League Of Legends

Ce lundi 30 octobre 2017, Riot Games a publié les changements qui vont être apportés aux LCS EU pour 2018. Plusieurs points sont abordés comme le format, les jours de retransmission, le système de promotion, l’économie et les Challenger Series.

LCS EU 2018 format

Le format des LCS EU 2018

C’est ce que l’on attendait tous avec impatience. Après des championnats du monde honorable, les LCS EU restent une région majeure de la scène League of Legends et les premières rumeurs faisaient peur à voir.

Dès le printemps 2018, les équipes LCS EU seront à nouveau réunies en une seule ligue. De plus, après expérimentation et bon accueil, le BO3 est abandonné. Riot Games estimait qu’il était néfaste pour le spectateur à long terme. Selon leurs études, le BO3 a été très bien accueilli mais au fil du temps, le taux d’engagement n’a fait que diminuer. Il a été constaté que la ligue était plus complexe à suivre. Ils ont également constaté que les fans avaient moins de temps qu’auparavant pour suivre les rencontres.

Le choix du retour au BO1 a donc été adopté. Il sera donc moins coûteux en temps pour les spectateurs et ils bénéficieront d’une plus grande diversité dans les rencontres qu’ils pourront regarder.

Jours de retransmission

Après une année à 3 jours (jeudi, vendredi, samedi) et éventuellement 4 (dimanche), Riot change aussi son calendrier. Désormais les LCS EU seront diffusées le vendredi et samedi soir pour la saison 2018 qui reprendra le 19 janvier. Deux jours au lieu de trois dans l’optique de soulager le spectateur. De plus, ces jours là sont plus adaptés à un public européen. La suppression du jeudi était voulu de tous. Le choix du vendredi plutôt que du dimanche semble s’être joué à peu de chose.

Les horaires risquent également de changer. Riot Games souhaite repousser l’horaire initialement prévue à 17h pour une heure plus tardive. Mais aucune décision n’a encore été prise.

Promotions & Relégations

Avec un système de relégation à chaque split, les difficultés d’avoir une vision à long terme étaient grande pour les investisseurs. Désormais, il n’y aura plus de Promotion Tournament entre le segment de Printemps et celui d’Été.

Ceci ouvre la voie à une vision annuelle des investissements. De plus, Riot précise que c’est un premier pas vers le projet à long terme des LCS EU. Une franchise ? En conséquence, cette décision apporte bien évidemment quelques changements au système des Challenger Series.

Challenger Series

Pour faire simple, les Challengers Series disparaissent. Celles-ci représentaient un trop grand risque financier sans la même stabilité que les LCS et sans la même exposition médiatique.

Des championnats dits régionaux (à comprendre nationaux) seront développés. Les meilleures équipes seront ensuite qualifiées pour un tournoi européen qui aura lieu 2 fois par an. Pour les amateurs de football, cela ressemble à une Champion’s League.

Ce système permettra une plus grande diversité des talents, et pour les futurs pros une meilleure transition.

La transition vers la franchise (2019 ?)

La mise en place de la franchise n’aura pas lieu cette année. Mais Riot Games souhaite offrir un environnement économique beaucoup plus stable pour les équipes. L’éditeur de League of Legends rappelle que l’association avec BAMTech devrait apporter de nombreuses opportunités.

La solution apportée par Riot cette année est simple, donner plus d’argent. C’est basique mais cela va permettre aux équipes d’être soulagées pour cette saison avant la fameuse transition de 2019.

Tous ces changements semblent aller dans le bon sens à la fois pour les équipes, les joueurs et les spectateurs. Les LCS seront moins denses et plus faciles à suivre, les joueurs s’en ressentiront mieux, et les spectateurs seront certainement plus présents. La fin des Challenger Series en attristera surement plus d’un mais l’opportunité des championnats dits régionaux va apporter une grande diversité à l’écosystème League of Legends européen.

La grosse annonce reste les évolutions économiques que Riot Games veut instaurer pour 2019. Rassurons-nous, les LCS EU ne sont pas prêtes de disparaître.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -