LoL Open Tour France 2019 – Étape 2 : Lunary conserve son titre

Le week-end passé a eu lieu l’Étape 2 du LoL Open Tour France 2019. Dorénavant, la “ligue 2 française” de League of Legends doit accepter et reconnaître la supériorité de l’équipe Lunary, vainqueur de la compétition. Elle conserve son titre de meilleure équipe de l’Open Tour.

LoL-Open-Tour-2019-Etape

Un mois après le sacre de Lunary lors de la première étape, voici que l’équipe fraichement nommée “les Alphas“, renouvelle l’exercice en obtenant la victoire finale face à On Sait Pas (OSP). Cette dernière est essentiellement composée d’anciens joueurs de la structure Got2Game (Vince, Bloody, Toucouille, LaFleur et Nolan). D’ailleurs, si vous souhaitez connaître la composition des équipes du tournoi, nous vous invitons à consulter notre article dédié sur le recensement des structures et joueurs de l’Open Tour 2019 (mis à jour régulièrement).

Lunary double la mise et se pose confortablement en tant que leader de l’événement amateur, empochant par la même occasion 4 000€ de cashprize et 650 circuit points. En tout, les Alphas ont réussi à récolter un total de 8 000€ et 1 300 circuit points depuis le début de l’Open Tour.

Par ailleurs, les 8 équipes qui auront accumulé le plus de points à la fin de la saison seront qualifiées pour la coupe de fin d’année lors de laquelle elles affronteront les équipes de la LFL.

Classement du LoL Open Tour

Rang Équipe
Points
1 Lunary (LNY) 1300
2 On Sait Pas (OSP) 965
3 Bastille Legacy (BTL) 850
4 Powners (PWN) 685
5 Zephyr E-Sport (ZPR) 650
6 C’est cadeau (KDO) 520
7 Omerix eSport (OMX) 370
7 Alphas Slayers (ASL) 370
9 Elan DEspoir FR (EDE) 260
9 Opportunity Esport (EOP) 260

séparateur league of legends

Absences et désillusions

Comme nous l’avions précisé dans notre article sur le recensement des équipes, la volatilité des équipes ou des joueurs va bon train dans cette compétition amateur. Il n’est donc pas étonnant de voir certains joueurs ou équipes se séparer entre les différentes étapes.

L’étape 2 fut marquée par l’absence de certaines structures comme Got2Game, Team Oplon et Reflex Esport Club. L’absence de G2G pourrait s’expliquer par une restructuration au sein même du staff de la structure. Pour ce qui est d’Oplon, il semblerait qu’il y ait eu un problème d’inscription selon les propos du midlaner de l’équipe. Quant à Reflex, après la perte de leur équipe, il se pourrait que le recrutement d’une nouvelle formation soit plus compliqué que prévu.

À présent, attaquons-nous aux grandes déceptions de cette étape. À commencer par Zephyr E-Sport qui, sans le lead de Frappii, n’a pas su renouveler leur belle performance de l’Étape 1, et a été éliminée par l’équipe française d’Elan DEspoir. Malgré un sans faute pendant les qualifications, GameWard continue de décevoir en n’arrivant pas à dépasser le premier tour des phases finales, en dépit d’un changement dans leur composition, le jungler Soulrey ayant été remplacé par Vinxen. Rocalys eSport, l’une des surprises du premier tournoi, fut éliminée dès le premier tour des phases finales par Opportunity Esport.

Toutefois, quel ne fut pas l’étonnement des joueurs des prétendants au titre se faire éliminer dès le premier tour des phases finales : nous faisons allusion à BlackMICE et Elyandra Esport. La nouvelle composition des souris noires a malheureusement fait moins bien que la précédente, battue par GalactiX eSport. De même pour l’équipe de Rhobalas qui n’a pas réussi à se défaire du mix mené par Frappii et Zenoz, les Try Out Madness.

séparateur league of legends

Lunary au sommet du Lol Open Tour

Qui parmi les équipes que composent cette ligue 2  peut se poser sur la table de LRB, Narkuss, Melon, Chap et Sharkk et dire “nous sommes meilleurs que vous” ? A l’heure actuelle personne. Faisons un rappel sur les propos des coachs et managers de la compétition sur leur expérience face Lunary :

En face de nous, les vieux briscards de Lunary ont une endurance à toute épreuve et ont fait plus de BO3 qu’on peut compter, c’est clairement ce qui a joué en leur faveur.

Head coach du roster Zephyr E-Sport, Victor “Farrhell” Vimard,

Lunary est un peu un cas à part qui regroupe des joueurs expérimentés qui en “faisant n’importe quoi” peuvent battre n’importe qui.

Manager de l’équipe Got2Game, Bronwie,

À ce jour, il n’existe peut-être qu’une seule équipe capable de faire plier les Alphas, c’est l’équipe OSP. Lors du premier match, ils ont montré un niveau de jeu qui dépassait de très loin la bande à Narkuss. Malheureusement, et comme l’a précisé Farrhell, l’endurance des “vieux briscards […] est à toute épreuve

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.