League Of Legends

Samedi 12 Novembre, le site Slingshot a reçu des propriétaires des équipes LCS NA et EU une lettre qui a été envoyée à Riot Games concernant leurs préoccupations et suggestions sur le futur des LCS. La lettre que vous pouvez retrouver en intégralité en bas de l’article est adressé à Marc Merrill (Co-fondateur de Riot Games), Whalen Roselle (directeur eSport Riot Games), Jarred Kennedy (directeur marketing Riot Games), Jason Yeh (département eSport Riot Games) et Brandon Beck (Co-fondateur de Riot Games).

Dans cette correspondance, les équipes européennes et nord américaines regroupées sous le tag « The Teams » évoquent les problèmes entre les équipes et Riot, et les propriétaires soulignent différents maux auxquels ils souhaitent mettre fin.

Riot Games Teams

Les problèmes du système selon « The Teams »

Teams TSMDepuis plusieurs mois déjà, un bras fer est engagé entre Riot Games et différents propriétaires d’équipe. On se souvient de la rixe sur les réseaux sociaux entre Marc Merrill et le propriétaire de TSM : Reginald. Le problème était alors la rentabilité d’avoir une équipe League of Legends LCS et ce soucis semble rester au cœur des interrogations des équipes. Leur inquiétude principale est liée au manque de compensations financières, et à l’épée de Damocles au dessus de la tête de chaque équipe : la relégation. Globalement, les équipes expliquent que l’accès aux LCS demandent un investissement très important et que les compensations sont trop faibles pour une certaine sécurité des structures mais également pour les joueurs avec le risque de relégation. Autre point soulevé qui pénalise les équipes dans leur stabilité, la difficulté à trouver des sponsors (qui participent au financement des équipes) à cause des restrictions d’images sur les LCS.

« The Teams » ont donc peur pour leur avenir en LCS à cause d’un manque de moyens dû à un investissement trop important pour accéder à une ligue qui restreint la visibilité des sponsors, n’offre pas suffisamment de compensations et fait planer le risque d’une relégation.

Les propositions de Riot à l’heure actuelle

TeamsConcernant le système de relégation, Riot n’entend rien changer concernant l’Amérique du Nord d’ici 2018 et 2019 pour l’Europe. Pour le moment Riot exclue toute ligue franchisée. On peut comprendre les craintes de relégation pour des équipes LCS, en revanche un championnat sans système de promotion/relégation n’aurait plus aucun sens pour le spectateur qui verrait continuellement les mêmes équipes.

Là où Riot semble lâcher du lest concerne la répartition des revenus liée à la vente de skin. Avant tout, l’éditeur garantit un minimum de revenus aux équipes de $100K/€100K par équipe dont la moitié devra être reversée aux joueurs.

De plus, sur la saison 2016/2017, 25% des revenus liés à la vente des skins Championship Team seront partagés entre toutes les équipes de la région du champion. Ceci ne devrait pas intéresser les équipes NA et EU étant donné que les 4 derniers champion du monde ont été coréens et que la tendance ne devrait pas s’inverser en 2017.

Quelque chose qui devrait plus intéresser les équipes : la vente d’icone d’invocateur. En effet, les équipes recevront en 2017 100% des revenus jusqu’à atteindre ceux de 2016, puis 50%. Riot ajoute également 10% supplémentaires aux gains des icônes d’invocateur des équipes qualifiés aux worlds.

En revanche, le partage des revenus liés aux sponsors (des ligues) et aux médias ne sont pas à l’ordre du jour pour Riot.

Les Réclamations des Teams

TeamsSuite aux propositions de Riot, « The Teams » ne semblent pas satisfaites. De leur côté, les équipes souhaitent que l’année 2017 soit une année de transition et propose un moratoire concernant la relégation mais souhaite bien évidemment la suppression de ce système.

Concernant les compensations financières, les équipes souhaitent obtenir une garantie non pas de $100K/€100K mais de $700K/€700. Cette somme est justifiée par le fait que les équipes sont là pour faire la promotion des LCS mais également parce que Riot utilise leur droit à l’image.

Pour le merchandasing, les équipes souhaitent trouver un accord mutuellement acceptable et ce pas plus tard que le 31 Décembre. Petit accord qui semble être trouvé concerne le partage des revenus sur les items numériques. Mais les équipes préféreraient obtenir 50% de toute vente utilisant leur image.

Pour résumer, « The Teams » ont entamé une véritable croisade pour faire en sorte que leur investissement ne soient plus à perte. Si on peut accepter les demandes de compensations plus importantes (peut être pas aussi importante que celle réclamées), une ouverture de la politique de sponsoring de Riot ainsi qu’un partage plus égal des revenus faits grâce à l’image des structures, en revanche, il serait très préjudiciable pour les équipes elles mêmes de supprimer le système de relégation. Une ligue franchisée tuerait l’esprit de compétition du jeu notamment dans des ligues où par moment le suspens a lieu en bas de tableau plutôt qu’en haut du classement.

On espère tout de même qu’un accord sera trouvé entre Riot et les équipes pour une meilleure pérennité des structures et des joueurs tout en gardant un esprit compétitif important. Vous pouvez retrouver l’ensemble de la lettre envoyée à Riot ci-dessous.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -