Situation de crise chez Origen

Si vous suivez les LCS vous avez surement remarqué les mauvais résultats Origen.  Neuvième du championnat, de nombreux départs parmi le staff et une instabilité du roster tant au niveau des joueurs que des coachs ; Origen traverse en ce moment une crise majeure. A quelques semaines de la fin de la saison régulière, ils sont plus proches de la relégation que des Worlds. Mais au delà de cette aspect sportif, Origen est actuellement en pleine crise interne.

Origen

Un exode massif du staff

Un sujet Reddit a fait fureur le 13 Juillet. En effet un redditer avait trouvé la trace d’un départ massif au sein du staff Origen. Ce n’est pas moins de six personnes qui partent simultanément. Ces personnes occupaient diverses places au sein de la structure principalement au seins de l’équipe éditoriale et notamment la rédactrice en chef : Iona Popa. En plus des membres de cette équipe on assiste aussi au départ du manager général d’Origen : Marck Hernandez alias PapaB3ar. La raison évoquée par tous est le management. Certains iront même plus loin en évoquant un manque de respect de la structure à leur égard.

Au delà du la notion de respect, il va même être mis en avant un manque de professionnalisme flagrant. On apprend via divers tweet qu’Origen avait promis à toutes ces personnes un contrat de travail qu’ils n’ont jamais eu. Ils ont donc travaillé plusieurs mois sans être payés alors qu’on leur avait promis. C’est d’ailleurs cet aspect que souligne Basedkina via un de ses tweets.

De plus la communication au sein du staff ne semblait pas être au beau fixe. On peut retrouver sur Reddit une conversation (depuis supprimée) entre le manager et la mère de Xpeke. Dans cette conversation, elle s’étonne du départ de ces six personnes. Ce à quoi le manager répond qu’ils leur avaient pourtant fait part de leur mal être il y a quelques temps.

Manager: 6 other members of the staff are gone now, and I’m leaving with them.
XMOM: Be quiet, we should talk about the other 6.
Manager: Everyone wrote in chat why they were leaving, these reasons are also mine.
XMOM: I’ve read what Iona said, and I think its pretty bad what (s)he wrote down.
Manager: Its what all of us feel. “

Des antécédents au niveau des coachs

Le problème de management, le manque de professionnalisme et des problèmes au niveau des contrats, ces problèmes ne sont pas nouveau pour la structure. Tout commence après le summer split 2015. Malgré une excellente deuxième place, le coach de l’époque, Leduck quitte le navire. Quelques temps plus tard il expliqua son choix, qu’il ne pouvait accomplir pleinement son rôle de coach car l’équipe pensait son rôle peu utile. Il expliqua aussi que tout comme le staff actuellement, on ne lui a jamais proposé de contrat de travail. Son split de coach aura donc été du volontariat.

Lire aussi :  Mercato LCS 2019/2020 - Tous les départs et entrées de la région nord-américaine !

CNA8XgTWIAAm2B8Pour les Worlds, Origen avait donc engagé Hermit comme nouveau coach. Malgré une demi finale et un parcours très convainquant, il a lui aussi rapidement quitté le navire. Si lui, contrairement à Leduck, a eu le droit à un contrat, il a peiné à se faire payer. Il a du se battre pour obtenir le paiement de son travail.

Enfin dernier épisode au niveau des coachs, il y a quelques jours c’est NicoThePico qui devient le troisième coach à abandonner ce qui commence à être l’épave Origen en moins d’un an. Si les conditions de son départ ne sont pas connus, il semblerait que celles-ci aient créé la grogne parmi le staff et soient grandement responsables du nombre impressionnant de départs par la suite.

La présence d’Aranae comme coach aujourd’hui démontre elle aussi un certain manque de professionnalisme. Aranae est un grand amis de Peke et Soaz depuis maintenant plusieurs années. Un coach est là pour faire des choix pour le bien de l’équipe et ce parfois contre l’avis personnel de chaque joueurs. Dés lors sera-t-il capable de prendre des décisions fortes ? On peut en douter au vu de ses antécédents comme coach chez Fnatic lors des Worlds en saison 4. Il avait alors était incapable de prendre des choix pour redresser des Fnatic à la dérive et en manque de motivation.

Lire aussi :  Retour sur les matchs allers des Worlds 2019 de League of Legends

Une instabilité globale accompagné par des résultats décevants

CnQOjvlUEAAEhMqDepuis quelques mois, même le roster est devenu instable. Lui qui n’avait pas changé hormis l’arrivée de PowerOfEvil après les Worlds a connu trois adc depuis le début du split. Tout a commencé par le départ de la botlane vers G2esport. Origen choisit alors Forg1ven et Hybrid pour les remplacer. Malheureusement les résultats du début du split et les scrims sont décevants. Forg1ven perd sa motivation et Origen le met donc a l’écart du groupe.

Se retrouvant sans adc, c’est Xpeke qui joue les remplaçants à ce poste. Le succès n’est toujours pas au rendez-vous et Origen s’ancre de plus en plus dans les abîmes du classement. Depuis une semaine, c’est Toaster qui a repris le rôle. Les résultats de cette septième semaine sont certes bons mais ils ont joué contre des équipes de bas de tableau. De plus leur calendrier jusqu’à la fin de saison est très relevé. A tel point qu’aujourd’hui ils sont très proches de la relégation.

A quelques semaines de la fin de la saison régulière, la situation est inquiétante. Si au niveau sportif la situation n’est pas bonne, le plus inquiétant reste la situation interne. Les différentes réactions sur Twitter montrent un réel manque de professionnalisme de la structure au niveau de la gestion. L’implication de la mère de Peke, ainsi que l’ajout d’amis aux postes importants rapproche plus la structure d’une entreprise familiale ou une bandeau de copains que d’une entreprise professionnelle à vocation compétitive réelle.

 

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.