League Of Legends
[nextpage title= »Intro & Top Tier Global »]

Bienvenue dans cette revue Top Tier 7.17 League of Legends. Dans cette analyse que nous ferons entre chaque patch, nous étudierons l’impact qu’a eu le dernier patch sorti (7.17) mais aussi l’impact des championnats pro sur le comportement des joueurs en ladder.

Top Tier LoL

Infos de compréhension

  • Tous les chiffres sont pris sur les statistiques Riot Games à partir de Platine et plus.
  • Pour notre analyse, les chiffres sont arrêtés le lundi suivant la sortie d’un patch à 20h.
  • Sources : Leagueofgraphs & GamesofLegends

A travers le contenu de ce post, vous pourrez savoir quel champion choisir pour le reste de ce patch et pourquoi pas anticiper la rotation de la méta avec nous grâce aux informations déjà disponibles sur le PBE 7.18.

Classement Top Tier Global

Assez hétéroclite, le classement général révèle encore les problèmes d’équilibrage de Janna. Notons quand même que la botlane est actuellement l’endroit le plus populaire du jeu !

Top Tier Winrate

JannaAurelion Sol

56,3%
-0,1

54,9%

54,6%
+1

54,4%
+0,3

54%
+0,4

Une fois de plus, Janna est au top cette semaine. Riot ayant préféré retirer le nerf prévu sur elle, il faudra attendre encore un peu pour voir si les nerfs de la Pièce antique et de l’Encensoir ardent se répercutent sur elle. Néanmoins, Janna est encore Top Tier malgré ses 58 % de taux de ban !

A ses côtés, Singed reprend du galon et chipe la deuxième place à Malzahar. L’alchimiste profite de ses bonnes stats pour tenir tête aux champions toplane du moment. De plus, Singed est très bien équipé pour encaisser les ganks des champions plutôt tankys qui chercheraient à le gêner.

Habitué du Toptier, Malzahar continue de semer la terreur sur la midlane. Très bon duelliste, sa zone de silence est un très bon outil pour empêcher les ganks lorsque vous farmez près de votre tourelle. Profitez de sa phase de push pour prendre l’avantage sur votre adversaire et aider vos alliés à prendre ou contester les objectifs. Enfin Malzahar est un bon atout lors de counter gank. Lors des décalages avec votre jungler, vous pouvez vous mettre en danger quelques instants avant qu’il n’arrive pour ensuite bloquer la plus grosse source de dégâts grâce à votre ultime.

Aurelion Sol bénéficie lui aussi d’une midlane favorable. Très bon pusher de lane, il peut décaler rapidement après un retour à la base et surprendre une bot lane un peu trop enhardie. Dernière mais de peu, Sejuani est en ce moment le jungler Toptier. Il suffit de regarder les matchs pro pour se rendre compte de sa force. Les patchs lui réussissent et elle possède la vie, les résistances et les contrôles nécessaires pour faire gagner vos alliés sur leur lane.

Top Tier Popularité

Janna

30,8%
+1,2

25,4%
-0,1

22,7%
-4,5

22%
+2

20,6%
+0,4

Niveau popularité générale, Tristana est encore la grande gagnante. Depuis le nerf des autres ADC, les joueurs profitent un maximum de sa puissance de push. Facile à jouer et à équiper, Tristana est un carry qui se prend facilement en main une fois que l’on maîtrise ses lasthits. Difficilement tuable grâce à sa mobilité mais aussi et surtout à la meta support pouvant appliquer des boucliers, Tristana est loin devant les vedettes habituelles. Attention néanmoins, car si Tristana prend la part du lion, Janna qui sur le papier accuse un lourd recul est toujours aussi efficace. Si son taux de popularité a tant baissé, c’est parce que son taux de ban continue lui d’augmenter ! Même si nous nous intéresserons à son cas plus loin, il convient de dire que Janna, si vous arrivez à l’obtenir durant la draft, est toujours très puissante. Le nerf de l’Encensoir ardent n’a pas découragé les joueurs. Jouée ou bannie en compétition, Janna est un danger permanent car elle apportera très tôt dans la partie, un avantage à son ADC que vous ne pourrez pas contenir.

Alternative raisonnable, Lulu revient de plus en plus car si son bouclier est moins efficace que Janna, elle a une capacité à harceler la botlane plus impactante. Enfin, Vayne est comme nous vous l’avions dit, un très bon pick. Contre la meta tank en jungle elle offre à son équipe un sauf-conduit si vous arrivez à tenir jusqu’à son pick de puissance. De même contre Tristana, Vayne, en étant très réactif, se joue agréablement du fait de la portée réduite des deux mercenaires.

[nextpage title= »Top Tier Toplane »]

La toplane évolue peu en soloQ. Les joueurs de Singed continuent d’apposer leur push de l’infini là où Gnar et Jayce cherchent à pressuriser la faille de l’invocateur chacun à leur manière.

Top Tier Winrate

PantheonKayle

55 %
+3,2

53,7%
+0,3

53,4%
+0,2/-0,1

52,8%
+1,9

52,4%
-0,1

Une fois de plus, les assassins et les bruisers à fort potentiel de roaming ont la vie belle en toplane. Alors que les compétitions pro réservent encore majoritairement cette lane aux tanks, les joueurs de soloQ estiment qu’ils ne peuvent se reposer sur leurs alliés pour gagner l’early/mid game. Seule exception, Singed, bien que tank à part entière est un cas à part. En effet, déjà avant sa refonte le personnage proposait aux joueurs des phases de lane très simple à base de push du début à la fin.

Panthéon, Kayle et Talon peuvent eux aussi venir à bout des tanks ou bien les laisser s’amuser tout seul pendant que vous aidez votre midlaner ou votre jungler. N’hésitez pas à aller contester les premiers objectifs de la jungle avec Talon.

De la même manière, Quinn revient sur la toplane. C’est un choix intéressant car elle contre assez bien les bruisers. Pouvant harceler puis s’échapper si besoin, Quinn est un très bon atout contre une lane agressive. Enfin, doit-on encore évoquer le cas Kayle ? Son côté hypercarry en fait une cible de choix dans les premiers niveaux mais passé ce délais, personne ne pourra vous arrêter.

Enfin, il reste les cas de Cho’Gath et Maokai. Ultra présents dans les matchs pros, le premier a totalement disparu de la soloQ étant banni dans presque une partie sur deux ! Les changements apportés par Riot étant compliqués à mettre en adéquation avec le gameplay en soloQ. Maokai possède toujours un bon winrate mais il aura beaucoup de difficultés à se dépêtrer d’un bruiser. Sans le soutien de votre jungler n’en demandez pas trop à Maokai. Si au contraire vous pensez que Maokai peut être un problème, réfléchissez avant de le bannir. Jarvan IV par exemple peut se révéler un très gros problème si vous avez dans l’idée de jouer l’un des champions de ce tableau.

Top Tier Popularité

Gnar 

11 %
+0,5

8,2%
+1,2/-0,6

8%
-0,5/+0,3

7,6%
+2,3

7,3%
+0,7

Question popularité, il y a foule cette semaine. Riven conserve toujours sa place et présente même un bon choix actuellement. Les changements les plus notables sont le retour de Gnar et de Jayce. Chacun à leur manière ils sont des adversaires redoutables. Prenez gardes cependant. Car si Jayce est un très bon pusher et cherchera à prendre rapidement l’ascendant sur vous il est très vulnérable aux ganks. Gardez vos distances et n’hésitez pas à décaler dans la jungle adverse lorsque vous avez push votre lane. Pensez à mettre des wards sur le buff adverse lorsqu’il est prêt à réapparaître. Vous pourrez ainsi vous l’offrir s’il ne s’y attend pas. Que ce soit avec un buff rouge ou bleu, Jayce devient une vraie machine. Votre but étant de prendre le plus vite possible la première tourelle afin de débloquer la partie. N’échangez pas nécessairement avec votre botlane pour autant. Jayce peut mettre une bonne pression sur le haut de la carte lorsqu’il est en électron libre.

Gnar repose plus ou moins sur le même principe. Si vous prenez l’avantage, ne vous sentez pas obligé d’échanger. Votre rôle sera ensuite de continuer à appliquer cette pression pour forcer le jungler ennemi à venir sur vous. Ayez une bonne vision de ses déplacements afin de toujours push la lane lorsqu’il n’est pas là, le forçant ainsi à revenir sur vous.

Yasuo est certes présent dans ce classement mais en plus de ne jamais être très loin, on attend avec impatience le retour du buff qui lui était destiné à ce patch. Riot ayant décidé de l’appliquer finalement pour le patch 7.19 après les Worlds. Toujours très compliqué à sortir, Yasuo n’a pas forcément les meilleurs atouts pour réussir sur la toplane. Il relève plutôt du pile-ou-face.

Enfin les habituels Renekton, Darius et Jax sont eux aussi assez difficiles à sortir surtout face à une Kayle ou une Quinn. Si vous aimez ce genre de bruiser, préférez Wukong, Tryndamere ou Jarvan IV.

[nextpage title= »Top Tier Jungle »]

Sejuani et Jarvan IV sont les maîtres de la jungle en compétition et cet état se prolonge largement jusque dans nos parties. Kayn et Gragas profitent eux aussi de leur notoriété dans les matchs professionnels.

Top Tier Jungle League of Legends

Top Tier Winrate

Jarvan_IV

54,1%
+0,3

53,9%
+1,6

52,9%
-0,5

52,6%

52,5%
+0,8

Déjà dans le classement général, Sejuani est la reine Top Tier du moment. Fiable et efficace, elle a tous les atouts nécessaires aux junglers pour apporter une pression monstre et un sentiment de sécurité pour les alliés. Riot semble satisfait de la tournure des événements et la jungle reste sur une meta dédiée aux tanks. Au dessus de tous, Sejuani et Rammus vous donneront les clés pour une jungle simple et ordonnée. Ces champions reposent sur le principe d’aller le plus possible harceler. Vous pouvez vous permettre une fois que vous avez la vision sur le jungler adverse d’utiliser à votre avantage la robustesse de votre champion. Soit vous êtes assez proche et vous pouvez donc counter gank ou aller contester des monstres importants dans la jungle ennemie. La deuxième solution si vous êtes à l’opposé est que vous pouvez absolument tout faire ! Que ce soit un dragon/héraut, un gank ou ramasser les camps ennemis rapidement, vos champions peuvent tout faire.

C’est clairement l’opposé des junglers type assassin qui vont chercher à profiter des faiblesses pour frapper un grand coup. Ici, vous n’avez pas de faiblesse et vous ne pouvez pas vraiment vous en créer. Faites néanmoins attention car si les duels sont simples avec des héros comme Sejuani, Rammus et Cho’Gath, si le combat se transforme en 1v2 vous ne pourrez pas vous en sortir et il y a peu de chance que vous puissiez même récupérer un kill là où un Jarvan IV y arrive facilement par exemple. Ce dernier, avec Shyvana, présentent d’ailleurs de bon atouts pour encaisser les tanks et ganker efficacement.

Ivern, de son côté, revient un peu comme un cheveu sur la soupe. Pick dans seulement 1,4% des cas, il est compliqué de le sortir actuellement. Certains penseront qu’il peut lui aussi faire profiter ses alliés de l’Encensoir ardent. Pourtant Ivern a besoin d’autres objets plus importants et il prendrait trop de retard s’il voulait l’acheter en premier comme le font les supports. Ne l’enterrons pas non plus car Riot prévoit de lui appliquer un buff pour le patch 7.18.

Top Tier Popularité

19,1%
-2

15,6%
+0,6

13,6%
+1,9

13,1%
+2,5

10,5%
+1,6

L’écart se réduit de plus en plus entre Lee Sin et le reste du peloton. Avec une chute de 2% le roi garde difficilement le cap et on ne peut pas lui en vouloir. Comme depuis plusieurs patchs, Lee Sin n’est encore présent que grâce à sa notoriété dans le jeu. Avec un taux de victoire à seulement 46%, il se place loin derrière Kayn dont on se souvient pourtant des débuts. A ce sujet, Kayn qui sort régulièrement aux compétitions professionnelles peut se targuer d’être le seul gros damage dealer du moment. Grâce à son kit de sorts, il peut répondre aux tanks en face. Difficile à maîtriser, vous pouvez vous reposer sur lui uniquement si vous êtes certains de la composition adverse.

Nous ne reviendrons pas longtemps sur Sejuani mais il est intéressant de voir que les joueurs dans leur globalité ont pris conscience du potentiel de Sejuani. Au delà de sa forte présence médiatique, Sejuani incarne la meta tank à elle seule.

A contrario, la popularité de Jarvan IV et Gragas est directement due à leur présence incessante sur la scène pro. Gragas est certes toujours très populaire mais il est en plus réellement viable en soloQ comme nous l’avons déjà expliqué dans les patchs introduisant la meta tank. Couplée à sa notoriété dans les équipes professionnelles, la popularité de Gragas est en constante augmentation durant les périodes importantes de la scène eSport de LoL. Jarvan IV est lui aussi de plus en plus apprécié par les joueurs qui regrettent ces phases de jungle moins dynamiques et agressives. Sa progression est autant le résultat d’une meta qui lui réussit que son retour aux LCS EU par exemple. Facile à jouer et avec un clean rapide, n’hésitez pas à le sortir car il représente finalement une très bonne alternative à Sejuani. De même, il craint peu les botlanes Encensoir ardent, pouvant attraper directement sa cible, les supports sans mobilité comme Janna ou Lulu peuvent difficilement s’en sortir.

[nextpage title= »Top Tier Midlane »]

Une fois de plus, la midlane est égale à elle-même et peut de changements sont apparus. Le buff de Zed semble néanmoins lui avoir fait du bien.

Top Tier Midlane League of Legends

Top Tier Winrate

Aurelion Sol

55,3 %
+1,3

54,5%
+0,6

53,5%
+0,5

53%
+0,4

52,7%
+2,2

Côté Midlane, le résultat est quand même très semblable aux semaines précédentes. On y retrouve les mêmes têtes et c’est somme toute plutôt normal. Les derniers patchs ayant cherché à équilibrer les champions un peu moins joués de la midlane, ceux qui se trouvent en haut du classement n’ont pas été inquiétés.

Comme nous l’avons vu au début de cet article, Malzahar et Aurelion Sol profitent très bien de cette stabilité et ce sont ceux qui s’en sortent le mieux. Ils ont leur rôle de Toptier très à cœur.

De la même manière, Anivia repose sur un principe assez similaire puisque le champion reste dans le top depuis plusieurs mois maintenant. Grande capacité de push et contrôle de map permettent à Anivia de se démarquer elle aussi sur la midlane.

De son côté, Twisted Fate qui avait fait son retour dans ce classement il y a peu semble maintenant bien installé. Lorsque vous jouez TF, le principe est simple, ayez toujours un regard sur la map. Cherchez des alliés dont la barre de santé fait du yoyo ou ayant l’air d’engager un ennemi. Avec un peu d’entraînement sachez qu’il est possible de « regarder » une partie de LoL exclusivement à la minimap.

Enfin, Zilean semble déterminé à prouver sa valeur. Sa force de push et sa possibilité de contrôle sur l’adversaire font de Zilean un adversaire redoutable qui peut se retourner en un instant contre vous. Si vous jouez contre un Zilean, adoptez la même stratégie que contre une Syndra. Wardez un côté de la rivière et jouez dessus. Votre plus grand danger n’est pas le midlaner en lui-même. Avec des sorts faciles à éviter, Zilean a besoin d’un soutien de quelques secondes pour vous distraire. En tant que Zilean, repérez comment se déplace le jungler adverse et jouez agressif de manière à l’obliger à se mettre en danger. Vous donnerez alors l’occasion à votre jungler de vous rejoindre. Vous possédez au début les dégâts et la zone d’effet pour tuer deux champions, profitez-en.

Top Tier Popularité

13,5 %
+0,3

11,2%
+1,6

11,1%
+1,7

9,4%
-0,9

8%
-0,6

Question popularité, on ne peut pas dire là non plus qu’il y ait beaucoup de mouvement. Certes les nerfs de Syndra et Leblanc au dernier patch ont entamé leur côte de popularité, mais d’autres sont bien ancrés ici. Orianna et Ahri demeurent les héroïnes préférées des joueurs alors qu’elles sont loin d’être les plus efficaces en soloQ.

A titre de comparaison, un écart de 5% sépare Twisted Fate et Orianna. En effet, Orianna qu’on va régulièrement retrouver sur la scène professionnelle a besoin de temps et d’alliés pour être efficace. Twisted Fate lui va profiter de ses alliés, qu’ils soient en difficultés ou non ! C’est pourquoi nous vous conseillons une fois de plus d’y réfléchir à deux fois avant de choisir un champion populaire dont vous entendez parler partout. Ce n’est pas parce que Faker sort son Lucian mid (46% de winrate) qu’il faut se dire que c’est la solution à toutes vos parties. Non, tout comme Faker est sur une autre dimension, certains champions sont bien plus intéressants à jouer que d’autres d’un point de vue pragmatique. Notez néanmoins, que dans cette liste, aucun champion ne passe sous la barre des 48% de winrate ! Preuve une fois de plus que la midlane est à ce jour la lane la mieux équilibrée du jeu !

Enfin, le cas de Zed est lui aussi très intéressant. Banni dans 43% des parties, il apparaît toujours aussi populaire et profite sans doute des supports Encensoir ardent pour effectuer des décales en botlane dès le niveau 6. Avec des ADC très vulnérables dans les premiers niveaux, Zed peut profiter de son jungler pour faire couler rapidement le sang là où la botlane n’a pas encore le temps de réagir. Grâce à son buff sur le patch 7.17, Zed a maintenant un peu plus de temps pour organiser ses combos, donnant l’occasion à ceux qui le maîtrisent déjà d’être encore plus retors !

[nextpage title= »Top Tier AD Carry »]

Tristana est toujours en marche pour remplacer Caitlyn mais la concurrence est rude car d’autres profitent très bien de ce regain de popularité. Jinx et Vayne en tête offrent un compromis de gameplay appréciable.

Top Tier ADC League of Legends

Top Tier Winrate

52,6 %
-0,6

51,7%
+0,6

51,5%
-0,3

51,4%
-0,3

51,3%
+1,1

L’activité des ADC était ces derniers temps rythmée par la chute de Caitlyn et Jihn. Maintenant qu’ils ne peuvent plus oppresser les autres carry ad, ces derniers profitent allègrement de la meta Encensoir ardent pour changer les règles. Ainsi, si Twitch est encore le carry Toptier de ce patch, c’est la chute de Draven qu’il faut observer. Avec l’énorme nerf de son passif lors de ce patch, les joueurs ont vite compris qu’il ne fallait plus l’utiliser. Draven était le meilleur carry pour snowball, son passif lui apportant une marge de progression démentielle. Cette période étant désormais révolue, les joueurs se tournent vers des champions similaires comme Jinx ou Kog’Maw et Twitch. Profitant de builds assez communs, ces champions ont pour avantage de profiter pleinement eux aussi de l’Encensoir ardent. Tristana est une fois de plus très présente dans ce classement mais attention un nerf serait prévu pour elle pour le patch 7.18 ! Jinx est donc une bonne alternative pour appliquer une phase de lane agressive où la priorité est de push.

Nous en parlions un peu plus tôt, Vayne est elle aussi en train de revenir. Sa force contre les tanks de la jungle est un atout pour votre équipe. Le danger étant de tomber contre un champion avec une portée beaucoup plus grande à la votre. Vayne peut avoir beaucoup plus de mal à récupérer la première tourelle comparé à des ADC comme Twitch ou Jinx et surtout Tristana. C’est pourquoi, jouez assez safe, attendez que votre adversaire s’essouffle ou bien échangez votre lane avec le toplaner. En vous retrouvant contre un mêlée vous pourrez, même sans support, tenir en respect de nombreux toplaners ennemis. tout en vérifiant évidemment les chemins qu’emprunte le jungler adverse.

Top Tier Popularité

30,5%
+1,1

20,6%
+2,1

18,1%
+5,2

16%
-0,8

13,6%
+0,4

La comparaison entre ces deux tableaux est très rapide. Les joueurs savent qui a le vent en poupe et ils le font bien comprendre. Tristana est sous le feu des projecteurs depuis quelques temps, mais là on a l’impression de retrouver la Caitlyn d’il y a quelques patchs ! A ses côtés, il faut noter la remontée de Xayah. Très en vogue dans les compétitions professionnelles, Xayah n’est pourtant pas l’ADC le plus simple à maîtriser ou à utiliser. Ayant besoin d’un bon support agressif, soyez sûr de vous si vous décidez de la jouer. Elle peut vite se retrouver en difficulté face à des carrys qui peuvent lui tourner autour d’assez loin.

Enfin Vayne comme nous venons de le voir peut trouver sa place dans la meta actuelle. C’est pourquoi on en revoit autant en ce moment. A titre comparatif, Vayne est bannie plus souvent que Xayah (14% contre 10%) alors que cette dernière est bien plus jouée en compétitif. Les joueurs craignent donc bien plus une Vayne qui arriverait en late game qu’une Xayah qui pourrait vous dominer dans les premiers niveaux. Attention d’ailleurs au duo Xayah/Rakan qui revient beaucoup. Avec des niveaux 1 et 3 très puissants, le combo peut très rapidement récupérer le double kill et ainsi quasiment clôturer la partie !

[nextpage title= »Top Tier Support »]

Le nerf de Janna ayant été annulé, on la retrouve logiquement en première position. Mais elle est victime de son succès là où Leona tire son épingle du jeu.

Top Tier Support League of Legends

Top Tier Winrate

56,3 %
-0,1

53,8%
+0,2

53,1%
-0,3

52,3%
+0,3

51,2%
+3,2

Après toutes ces semaines de domination on aurait pu penser que Riot allait mettre fin à notre calvaire. Un nerf de Janna était même prévu en plus de celui de l’Encensoir ardent ! Et pourtant non, Riot a trouvé plus judicieux de retirer son nerf sur Janna. Le but était de voir si le nerf de l’objet était suffisant pour que les joueurs ferment les yeux sur la mécanique la plus op de cette saison. Manque de bol, ils ont aussi appliqué un nerf sur le Voeu du chevalier. Il n’est même pas encore prévu que ce nerf initial soit reporté sur le patch 7.18. Vous pouvez donc toujours en abuser si vous arrivez à la sélectionner. De la même manière, Soraka et Sona sont elles aussi impactées par le nerf de l’Encensoir ardent mais s’en sortent très bien.

Au final, la seule réelle progression sur ce patch est le retour comme prévu de Leona. Son buff lors de ce patch a rendu de sa superbe au chevalier de l’Aube radieuse. Très efficace justement contre les lanes Encensoir ardent, Leona peut profiter des très faibles dégâts des supports adverses pour complètement contrôler l’ADC. Attention car si vous choisissez de la jouer, vous devrez mettre en place un gameplay très agressif afin de ne pas laisser le temps à vos adversaires de se régénérer. Profitez de vos pics de puissance aux niveaux 2 et 3 pour aveugler vos adversaires sous un déluge de contrôles. Taric est lui aussi intéressant à jouer pour contrer cette meta. Perdant en mobilité par rapport à Leona, il compense par un sustain appréciable lui autorisant de se mettre en danger pour débusquer le support ennemi.

Top Tier Popularité

Rakan

25,3 %
+0

22,6%
-4,5

19,7%
+0,4

16,1%
+5,6

13,9%
+2,1

Question popularité, Tresh est en première position mais c’est uniquement parce que Janna est au centre de l’attention. Celle-ci a fortement baissé en popularité mais c’est en grande partie à cause de la vague de bans (justifiée) qu’elle subit. Là où Tresh est banni dans 18% des parties, Janna est à presque 60 % ! Si on y ajoute son taux de popularité, Janna se retrouve dans 80 % des parties ! C’est un score facile à atteindre pendant les compétitions pro car les équipes savent bien qui il faut jouer en ce moment. Mais quand on ouvre cette statistique à la totalité des joueurs c’est encore plus impressionnant ! Janna n’est donc pas moins populaire, c’est même l’inverse, elle est victime de sa force !

A l’inverse, Rakan est lui le bénéficiaire direct des championnats du moment. Très efficace pour assurer un early agressif, Rakan se combine très bien avec des ADC qui peuvent eux aussi dès le niveau 1 effectuer des agressions là où un support Encensoir ardent aura du mal à garder sa lane dans les premiers niveaux. Agréable à jouer et très playmaker, Rakan propose comme Leona une bonne alternative pour jouer de manière active et tenter de prendre la pression de lane.

Enfin, Soraka et Lulu profitent elles aussi du boycott de Janna et peuvent facilement la remplacer pour un effet quasi similaire ! Une fois de plus, les supports populaires sont aussi les plus efficaces.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -