éclater le tout au détriment des LCS EU. C’est une bien triste perspective.

  3. Comme j’avais dit sur votre mur FB quand la restructuration des EU LCS a été annoncé, si il y a bien fuite des élites vers les NA ou alors regroupement dans une même région (ie. Angleterre comme supposé), c’est sûr que l’Europe va en souffrir et Riot sera obligé de rechanger de format dans les 2 ans qui suivent.
    Malheureusement, le mal sera fait :/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.