League Of Legends

Après plusieurs semaines d’attente, il était temps pour le PSG eSports de dévoiler leur line up League of Legends pour les Challenger Series EU. Ce mardi 14 décembre à 18h, le PSG a donc dévoilé les joueurs qui vont officier sous les couleurs parisiennes en Challenger Series EU avec un objectif clair déjà annoncé par YellOwStaR : accéder aux LCS dés la saison d’été.

PSG eSports

Line up PSG eSports League of Legends 2016

Cette fois pas de conférence de presse, le PSG eSports a annoncé ses 5 joueurs dans une vidéo animée sur Youtube. Un style de dessin qu’on retrouve très facilement dans les spots que Riot peut nous proposer de temps à autre.

PSG eSports steveCocorico, le PSG aura son joueur français. C’est Etienne « Steve » Michels qui officiera sur la Toplane. Arrivé en LCS sous les couleurs Roccat, il a ensuite rejoint Elements pour le Spring Split 2016 avant que le spot de cette équipe ne soit récupéré par Schalke 04 où il restera jusqu’à la relégation en Summer Split 2016. D’abord pressenti pour rester avec Schalke en Challenger Series, il sera finalement le frenchie du PSG.

 

PSG eSports kireiEn Jungle, nous retrouvons le néerlandais Thomas « Kirei » Yuen. Loin d’être le plus connu du grand public, il a majoritairement officié en Challenger Series et a connu bon nombre d’équipes. On a pu l’observer avec les LowLandLions, Copenhagen Wolves Academy et dernièrement Epsilon eSports. Là où il a reçu le plus d’exposition a été son passage chez Team Dignitas durant le Spring Split 2016.

 

PSG eSports blancLa Midlane avait déjà fuitée sans réelle confirmation de la part de YellOwStaR, mais cette fois-ci, plus de doute, c’est bien Jin « Blanc » Sung-min. Nous ne connaissons pour ainsi dire rien de ce joueur coréen si ce n’est qu’il était Sub chez Jin Air Green Wings.

 

PSG eSport - PilotEn ADC, déjà officialisé à travers les différentes fuites sur Reddit et réseaux sociaux, on retrouve un autre coréen : Na « Pilot » Woo-Hyung. Ancien ADC chez Jin Air, son meilleur résultat est une 4ème place de LCK et une demi-finale lors des IEM X San Jose. Bien que « correct » en Corée, il reste un joueur solide qui ne devrait avoir aucune difficulté à s’imposer en Challenger Series EU.

 

PSG eSports SprattelPour conclure avec cette line up, c’est le suédois Hampus « sprattel » Abrahamsson qui aura la charge du Support. Tout comme Steve il a connu la période de transition entre Elements et Schalke 04 et a donc suivi le français dans l’aventure PSG eSports.

 

PSG eSports [flag=fr] Etienne « Steve » Michels
[flag=nl] Thomas « Kirei » Yuen
 [flag=kr] Jin « Blanc » Sung-min
 [flag=kr] Na « Pilot » Woo-Hyung
 [flag=se] Hampus « sprattel » Abrahamsson

L’équipe rêvée pour le PSG ?

Au dévoilement de la line up c’est un peu la stupéfaction. Alors que nous attendions de grands noms sortir vis à vis des possibilités du PSG eSport, nous voici avec cette line up en deça des espérances. Mais YellOwStaR a-t-il réussi à faire la line up qu’il désirait et selon les objectifs qu’il avait annoncé ?

Plusieurs fois, le désormais Head of eSports du PSG, avait annoncé vouloir une line up composée de deux coréens. Après ce souhait évoqué par YellOwStaR, beaucoup (y compris la rédaction CONNECTESPORT) espérait un retour du duo HuniReignover en Europe. Malheureusement ces derniers ont respectivement signé avec SKT T1 et Liquid. Mais ce souhait est tout de même exaucé en la présence de Pilot et Blanc, tous deux coréens.

De plus, Yellowstar voulait 2 joueurs d’expérience pour servir de cadre à l’équipe. A nouveau cette volonté semble faite avec la présence de Steve que l’on peut considérer maintenant comme un joueur expérimenté tout comme Pilot. Ces deux joueurs vont devoir encadrer le reste de l’équipe, moins expérimenté, mais ce ne sont pas pour autant des inconnus complets issus du ladder.

PSG eSports

YellOwStaR a tout de même souhaité s’appuyer sur des compatibilités. C’est pourquoi nous retrouvons Steve et Sprattel, anciens coéquipiers chez Schalke 04 et un autre binôme Pilot/Blanc qui eux officiaient chez Jin Air. Le directeur français sait mieux que quiconque que la synergie dans une équipe prévaut sur les individualités. C’est pour cela que l’équipe, avec ses individualités confirmées et ses synergies déjà présentes, ne devraient pas avoir de difficulté à s’imposer en Challenger Series avant une potentielle qualification en LCS au Summer Split 2017.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -