Le PSG eSports arrête League of Legends et se sépare de Yell0wstar

Inattendue. L’information parait surprenante tant le lancement du PSG eSports avait été fracassant, sur le plan médiatique. Aujourd’hui, le club met fin à ses objectifs de LCS en cessant leurs activités sur League of Legends et se sépare de leur Head of Esport, Bora ” Yell0wstar” Kim.

PSG eSports

Une année catastrophique

Le club ambitionnait et annonçait leur arrivée en LCS EU dès le split d’été. Il n’en fut rien. Avec un segment de printemps décevant mais encourageant, le club avait de bons espoirs pour la suite même si cela retardait leur objectif premier. Ils ont en effet terminé demi-finaliste en mars, éliminés par Fnatic mais sur un score très honorable de 3-2. Durant l’été, ce fut une catastrophe. L’équipe a terminé 6ème (sur 6) du classement des Challenger Series clôturant ainsi une année morose pour le club parisien. Ce qui nous amène à la décision que vous connaissez désormais.

Les incertitudes vis à vis de Riot Games

Comme vous le savez sans doute déjà, les LCS EU vont disparaître l’année prochaine. Le PSG eSports met en avant qu’il reste trop d’incertitudes autour de l’année à venir de la part de Riot Games.  En effet, le club parisien avait pour projet d’attirer un nouveau public à une échelle européenne. S’il s’avère que le PSG eSports n’évoluerait que dans un championnat français (à 8 équipes) sans réel rayonnement européen alors celui-ci ne serait pas rentable pour le club.

Lire aussi :  PBE Patch 9.23 - Nouveaux objets létalité et support !

Dans leur communiqué, le club de la capitale évoque également des problématiques économiques qui seraient certainement accentuées avec le futur système. Pour eux la balance économique n’est pas à leur avantage. Les compensations proposées par Riot Games seraient bien trop insuffisantes par rapport à l’inflation du salaire des pro-players. Cette inflation serait d’ailleurs injustifiée selon le PSG au regard de l’évolution de l’audience en Europe. Cela rappelle les lettres ouvertes diffusées par H2K.

S’il est vrai que les LCS EU vont se scinder en 4 micro championnats, alors les audiences vont elles aussi se diviser et donc tirer à la baisse les compensations futures.

Le départ de Yell0wstar

Comme un effet ricoché, l’ex-star française Bora “Yell0wstar” Kim s’en va. Le désormais ancien Head of eSports du PSG eSports et spécialiste League of Legends s’en explique :

«Cette année, on a eu des hauts et des bas. On a connu des débuts uniques et historiques sur la scène eSports avec une magnifique saison Fifa 17 sublimée par le titre de champion du monde de Lucas «DaXe» Cuillerier, une saison League of Legends pleine de défis mais décevante et un départ canon sur Rocket League. La section eSports du Paris Saint-Germain prend un nouveau tournant, compte-tenu de la position du club concernant League of Legends, nous avons décidé de nous séparer.»

Avec la cessation d’activité du PSG eSports sur League of Legends et les doutes qui subsistent sur l’avenir du (des) championnats européens, nul doute que les annonces à venir de la part de Riot Games soient très surprenantes quant à l’avenir de la compétition sur notre continent.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.