League Of Legends
[nextpage title= »Qu’est-ce qu’un Power spike? »]

Power spikesCertains d’entre vous ont probablement entendu parler de « Power spikes » sur les streams des championnats officiels de League Of Legends. Cette notion est au coeur des parties et ce à tout niveaux. Toutefois, elle est un peu floue pour certains joueurs bien que nécessaire afin de passer une partie convenable. Ce guide va donc vous permettre de comprendre ce qu’est un power spike et l’impact qu’il peut avoir dans une partie.

Définition

Power spike est un terme anglais signifiant « Pic de puissance« . En jeu, c’est un moment où un champion est particulièrement redoutable. C’est aussi une des notions les plus importantes du jeu : elle dicte le style de jeu à adopter en fonction du champion et du rôle qui est joué. Connaître les Power spikes de son propre champion ainsi que ceux de son vis-à-vis permettent de gagner sa lane et généralement sa partie.

Les types de Power spikes ?

Un pic de puissance peut être atteint de deux « grandes » manières différentes selon votre champion et/ou rôle.

  • Le level up qui vous permet d’avoir un sort particulier (généralement l’ultime) qui est généralement puissant, soit en termes de dégâts ou d’utilitée. En effet, un power spike peut arriver grâce à la possibilité de tuer instantanément son ennemi (généralement l’ulti d’un assassin) ou de faire une engage très puissante (l’ulti d’un support). En terme de puissance pure, ces Power spikes sont équivalents car tous deux peuvent permettre de gagner un combat.

 

  • L’itemisation qui vous permet d’atteindre le plein potentiel d’un champion. On pensera bien sûr à la lame d’infini chez les ADC, ou encore au rabadon pour les mages. Encore une fois, ce pic de puissance peut se traduire en une grosse augmentation du DPS ou une augmentation du côté utilitaire, comme un Solari ou une Pierre de Vision chez un support qui permettent de protéger plus efficacement ses carrys.

Power spikes

Savoir profiter d’un power spike ?

Comme mentionné précédemment, la connaissance des power spikes permet de gagner ses parties. Ceci n’est vrai que si vous êtes capables d’exploiter ces power spikes ou d’empêcher votre ennemi de le faire. Une bonne connaissance de son champion vous permettra de préparer le power spike. Par exemple, un assassin essaiera de poke son adversaire juste avant de passer niveau 6 afin de le All-in dès le déblocage de l’ultime. Ainsi, le power spike est optimisé ! De même qu’avec une Caitlyn, qui obtient son powerspike assez tard, il faudra essayer de jouer le plus safe possible en début de partie jusqu’à l’obtention du duo Runaan / IE qui permet de détruire complètement une équipe.

Vous trouverez sur la page suivante un exemple de champion avec tous ses Power spikes ainsi que la manière de les préparer et de les utiliser au mieux.

Si vous désirez connaitre les Power spikes de certains autres champions n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire.

[nextpage title= »Exemple : Caitlyn »]

Prenons maintenant un exemple concret de partie avec Caitlyn afin d’expliquer comment gérer les power spikes. Nous n’aborderons pas ici les matchupsqui doivent influencer votre style de jeu.

Vue d’ensemble du champion

Caitlyn est un adc auto-attaqueur, ce qui signifie qu’elle brille plus par ses auto-attaques que par compétences. Et il est vrai que contrairement à un Lucian, un Corki ou un Ezreal qui sont plus des casteurs, Caitlyn est la reine des auto-attaques. C’est une véritable tourelle sur pieds. Par conséquent lorsque que les casteurs vont dépendre de leurs sorts et donc du leveling, Caitlyn en pure auto-attaquante va plus dépendre de ses items que de son niveau.

Sa particularité est sa range de base la plus élevée du jeu. A cela il faut ajouter un buff auto-attaque toutes les sept attaques.

N’oubliez pas que le passif s’active deux fois plus rapidement si vous attaquez depuis les buissons ! Un bon moyen d’abuser d’une force de Caitlyn !

Les premiers niveaux

Comme dit ci-dessus, de par sa range la plus élevée, Caitlyn fait partie des champions à avoir un power spike au niveau 1.  En sachant que la plus grande source de DPS en early quelque soit le champion est l’auto-attaque, Caitlyn est bien évidement  une candidate de choix pour dominer cette phase.

Avec sa portée énorme ainsi que ses gros dégâts dûs au passif et au A, vous pouvez abuser de l’early game de Caitlyn afin d’empêcher la botlane ennemie de jouer. Certains joueurs démarrent au trap (Z), ce n’est pas mauvais et permet de faire très tôt un travail de zoning. Un champion qui marche sur un trap de Caitlyn niveau 1 est condamné à jouer safe et donc ne pourra pas lutter pour atteindre le niveau 2 en premier. Perdre la transition niveau 2 contre une Caitlyn est synonyme de siège et vous n’aurez plus qu’à prier que votre jungler soit dans les parages.

Une erreur commune des débutants sur Caitlyn est de profiter de la portée pour farm à distance. Ceci n’est une bonne idée QUE lorsque vous êtes en difficultée (1v2 ou mid life par exemple). En effet, une bonne Caitlyn profitera de sa portée pour harass l’ennemi, mettant des auto-attaques à la botlane ennemie lorsque celle-ci s’approche pour tuer les sbires.

Les premiers items : période creuse

Concernant les objets, Caitlyn est très puissante en lane avec une BF et des bottes de célérité ! Pourquoi les bottes ? Car elles vous permettent d’harass puis de se repositionner rapidement. La BF donne un boost de dégâts non négligeable qui rend un bon joueur horrible à gérer en lane.

L’itemisation de Caitlyn est assez particulière. Etant une pure auto-attaquante, celle-ci doit avoir à la fois des dégâts importants mais aussi une très bonne attack speed. C’est ce compromis qui rend ce champion fragile lors de l’arrivée des premiers items. Le choix d’item classique est BF Glaive puis Zèle qui est actuellement le meilleur compromis lui donnant à la fois des dégâts corrects mais aussi un minimum d’AS pour rendre son DPS satisfaisant en cas de trade. A moins d’être en situation de snowball absolu, méfiez-vous de cette phase ou Caitlyn est clairement dans son moment faible et doit temporiser l’arrivée de ces items complets.

En mid game, la phase de regroupement commence. Caitlyn atteint un gros moment de faiblesse au début de cette phase, car il lui manque des objets. En effet, il lui faut deux objets pour être efficace : Runaan et Lame d’Infini. Sans ces deux objets, Caitlyn se trouve être assez faible par rapport aux autres ADC qui ont généralement de quoi être plus décisifs grâce à leurs sorts.

Nouveau Power spike

Caitlyn HeadhunterUne fois les deux objets obtenus, Caitlyn atteint retrouve un second souffle : Le passif se charge 3 fois plus vite grâce au Runaan et ses critiques sont dévastateurs, plus particulièrement avec un Tir à la Tête ou sur un ennemi qui marche sur un piège. De plus, ses critiques sont relativements fréquents puisque ce stuff vous confère 50% de chances de critique. C’est à ce moment de la partie qu’une bonne Caitlyn devient effrayante.

Après ça, chaque objet apporte de la puissance supplémentaire à Caitlyn. Elle est un Hypercarry, autrement dit un ADC qui scale particulièrement bien avec les objets plutôt qu’avec les niveaux comme un AD Caster type Lucian, Ezreal ou Corki.

Une fois tous les objets en poche, Caitlyn s’illustre comme l’un des meilleurs ADC de la méta actuelle : Elle a beaucoup de portée (elle peut Outrange une Tourelle avec un Canon Ultrarapide) ainsi qu’un DPS énorme. Caitlyn est extrêmement puissante en phase de siège, où elle pourra zoner les ennemis avec des pièges bien placés. En revanche, elle se révèle faible dans les escarmouches car très simple à tuer si elle est hors de position. Avec une composition orientée siège, Caitlyn fera donc des ravages en fin de partie.

 

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -