League Of Legends

Il y a une dizaine de jours, le cas Tainted Minds avait déjà fait couler pas mal d’encre. La communauté n’avait pas vraiment compris la réaction de Riot Océanie dans la gestion de ce cas. Et aujourd’hui, rebelote, avec ce coup-ci la Team Regicide qui vient de se faire ban trois de ces joueurs 24H avant la finale des challenger series OPL.

Team Regicide

La raison des ban

La raison des bans des joueurs est au moins valable. Elle intervient suite à des comportements négatifs (en soloQ), à du partage de compte ainsi que de l’eloboosting. Considérant que cela va à l’encontre du code de la faille, il est logique que ces trois joueurs soient punis et se fassent bannir des compétitions Riot.

Nous pouvons aussi nous interroger sur la durée du ban qui est de quasiment un an pour ces joueurs. Cette durée peut paraître plutôt longue notamment lorsqu’on la compare avec un cas similaire. En effet, XiaoWeiXiao, pour des faits similaires il y a de cela un an et demi n’avait écopé « que » de six mois de suspension. La punition peut donc sembler un peu forte pour les joueurs de Team Regicide. Mais au delà de la durée du ban, c’est plus le timing qui interroge.

RégicideXiaoWeiXiao avait été banni « seulement 6 mois » pour des faits similaires

Un timing horrible

Encore une fois, ces joueurs méritaient d’être ban, aucun doute là-dessus. Cependant, Riot était-il obligé de les ban 24H avant la finale des Challenger series OPL ? Ce ban revient tout simplement à condamner l’équipe à l’abandon de cette finale. Ce qui, en plus de ruiner leur split où ils avaient écrasé la concurrence, les empêche d’accéder au promotion tournament OPL. En plus de ces trois joueurs, c’est donc l’organisation, et les deux autres joueurs, qui se voient punis.

Volontaire ou non, ce timing entache complètement la neutralité que Riot est sensé avoir et ce qui est assez grave. Encore une fois, nous avons la preuve que Riot ne peut et ne doit gérer son jeu du point de vu des sanctions en eSport. Les cas de sanctions où le jugement diffère selon la région et le poids des équipes deviennent trop nombreux. Il est plus que nécessaire que Riot distingue ses différentes actions : édition, organisation, justice dans des organisations indépendantes.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -