Golden Guardians – Deux équipes au complet ! LCS et Academy

C’est désormais officiel, Les Golden Guardians ont leur formation au complet pour la saison 2018. L’équipe se compose de Lourlo, Contractz, Hai, Deftly et Matt.

Golden Guardians-lol-2018

Mise à jour du 03/01/2018

Golden Guardians Academy

Comme annoncé il y a plusieurs semaines, la direction de Golden Guardians avait confirmé la volonté d’avoir une seconde équipe. Une équipe académique, dirigée par Tanner “Zeu” Deegan. C’est chose faite, selon ESPN, GGS a signé ses cinq joueurs académiques. Zeu est parti chercher ses membres académiques chez son ancienne écurie, eUnited. A savoir le jungler Nicholas “Potluck” Pollock et le midlaner Qin “bobqin” Bo-Yuan. Ainsi que l’ancien AD Carry de la Team Gates, Clarence “Jurassiq” Mabansag.

La plus grande inconnue vient du toplaner, Bobjenkins, un joueur Master 1 NA, qualifié de meilleur joueur de Kennen d’Amerique du Nord. Mais la plus grosse annonce vient de la recrue support, Alex “Xpecial” Chu. Ce dernier est un vétéran de la scène NA, Xpecial est passé, chez Team SoloMid, Team Liquid, NRG Esports, Team Dignitas et dernièrement, chez Phoenix1. Le coach Zeu pourra compter sur lui, son apport en termes d’expérience pourra sans nul doute aider cette jeune équipe. C’est une excellente nouvelle pour leur participation à l’Academy League qui se déroulera le 18 janvier.

Les Golden Guardians est une équipe détenue par la meilleure équipe de NBA, les Golden State Warriors. Ils sont l’une des quatre structures à avoir rejoint les LCS NA en 2018, avec l’apparition des franchises. Les GGS ont dévoilé sur les réseaux sociaux la composition officielle de leur roster : Samson “Lourlo” Jackson (toplaner), Juan “Contractz” Arturo Garcia (jungler), Hai “Hai” Du Lam (midlaner), Matthew “Deftly” Chen (AD Carry) et Matthew “Matt” Elento (support).

Une équipe 100% américaine, et un second roster ?

Comme nous le constatons, c’est la seule équipe NA à être exclusivement composée d’américains. Sans doute pour faciliter la cohésion d’équipe et surtout la communication. Toutefois, leur coach principal est coréen, c’est une personne très expérimentée et ayant déjà fait ses preuves sur la scène NA. L’entraîneur en chef est un ancien membre de Team SoloMid, Team Liquid et Goild Coin United, Choi “Locodoco” Yoon-seop. Le coach adjoint est un ancien membre de Fnatic, Immortals et Phoenix1, Tyler “Akiri” Perron.

Sur l’annonce du roster Golden Guardians, la direction a également confirmé le projet d’une seconde équipe, une formation accès académique. Cette line-up sera dirigée par un ancien membre des Tempo Storm et eUnited, Tanner “Zeu” Deegan.

Lourlo, un potentiel à exploiter

Samson “Lourlo” Jackson est l’ancien toplaner de la structure Team Liquid. Il a réellement commencé sa carrière en 2016 chez TL, en tant que remplaçant, puis titularisé pendant la saison 2017. Pendant l’année difficile de Team Liquid, Lourlo est resté le joueur le plus fiable et stable.

Lire aussi :  Johnsun signe chez Dignitas

Malgré une année 2017 assez maigre, Lourlo n’a pas été en mesure de démontrer son potentiel. Depuis ses débuts en 2016, le toplaner n’a jamais cessé de s’améliorer. Il est évident qu’avec un leadeur comme Hai et un entraîneur comme Locodoco, il pourrait offrir des possibilités de croissance intéressante.

Contractz, le succès de Cloud9

Juan “Contractz” Arturo Garcia était le jungler de la structure Cloud9. Contractz fait partie du succès de Cloud9. Il a continué à montrer un jeu cohérent, et s’était constamment amélioré tout au long de la saison 2017.

Il est reconnu pour avoir eu une bonne saison avec Cloud9, surtout lors du Spring Split LCS NA 2017, où l’équipe a obtenu la seconde place. Ce titre lui a permis d’être considéré comme le rookie du Spring Split. Mais là où il a surpris tout le monde cette saison 2017, c’est quand il a joué de manière phénoménale aux Worlds 2017. Contractz a permis à son équipe de passer en quarts de finale avant d’échouer contre la Team WE.

Contractz est probablement le meilleur choix des Golden Guardians. Ceci malgré le fait que son expérience en compétition soit inférieure à celle de Hai. D’ailleurs, à ce jour nous ne savons toujours pas la raison qui l’a poussé à quitter Cloud9. Il faisait un excellent duo avec le midlaner, Nicolaj “Jensen” Jensen.

Le chef de la division esport Golden State Warriors, Hunter Leigh, a déclaré :

« Nous avons l’un des jeunes junglers les plus talentueux d’Amérique du Nord ! »

Hai, l’un des meilleurs leadeurs NA

Hai “Hai” Du Lam faisait partie de la formation FlyQuest en tant que midlaner et capitaine. C’est un joueur bien connu sur la scène américaine. Il a su maintenir un bon niveau compétitif malgré ses blessures au poignet au cours des dernières années. Mais il est surtout reconnu pour ses compétences de leadership. Il est considéré comme l’un des meilleurs capitaines des LCS NA, si ce n’est le meilleur.

D’ailleurs, son habilité de shotcaller a été prouvé chez Cloud9, ceci pendant trois saisons, de 2013 à 2016. Ces mêmes saisons l’ayant permis de participer aux Worlds (2013, 2014, 2015 et 2016) à quatre reprises, arrivant dans trois d’entre eux en quarts de finale. Il était la pièce maîtresse de l’équipe C9, et celui qui permettait de produire de meilleures performances.

Hai a aussi permis à FlyQuest de garder la tête hors de l’eau afin d’éviter la relégation. Terminant toujours dans la seconde moitié du tableau au Spring et Summer Split 2017.

Lire aussi :  Gen.G présente sa nouvelle équipe pour la saison 2020

Deftly, le point faible de l’équipe ?

L’ancien AD Carry  de la structure eUnited, Matthew “Deftly” Chen, fera ses débuts en LCS NA cette saison. Il a passé une grande partie de sa carrière en Challenger Series NA. Cependant, Deftly a montré un grand niveau de jeu chez eUnited dans les CS 2017. Réussissant à terminer à la seconde place du Spring et Summer Split des CS NA, derrière l’équipe Gold Coin United.

Bien qu’il n’ait joué qu’en Challenger Series, il a appris chez l’une des meilleurs équipes des CS NAeUnited, pendant une saison entière. Il est conscient des enjeux et du poids qu’il a sur le dos. Hai et Locodoco devront trouver un moyen pour canaliser cette pression, et ainsi en tirer un meilleur parti, pour qu’il puisse jouir des mêmes prouesses que la saison dernière.

Matt, des nerfs à toute épreuve !

Enfin, pour accompagner sur la botlane Deftly, au rôle de support, Matthew “Matt” Elento.  A part un bref passage chez Gravity lors de la saison cinq, il a passé la quasi totalité de sa carrière à défendre les couleurs de Team Liquid.

Deftly n’est peut-être pas le meilleur support d’Amérique du Nord, mais il n’en reste pas moins le plus solide mentalement. Il a essuyé tellement de critiques des fans chez Team Liquid qu’il a réussi à se construire un moral d’acier, lui permettant de toujours rester concentré. Il y a fort à parier que Hai et Locodoco s’appuieront sur lui pour remotiver les troupes lors des périodes difficiles.

Golden Guardians, se développer doucement pour de futurs succès !

Finalement, être les meilleurs en NBA n’est pas suffisant pour le président des Golden State Warriors, Rick Welts. Il souhaite aussi conquérir une place de leadeur dans le classement des LCS NA.

Dans l’ensemble, cette équipe est jeune et inexpérimentée, hormis Hai et Contractz. Les anciens joueurs de LCS apportent avec eux un certain niveau d’expérience et de stabilité, Hai étant remarquable pour son leadership et sa vue d’ensemble des matchs. Par ailleurs, l’équipe semble être construite autour de celui-ci. Ce dernier est peut-être la source d’inspiration dont la formation a besoin. Il pourrait être celui qui épaulera Locodoco dans les décisions stratégiques.

Il semblerait que la structure ait opté pour une approche différente du reste des équipes LCS NA. Le directeur esport des Golden GuardiansHunter Leigh, pourrait plutôt viser un développement durable au lieu de chercher un succès immédiat. Avec la relégation qui n’existe plus dans les LCS NA, l’équipe aura du temps et de la place pour grandir.

Les Golden Guardians pourraient devenir une équipe forte et respectée. De plus, si la formation reste sur le long terme, il se pourrait même qu’elle puisse posséder une base de fans solide, comme pour l’équipe NBA.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.