H2K Gaming – L’équipe est au complet

L’équipe H2K a dévoilé sa formation pour la saison 2018. La structure a posté sur les réseaux sociaux une vidéo montage présentant : SmittyJ, Santorin, Caedrel, Sheriff, sprattel et le coach Veteran.

h2k-lol-2018

Après le départ de l’ensemble de son ancienne équipe, H2k Gaming a annoncé avoir recruté ses cinq joueurs pour la saison 2018. C’est via une vidéo d’introduction que nous connaissons désormais la composition du roster LoL.

Pour cette année, H2K a décidé de réduire drastiquement son budget. Avec des moyens plus modestes, la line-up se compose donc de Lennart “SmittyJ” Warkus (toplaner), Lucas “Santorin” Larsen (jungler) et Hampus “sprattel” Abrahamsson (support). H2K a aussi confirmé les rumeurs concernant les signatures de Marc “Caedrel” Lamont (midlaner) et Patrik “Sheriff” Jírů (AD Carry). Ils seront entrainés par l’ancien coach du FC Schalke 04 Esports, Michael “Veteran” Archer.

Pourquoi la structure a perdu ses anciens cadres ?

D’après la lettre ouverte du 7 décembre dernier, H2K avait confirmé sa participation pour la saison 2018. Mais ce sont surtout ses problèmes financiers qui ont posé le doute sur la reconduction de son ancien roster. De toute évidence, avec un budget limité, ceci a donc conduit à la réduction des salaires des joueurs. Une raison supplémentaire permettant de laisser partir son équipe 2017 composée de Odoamne (top), Jankos (jungle), Febiven (mid), Nuclear (ADC) et Chei (support).

SmittyJ, le plus expérimenté

L’allemand, Lennart “SmittyJ” Warkus, est peut-être l’un des joueurs les plus expérimentés de l’équipe. L’ancien toplaner de Schalke 04, est sans doute le joueur qui connaît le mieux la scène LCS EU. Il a joué pour de grandes structures, en tant que toplaner, chez G2 Esports, Team Dignitas, Giants Gaming et FC Schalke 04 Esports.

Sa carrière professionnelle a commencé lors de la saison 2015, chez G2. C’est à ce moment où il a su démontrer ses talents, permettant à la structure de se qualifier en LCS EU. Ses bonnes performances l’ont conduit à rejoindre Giants, où il a aussi réalisé une bonne saison. SmittyJ a permis à Giants d’obtenir la troisième place du Summer Split LCS EU 2016. Au passage, l’allemand a également joué pour l’équipe Dignitas, même si ce n’était pas une expérience formidable.

Cependant, là où il a vraiment montré son plein potentiel, c’est chez Schalke 04. Sa saison au Challenger Series a permis à l’équipe allemande de passer en LCS EU, pour la saison 2018. Sans nul doute le meilleur choix de H2K Gaming.

Lire aussi :  PBE Patch 9.23 - Nouveaux objets létalité et support !

Santorin, de retour en LCS

Le danois, Lucas “Santorin” Larsen, fera ses débuts au LCS EU après avoir passé la majeure partie de sa carrière en Amérique du Nord. Santorin a connu son âge d’or chez Team SoloMid lors de la saison 2015. Considéré comme l’un des junglers les plus percutants de cette époque, il avait réussi à apporter un titre en LCS NA. C’était le dernier grand moment de sa carrière.

Depuis, Santorin a traversé d’autres équipes en Challenger Series, telles que Ember, NRG Esports et dernièrement Gold Coin United. Malgré ses nombreuses années d’expérience, le danois fera ses débuts en LCS EU en janvier. Ses valeurs ne sont plus à prouver, il sera une pièce importante du jeu H2K.

Caedrel, de retour à la maison

L’anglais, Marc “Caedrel” Lamont, n’est pas aussi populaire que ses deux collègues, mais il a démontré son fort potentiel dans sa dernière équipe, Schalke 04. C’est là-bas qu’il a connu SmittyJ et son entraîneur actuel, Veteran.

C’est un joueur qui a commencé sa carrière compétitive sur la midlane, en été 2015. Depuis, Caedrel a traversé un grand nombre d’équipes telles que Giants GamingRenegades et Copenhagen Wolves. Lors du premier trimestre 2017, l’anglais était dans l’équipe H2K en tant que remplaçant avant de rejoindre Schalke 04.

Petite anecdote, de juillet à septembre 2016, il était chez ThunderX3 Baskonia. Là-bas, Caedrel était l’AD Carry de l’équipe. Une position très différente de celle qu’il a occupé dans toute sa carrière.

Sheriff, ou l’inconnu de l’équipe

Le tchèque, Patrik “Sheriff” Jírů, est sans hésiter le grand mystère de cette équipe. C’est même à se demander où H2K a pu trouver ce membre. Toutefois, c’est aussi un joueur espoir de la formation.

Du peu d’informations que nous possédons sur le nouvel AD Carry, Sheriff a participé à la compétition turque, TPL (Turkish Promotion League), avec sa dernière structure Beşiktaş e-Sports Club. Cette dernière lui a apporté la formation et l’expérience professionnelle nécessaires pour faire face à d’autres défis. Surtout qu’il a terminé second lors du Summer Split TPL 2017.

sprattel, là où il passe, l’équipe trépasse…

Le suédois, Hampus “sprattel” Abrahamsson, ou le maudit. C’est sans hésiter le joueur qui convainc le moins dans cette formation. La raison est simple, dans chaque formation qu’il a rejoint, l’équipe a vécu une descente aux enfers. Le nouveau support a sur ses épaules les déboires de plusieurs équipes européennes telles que Schalke 04 et le PSG eSports. La première a été reléguée en Challenger Series. La seconde, n’ayant pas réussi à passer en LCS EU, a arrêté la scène League of Legends.

Lire aussi :  Youngbuck quitte Fnatic et rejoint exceL

Sa dernière structure n’allait pas être une exception. Sprattel a joué pour l’équipe des Ninjas in Pyjamas, en LCS EU. Cette dernière a fait une saison 2017 désastreuse, reléguée en Challenger Series.

H2K Gaming, une équipe inexpérimentée, mais à prix “discount”

De toute évidence, la nouvelle équipe de H2k Gaming ne générera pas autant d’attentes qu’avec la formation précédente. Peut-être que la structure cherche simplement à maintenir sa position en LCS, du moins, en attendant que le système de franchise arrive en Europe.

Pour rappel, H2K a raté l’occasion de rejoindre les Worlds 2017. L’équipe n’a pas su remporter la troisième places des playoffs des LCS EU Summer Split 2017, contre Fnatic.

Néanmoins, nous restons très curieux de leur performance lors de la saison prochaine. Cette curiosité est poussée par un coach de talent, Veteran. Il faisait partie du club en 2016 quand ils ont réussi l’exploit d’atteindre les demi-finales des Worlds 2016. Cependant, l’entraîneur a quitté la structure pour rejoindre les rangs de l’équipe de Schalke 04 pour la saison 2017. C’est d’ailleurs grâce à Veteran que Schalke 04 a regagné sa place en LCS EU pour la saison 2018.

Le PDG de H2K Gaming, Richard Wells, a confié lors d’une interview à theScoreesports (traduction française) :

« La raison derrière la signature de Veteran est principalement due à deux choses. Premièrement, Veteran était auparavant notre entraîneur adjoint en 2016. Deuxièmement, nous avons senti que sa contribution, en particulier durant les Worlds 2016, quand nous avons fini Top 4, était très précieuse. Et vous savez, nous avons vraiment apprécié travailler avec lui à l’époque. »

Nous pouvons donc estimer que la direction de H2K mise sur d’anciens joueurs de Schalke 04, qui ont fait l’ascension de ce dernier en LCS EU. Un souhait de renouveler et de perpétrer ces mêmes performances pour cette nouvelle saison.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.