League Of Legends

En s’imposant 3 à 2 face aux champions du monde DWG KIA au MSI 2021, les Royal Never Give Up ont signé le doublé avec leurs performances de 2018.

rng champion msi 2021
RNG, champions pour la deuxième fois du MSI (© RNG)

Pour la deuxième fois de leur histoire, les RNG ont été sacrés champions du MSI, encore après une victoire décisive en finale contre une équipe de la LCK.

En BO1, les RNG n’auront flanchés que trois fois, face à Cloud9, au PSG – que personne n’attendait vraiment à ce niveau – et face aux européens de MAD Lions lors du Rumble Stage.

En demi-finale, qui laissait la part belle au BO5, les PSG n’auront réussi à arracher qu’une seule game aux champions de la LPL. En finale, cinq games auront été nécessaires pour sacrer le champion du MSI. RNG succède aux G2 Esports, champions du MSI 2019 (l’édition 2020 ayant été annulée et remplacée par la Mid-Season Cup).

Ming et Xiaohu soulèvent leur deuxième trophée

Xiaohu devient le premier joueur du monde à gagner le titre du MSI sur deux rôles différents (il avait remporté celui de 2018 alors qu’il était encore midlaner).

Depuis 2015, et la mise en place du Mid Season Invitational, c’est la troisième fois qu’une équipe chinoise est sacrée championne (EDward Gaming en 2015, RNG en 2018 et 2021). La Chine est également détentrice de deux titres de champions du monde (2018 pour Invictus Gaming et 2019 pour FunPlus Phoenix).

Avec leurs performances au MSI 2021, les régions de la LPL et de la LCK enverront quatre prétendantes aux Worlds 2021 de League of Legends. Un avantage supplémentaire pour deux des régions les plus compétitives du monde.

En s’appuyant sur les résultats du Spring Split, on peut déjà miser sur quelques noms : DWG KIA, Gen.G, T1 et Hanwha ou DRX pour la LCK, RNG, FPX, EDG, TOP ou encore JDG.

Les Worlds 2021 auront lieu en Chine, au stade du centre sportif universitaire de Shenzhen.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -