G2 Esports ouvre la voie à l’Europe pour les Worlds 2019

L’avez-vous ressentie ? Cette effervescence qui emplissait le coeur de centaine de milliers de fans européens et nord-américains lors de la finale du MSI ? Elle aura durée moins d’une heure et demie : G2 a surpassé en tous points Team Liquid, s’imposant 3-0 et remportant le titre de champion du Mid Season Invitational sur League of Legends ! L’Europe semble bien partie pour performer de la plus belle des façons aux Worlds 2019 !

g2 esportsG2 Esports championne du MSI 2019 (© G2 Esports)

Si on avait demandé un pronostic sur la finale, personne n’aurait placé un centime sur un match entre Team Liquid et G2 Esports. Invictus Gaming contre SKT T1 ou G2 Esports, voilà ce à quoi nous pouvions nous attendre vu les récents résultats de ces équipes dans leur ligue respective – et à l’international. La présence des NA en finale reste une surprise pour tous et toutes ! La région nous a longtemps habitué aux contre-performances sur la scène internationale, Bjergsen et Doublelift tirant avec peine la malédiction qui leur colle à la peau.

Malheureusement, et malgré un beau parcours pendant ce tournoi (et une course à la qualification au Main Event), Team Liquid n’aura pas réussi à faire rêver ses fans nord-américains.

Pourtant, nous espérions tous une finale digne d’un affrontement titanesque entre l’Amérique du Nord et l’Europe. Un 3-2 haletant, des plays incroyables, des matchs serrés qui se terminent sur un dernier teamfight ou une course pour le nexus qui tient en haleine la foule. Vous voyez de quoi je parle : ces moments où vous vous arrêtez de respirer, les yeux rivés sur l’écran en attendant de voir qui ressortira vainqueur du teamfight. Et puis la joie, les cris, le coup de poing dans l’air et le “ALLEEEEZ !” qui va bien avec.

Rien de tout ça ce dimanche matin, en tout cas pas pour les aficionados de Team Liquid.

Un stomp en bonne et due forme. 3-0. G2 Esports arrache par la même occasion le record du BO5 le plus court de l’histoire à l’international, autrefois détenu par Edward Gaming lors de leur match contre Team Detonation lors des Worlds 2018 (80 minutes et 39 secondes).

Les Community Manager des deux clubs n’auront pas eu l’occasion de faire valoir leur talent en mème pendant cette finale. Bon si, mais pas autant qu’on l’aurait espéré ! Allez, on vous met au moins celui de Giants Gaming.

G2 Esports – Une voie toute tracée pour les Worlds 2019

L’équipe d’Ocelote aura réussi à faire vibrer tous les fans européens lors du Spring Split. Une suprématie sans partage où Origen n’aura jamais réussi à les faire sourciller, malgré leurs deux essais. Ils arrivèrent au MSI plein d’entrain : leur excellent niveau de jeu et leurs picks exotiques auront réussi à faire d’eux les champions incontestés du tournoi. Un trophée somptueux, 400 000$ de cashprize et le titre de champion de mi-saison.

L’équipe menée par Caps est rentrée dans une frénésie meurtrière et nul doute qu’ils arriveront au moins aux demi-finales des Worlds s’ils maintiennent leur niveau. Ils auront fort à faire. La LCK devrait envoyer SKT T1, Griffin et probablement une équipe comme les KingZone, tandis que la LPL sera à coup sûr représentée par Invictus Gaming et deux autres équipes de grand niveau (Funplus, Topsport, JD et pourquoi pas RNG s’ils se reprennent au Summer Split).

Mais je le dis une nouvelle fois : la LPL va réduire à néant tous nos espoirs aux prochains Worlds 2019. Vous pourrez revenir me faire la peau dans les commentaires si l’Europe gagne, mais je suis serein.

Mais d’ici là, savourons notre victoire et VIVE G2 ESPORTS !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.