League Of Legends

Depuis le début, Riot juge et punit en personne ceux qui n’ont pas respecté les règles de leur championnat. Le moins que l’on puisse dire et que ces punitions sont souvent incomprises voire même trouvées injustes par les fautifs et même par le public. Riot nous avait annoncé il y a quelques mois la création d’un tribunal pour faire la police. Aujourd’hui toujours rien et le cas Tainted Minds nous rappelle que la notion de justice selon Riot est plutôt fluctuante.

Tainted Minds

Le cas Tainted Minds

L’histoire se passe en Océanie où la team Tainted Minds joue en OPL ( équivalent des LCS en Océanie ). Alors que la saison des OPL bat son plein tout les joueurs se déclarent d’un coup free agent. La cause ? Des défauts de paiement, des conditions d’hygiène moyennes, du matériel informatique plus que moyen et enfin une connexion internet très mauvaise. Ces soucis de paiement avait alors était signalé à Riot qui n’avait pas réagi.

Sauf que l’affaire n’en est pas resté là. Elle a fait du bruit à tel point qu’elle est venue sur le devant de la scène tel un cheveu sur la soupe pour Riot. Il a alors fallu prendre position et celle-ci a surpris. Pour avoir une idée des sanctions encourus, Huma en Europe avait était obligé de revendre son spot en CS pour cause de non paiement. Cependant, une fois n’est pas coutume, la décision ne fut pas la même, ici pas de sanction pour la structure. Via un communiqué, Riot annonce qu’ils essayent de réparer les pots cassés entre les joueurs et la structure.

Huma vainqueur des CS en 2016

Cette décision surprend vraiment. Si Huma était en effet récidiviste et que leur sanction aurait pu être forte pour Tainted Minds, une absence de sanction étonne. En effet ne pas punir les structures pour des défaut de paiement est grave. Grave car beaucoup de joueurs sont des jeunes qui ont arrêté leurs études pour se consacrer entièrement à leur passion. Le fait de ne pas être payé peut les mettre dans des conditions très difficiles où il peuvent se retrouver sans travail, sans argent et sans diplôme du jour au lendemain. Riot doit donc sans allez jusqu’à l’exclusion punir la structure afin que celle-ci ne récidive pas.

Pourquoi et pour quand un tribunal neutre ?

Riot ne peut pas gérer son jeu seul sur le point des sanctions comme ils l’ont déjà prouvé par le passé avec notamment l’exclusion de Renegades alors que Fnatic n’avait reçu qu’une petite tape sur les doigts pour des faits similaires. En effet, avant de prendre sa décision sur la sanction, Riot ne peut négliger l’aspect financier que va représenter celle-ci. Par exemple la perte de Renegades n’a pas eu d’impact économique. Celle de Fnatic aurait était catastrophique au niveau de l’Europe où c’est l’équipe avec la plus grosse fan base. Dés lors un tribunal indépendant de Riot s’impose afin de juger au plus juste et d’éviter des injustice mais pour quand ?

Renegades en LCS au spring split 2016

Là est bien la question, Riot l’a promis pour cette saison dans leur grand post annuel sur les compétition. Aujourd’hui cependant on a toujours pas de nouvelles.On espère donc pour l’équité qu’il arrive le plus tôt possible.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -