League Of Legends
[nextpage title= »Intro & Top Tier Global »]

Bienvenue dans cette revue Top Tier 7.21 League of Legends. Dans cette analyse que nous ferons entre chaque patch, nous étudierons l’impact qu’a eu le dernier patch sorti (7.21) mais aussi l’impact des championnats pro sur le comportement des joueurs en ladder.

Top Tier LoL

Infos de compréhension

  • Tous les chiffres sont pris sur les statistiques Riot Games à partir de Platine et plus.
  • Pour notre analyse, les chiffres sont arrêtés le lundi suivant la sortie d’un patch à 20h.
  • Sources : Leagueofgraphs & GamesofLegends

A travers le contenu de ce post, vous pourrez savoir quel champion choisir pour le reste de ce patch et pourquoi pas anticiper la rotation de la méta avec nous grâce aux informations déjà disponibles sur le PBE 7.22.

Classement Top Tier Global

Les supports laissent petit à petit leur place. En effet, ce ne sont plus les champions les plus dangereux contrairement à des midlaners défendant corps et âmes leur lane.

TLDR : Deux choses à noter, le nerf de Sejuani qui a fait effet immédiatement, et celui de l’Encensoir Ardent qui semble donner de nouveau sa chance à d’autres supports. Les champions Top Tier sont plus ou moins les mêmes que la fois passée.

Top Tier Winrate

Aurelion Sol

54,5%
+0,5

54,1%
+0,2

53,8%
-0,6

53,6%
-0,6

53,5%
-0,7/+1,7

Sur ce patch 7.21, voici donc les champions avec le meilleur taux de victoire. On remarque très rapidement que par rapport au dernier patch il n’y a pas eu énormément de changement dans cette catégorie. A noter tout de même que Sejuani n’en fait plus partie suite sans doute à son nerf. Ce dernier lui a fait mal comme nous pouvons le constater.

Hormis ce cas un peu particulier, Riot a pour le moment d’autres chats à fouetter que de lancer d’énormes buffs ou nerfs sur ces champions. Repoussant toujours un peu plus les tests, alors que le 7.21 prévoyait à l’origine un buff général des statistiques de base, Riot préfère prendre son temps. Grand bien leur en fasse car avec les Worlds, les joueurs mélangent souvent champions efficaces en solo ou en équipe.

Pour en revenir à notre tableau, les légères fluctuations de taux sont naturelles, et actuellement aucun champion ne semble décoller sans raison. A noter néanmoins que les champions présents ici sont assez populaires, Aurelion Sol et Karthus mis de côté. Cela démontre bien que les joueurs restent sur les bases des patchs précédents que nous vous invitons à relire pour plus de précisions.

Enfin à surveiller, le retour en fanfare de Xin Zhao profitant très largement de son rework. En bonne progression comme nous le verrons un peu plus loin, il s’inscrit dans l’optique de proposer une jungle plus agressive mais non moins résistante.

Top Tier Popularité

34%
+2,3

27,3%
+5,1

25%
+1,3

22,8%
+3,3

20,4%
-3,2

Nous voici ici à l’opposé du tableau précédent. Là où Riot prend son temps à développer les patchs pour la saison 8, la popularité des champions est en perpétuel bouleversement. Premiers coupables, les Worlds évidemment où depuis les phases finales, des matchs de hautes voltiges se sont déroulés. Avec la finale de ce weekend, il faudra surveiller de près les compositions. On ressent ici la même ambiance qu’un veille d’élection, chaque héros pourrait en une seule partie tirer complètement la couverture à lui. Cela s’est vérifié en botlane avec la fabuleuse démonstration d’Ignar sur son Blitzcrank et sa Leona, coiffant au poteau les SKT T1, pour un temps.

Que l’on parle de Tristana, Jarvan IV, Tresh, Xayah et même Vayne, chacun de ces héros a eu son moment de gloire sur ces deux dernières semaines. Jarvan IV est d’ailleurs en passe de s’installer confortablement avec une popularité et un taux de victoire plus que correct (52% environ). En plus de sa popularité, J4 était le cheval sur lequel miser quand il fallait deviner qui de lui ou de Sejuani serait nerf.

Toujours la lane la plus importante de la meta, la botlane est ici très représentée. Dans les 10 champions les plus populaires, 8 proviennent de la botlane ! Preuve que les joueurs ne donne leur confiance qu’en un nombre très réduit de champions ne se permettant plus des choix un peu exotiques. C’est tout du moins ce que l’on pourrait croire, et nous vous invitons à vous rendre dans la section support pour y voir un peu plus clair.

[nextpage title= »Top Tier Toplane »]

De plus en plus tournée vers l’affrontement, la toplane présente en soloQ un panel de champions tous plus dangereux les uns que les autres.

TLDR : Si les tanks faisaient la loi il y a peu, les assassins et les bruisers s’installent confortablement. En jouant solo vous devez gagner votre lane avant de penser à décaler. Pour cela voici les champions les plus efficaces.

Top Tier Winrate

RengarPantheon

56,6 %
+2,3

55,7%
-0,2

54,6%
+2,2

54,1%
+1,5

53,6%
-0,8

Nous vous parlions il y a peu de l’importance en toplane de gagner son match-up dès la sélection du champion. C’est à peu près ce que l’on peut retrouver en ce moment. Là où la botlane est sous le feu des projecteurs, les toplaners doivent souvent se débrouiller par eux-mêmes. En équipe, l’accent est mis sur une toplane servant en mid/lategame à faire office de frontlane. En soloQ, la chose est bien différente.

Afin de gagner votre vis-à-vis, vous devez connaître les duels où vous êtes gagnants et forcer un peu les choses. C’est pourquoi on y retrouve des champions très agressifs là où aux Worlds l’action a plutôt tendance à se tasser. Gardez quand même des réserves sur l’importance de ces champions. Seul Singed est pick régulièrement (6%), Panthéon suit d’assez loin avec 3% de popularité. Les trois autres oscillent entre 0,4 et 1.2%, preuve qu’il s’agit d’une niche de joueurs.

Si vous n’êtes pas à l’aise sur Rengar ou Karthus, préférez Talon et Panthéon voire Kayle ou Akali qui restent de très bon toplaners. Ces champions sont d’ailleurs appelés à se démocratiser. Avec le nerf de l’Encensoir Ardent, la toplane va de nouveau pouvoir produire des assassins suffisamment puissants pour détruire un ADC là où il y a quelques semaines l’accent était mis sur  le fait d’arriver à tanker une botlane Encensoir.

Prenons aussi en compte que pour le 7.22, en plus des buffs globaux (s’ils sont appliqués), plusieurs bruisers et assassins vont recevoir des améliorations sur leurs sorts et compétences renforçant une éventuelle nouvelle meta assassins. Talon, Rengar, Poppy ou même Kled pourront pressuriser encore plus le haut de la Faille.

Top Tier Popularité

GnarJayce

9,5%
+1,8

9,3%
-0,2

9%
-0,1

8,3%
-0,6

7,8%
+0,5

Les champions populaires en toplane sont globalement assez identiques à la dernière fois. Comme nous venons de le dire, la toplane est assez épargnée par rapport aux champions choisis durant les Worlds. Les tanks, moins efficaces en soloQ prennent moins d’importance. Ce sont surtout des champions comme Gnar ou Jayce qui profitent le plus des championnats du monde. Si nous le voyons régulièrement, popularité ne rime pas souvent avec efficacité, Gnar mis à part, tous les champions de ce tableau possèdent un winrate de 50% maximum !

Cela s’explique comme nous venons de le voir par une ambiance plus tournée vers la victoire de sa lane que de celle de son équipe. Les joueurs cherchent en effet des champions propres à la toplane. Des bruisers aux dégâts corrects avec une très bonne tenue de lane. Jayce par exemple donne un bon avantage en lane car il peut vous maintenir sous tour tout en restant à l’abri des ganks. Loin d’être en difficulté il peut aussi en cas d’embuscade répondre férocement aux attaques et il est plus dangereux avec quelques kills qu’un tank à qui son jungler a donné du soutien. Les tradekills où Jayce arrive à burst le jungler ou le toplaner adverse avant de tomber ont beaucoup plus de valeur qu’un tank un peu fed.

En effet, ces champions sont des machines à snowball. Pouvant ouvrir la carte et les objectifs, ils permettent de relâcher la pression de votre botlane en obligeant le jungler à traîner en toplane, ou à faire réfléchir le toplaner à deux fois avant de claquer sa téléportation n’importe où. On sent que c’est là la politique de Riot car le patch 7.22 va continuer à booster ces champions. Attention finalement à votre adversaire car s’il fait le même choix que vous avec une toplane agressive, c’est votre maîtrise du champion qui fera souvent la différence.

[nextpage title= »Top Tier Jungle »]

Le rework de Xin fonctionne parfaitement et les tanks sont petit à petit écartés de la jungle. C’est le retour d’anciennes têtes et la fin du règne de Sejuani.

Top Tier Jungle League of Legends

TLDR : Le rework de Xin Zhao et le nerf de Sejuani se font sentir. L’un prend la première place du classement Top Tier quand l’autre disparaît dans les seconds couteaux. De même, le retour d’anciens champions dans la jungle fait un peu de ménage et bouscule les habitudes des joueurs qui jouent un panel plus large de champions.

Top Tier Winrate

Aatrox

53,5%
-0,1

53,4%

52,7%
+2,2/+0,3

52,4%
-1,4

52,3%

La jungle est en proie au changement ! Alors qu’à peine un patch avant nous étions encore dans une optique de tanks, la donne a clairement changé. L’accent est mis avec ce 7.21, sur des champions mobiles aux dégâts de base élevés. Grand vainqueur, Xin Zhao est le champion Top Tier de la jungle depuis son rework. Ses dégâts et son besoin d’objets hybrides font de ce bruiser un très bon choix. Pouvant rapidement produire des ganks efficaces quelque soit la lane visée, Xin s’en tire très bien. Riot prévoyant même un up pour la semaine prochaine, vous pouvez sans aucun remords le jouer et en abuser.

Vi et Shyvana, longtemps des junglers de seconde zone prouvent ici que la force brute est souvent une réponse adéquate par les temps qui courent. Vi qui d’ailleurs comme plusieurs autres bruisers, recevra un joli buff pour le 7.22. Restez tout de même prudent car si Vi affronte sans problème des tanks comme Zac, Gragas et Sejuani, et si elle n’a pas non plus de difficulté particulière contre les assassins, a en revanche beaucoup plus de mal contre les bruisers. Évitez donc face à un Xin Zhao, une Shyvana ou un Udyr.

Udyr d’ailleurs qui fait son grand retour. Après le travail effectué dessus par les équipes de Riot, il semble reprendre du poil de la bête. Très polyvalent, Udyr est un très bon choix pour les joueurs ayant une bonne vision d’ensemble du jeu. En effet, sa principale faiblesse reposant sur son obligation à être au corps à corps, vous devez prendre à contre-pied les lanes. Envahissez la jungle ennemie et surtout achetez des items en fonction de l’équipe adverse. Udyr pouvant se jouer d’à peu près toutes les manières, prenez bien le temps de voir ce qui risque d’être acheté en face.

Sejuani, dont nous avons déjà parlé dans le récapitulatif général, est complètement abandonnée depuis son nerf. Avouons-le, ce n’est pas une mauvaise chose. Seul Rammus continue à tenir le coup profitant encore de certains junglers reposant sur les auto-attaques et dont il ne fait qu’une bouchée. Rajoutons que les derniers supports Encensoir Ardent sont très bons avec Rammus

Top Tier Popularité

22,2%
+5,8

16,4%
+0,1

12%
-1,6

11%
-1

10,4%
-3,8

Le tour de table va ici être rapidement fait. Jarvan IV est sans conteste le champion le plus populaire avec la meilleure progression. Deux facteurs expliquent cela. Sa médiatisation aux Worlds où il est joué sans discontinuer permettant de bons engages ainsi que la prise ou la défense d’objectifs. Ajoutez à cela une Sejuani qui a été nerf comme jamais et une tendance à l’utilisation de champions bruisers/assassins auxquels il peut résister et vous avez un Jarvan IV très populaire !

Pour le reste du tableau, c’est vraiment moins brillant. Ces champions qui sont pourtant très joués aux Worlds commencent à s’essouffler. Sejuani en tête de cortège, sa popularité est en chute libre depuis son nerf. N’oublions pas que si elle est jouée aux Worlds, les joueurs ne sont plus du tout sur le même patch que nous ! Il y a donc un bon écart de puissance entre ces « deux » Sejuani.

Ezreal et Kayn ont eux aussi des difficultés à rester dans le classement. Plus de 4 points séparent Kayn de Lee Sin (pourtant lui aussi bien derrière Jarvan IV). Le retour de champions déjà populaires comme Xin, Udyr, Shyvana ou même Vi vont naturellement les rendre encore plus attractifs aux dépends d’un champion exotique comme Ezreal.

Kha’Zix n’attend d’ailleurs qu’une seule chose, l’arrivée avec le 7.22 de son up pour reprendre une bonne place dans ce classement !

[nextpage title= »Top Tier Midlane »]

Entre garder sa lane propre avec sa tourelle en bon état ou au contraire chercher absolument l’affrontement, les joueurs ont fait leur choix.

Top Tier Midlane League of Legends

TLDR : Très axé sur la tenue de lane, les midlaners du 7.21 se tournent vers des champions pouvant assurer la protection de la première tourelle. Les Worlds ont peu d’impact mais on ressent légèrement leur effet sur la popularité de Malzahar et Orianna qui reste la midlaneuse la plus jouée actuellement.

Top Tier Winrate

Aurelion SolAnnieanivia

54,9%
+0,2

54,6%
+0,7

54,3%
+2

53,5%
+2,6/+1,2

53,1%
+0,3

Les champions Top Tier de la midlane restent toujours représentés par Malzahar. Ce dernier a d’ailleurs été joué quelques fois aux Worlds, lui donnant un regain de popularité. Nous n’allons pas revenir sur ses forces et faiblesses, rappelons simplement qu’un Malzahar niveau 6 avec son flash est un kill assuré. Essayez donc de l’obliger à être en décalage de passage de niveau/délai de récupération du flash.

Aurelion Sol qui fut lui aussi joué aux Worlds n’avait malheureusement pas fait grande impression. Néanmoins il reste un très bon midlaner comme nous l’avons vu avec le patch 7.20. Il rejoint la catégorie des champions comme Anivia et Karthus qui peuvent zoner et empêcher l’adversaire d’installer un push de lane pour décaler sur les objectifs. Ces champions sont d’ailleurs en nette progression. Avec une toplane et une jungle de plus en plus agressive, il est clair que prendre le parti d’une midlane plus safe est un choix compréhensible. Si la botlane reste encore celle où les champions victorieux auront le plus d’impact, c’est la midlane le lieu de toutes les stratégies.

Ouvrant les objectifs, votre midlane doit tenir le plus longtemps possible ou être la plus agressive. Comme toujours, deux choix s’offrent à vous. Un push constant où la pression de lane est maintenue afin d’étouffer au fur et à mesure votre adversaire. Seconde option, le burst de dégâts qu’Annie et Malzahar savent très bien faire. Reste à voir ce que donneront les modifications sur certains items défensifs qui devraient profiter à ces champions plus axés sur la tenue de lane.

Top Tier Popularité

15,6%
+0,2

11,6%
+0,4

9%
+2

8,9%
-1,1

7,6%
+1,3

Tout comme la toplane, la midlane est finalement assez peu atteinte par les choix des joueurs professionnels aux Worlds. On voit ici une Syndra légèrement en retrait et une Orianna stable alors qu’elles sont régulièrement jouées. Malzahar est peut-être le seul à en profiter. Alors qu’il est Top Tier depuis plusieurs mois, il fait enfin son apparition dans ce classement. Ahri lui cède d’ailleurs sa place. Pour la première fois depuis un bon moment, cette dernière ne fait plus partie des champions les plus populaires de la midlane.

Notons aussi que Katarina fait elle aussi une très bonne entrée dans le classement. Régulièrement jouée, elle retrouve sa place face à des junglers dont il faut rapidement s’échapper. Ce cas de figure se retrouve aussi avec Zed. En plus de ses derniers buffs, il peut vous sortir d’un match-up délicat si vous arrivez à prendre une fois l’avantage. Le up des items létalité est aussi du pain béni pour lui et Talon qu’il faut surveiller en top comme en midlane.

Enfin, Azir dont nous parlons régulièrement depuis son rework, semble avoir quelques difficultés à s’imposer parmi les joueurs. Deux raisons à cela, premièrement le champion est assez dur à jouer. Il fait donc assez peur car il demande une très bonne maîtrise afin d’être efficace. Deuxièmement, Riot a appliqué un léger nerf qui a du refroidir ceux qui se seraient laissés tenter par son rework.

[nextpage title= »Top Tier AD Carry »]

Les ADC dépendant encore trop de leurs supports et ceux qui jusque là gagnaient grâce à leur early commencent à laisser la place à d’autres, plus autonomes.

Top Tier ADC League of Legends

TLDR : Si Twitch reste très fort et Tristana au top de sa popularité, les changements à venir sur les supports devraient faire évoluer la dynamique des ADC. Xayah et Twitch sont d’ailleurs en pleine descente et leur cote fragilisée par le retour de Caitlyn.

Top Tier Winrate

Tristana

52,8%
-0,4

52,4%
+1,2

51,2%
+0,7

50,8%
+0,6

50,5%
-0,4

Alors que les supports sont en pleine restructuration, les ADC sont plutôt stables actuellement. Reposant encore principalement sur l’Encensoir, les ADC dont le gameplay repose sur les auto-attaques et le push de lane sont toujours en vogue. Twitch est encore le champion Top Tier de la botlane du fait de sa capacité naturelle à pouvoir surprendre ses adversaires et déferler un flot de dégâts en un temps réduit.

Rattrapé par Draven, ce dernier est entre deux eaux. Moyennement populaire il est cependant assez craint par ses pairs comme le prouve son taux de ban à 14%. Draven s’allie en effet très bien avec les supports agressifs comme défensifs. Son rôle étant de farmer jusqu’à trouver la faille, il n’attend qu’une erreur de votre part ou un bon engage de son support pour prendre le large.

Champion à ne pas sous-estimer non plus, Miss Fortune fait un très bon choix de counterpick. En effet contre des champions comme Kalista, Varus ou Kog’Maw, Miss fortune est une alternative très intéressante. Grâce à ses AoE elle peut bloquer les champions sans mobilité tout en restant à couvert. De même, contre ceux reposant sur la portée et généralement en retrait, elle profite de son sort principal ! Son grand point faible étant que face à des supports boucliers, sa base de dégâts n’est pas suffisante pour inquiéter l’ADC adverse.

Enfin, Tristana et Jinx tiennent la barre même si les temps vont être de plus en plus difficiles pour elles. Sans la meta Encensoir leur early va être plus compliqué et le push de lane handicapé. Prenez donc bien le temps de peser le pour et le contre avant de les choisir car leurs parties sont comptées.

Top Tier Popularité

Caitlyn

33,8%
+2,2

23,8%
+1,3

20,3%
-3,2

19,7%
+4,8

18,4%
-2,5

Si le classement Winrate est assez stable, la popularité des ADC est en pleine effervescence. En effet, on sent que les joueurs sont tiraillés entre ce qu’ils voient aux Worlds et les échos de ces derniers patchs, avec les résultats effectifs de leurs ADC.

Tout d’abord Tristana continue de profiter pleinement de son utilisation récurrente par les joueurs pros. Cependant, comme nous l’avons rappelé, les Worlds sont encore sur une meta où l’Encensoir Ardent est puissant. Ils peuvent donc se permettre d’abuser du push de Tristana et de son lategame. Reste qu’elle demeure redoutée car seul Twitch la dépasse en taux de ban.

Twitch d’ailleurs malgré son statut d’hypercarry Top Tier laisse la place à Caitlyn. Sans doute plus simple à jouer, là où Twitch est en perte de vitesse depuis le nerf des supports Encensoir, Caitlyn en profite au maximum ! Nous vous parlons régulièrement depuis le buff qu’elle a reçu de son retour probable dans le top des ADC. Les joueurs lui font de nouveau confiance même si il faut le reconnaître son style de jeu ayant changé, son taux de victoire n’est pas reluisant. N’ayant pas le burst suffisant pour tomber les dernières botlane Ardent, elle demande aussi à jouer plus agressivement qu’avant. Ce changement de cap se ressent car si vous ne prenez pas l’initiative avec elle, il vous sera compliqué de revenir.

Pour terminer, si Vayne est seconde en terme de popularité, ce ne sont pas ses résultats aux Worlds qui en sont la raison. A l’inverse, Xayah malgré un parcours exemplaire et une très bonne synergie en équipe a du mal à rester au top. Demandant un placement sans accroc tout au long de la partie, son manque de mobilité la place clairement en dessous de Tristana (question popularité évidemment).

[nextpage title= »Top Tier Support »]

L’Encensoir Ardent est enfin nerf comme il faut et le ton change. Les prouesses de certains supports aux Worlds se répercutent jusque sur nos serveurs.

Top Tier Support League of Legends

TLDR : La meta Encensoir Ardent prend bientôt fin et ses ambassadrices commencent à déchanter. A l’inverse, les prouesses de certains supports aux Worlds commencent à faire des émules.

Top Tier Winrate

Leona

53,9%
-0,7

53,6%
-0,7

52,3%
-1

51,6%
-0,4

51,5%
+1

Les supports sont au cœur du problème de Riot et des joueurs depuis de nombreux patchs. L’utilisation répétée de l’Encensoir Ardent a déséquilibré le jeu et si les joueurs se sont adaptés, Riot a enfin réagi. Avec son nerf, l’item est toujours utilisable mais est presque inefficace en début de partie. Plus besoin donc de faire un rush ardent ce qui laisse la porte ouverte à des contres. Certes Soraka, Sona et Janna restent en pole position de ce patch mais elles montrent toutes des signes de faiblesses.

Plus fragiles, elles ne peuvent plus se cacher en attendant d’avoir l’Encensoir quitte à prendre un peu de retard. Désormais ce manque à gagner en cas d’écart de gold n’est plus compensé par la montée de puissance de votre ADC dès l’Encensoir en poche. Evidemment vous pouvez toujours les jouer telle qu’elles étaient avant mais vous devrez faire des concessions.

L’autre grand changement dans cette meta à venir s’est retrouvé pendant les Worlds. Nous y reviendrons plus en détail avec les champions populaires mais il met en avant la force de supports stables et agressifs que les joueurs aiment jouer afin d’avoir de l’impact. Qu’on choisisse Taric ou Leona, le but est le même. Proposer à son ADC une lane beaucoup plus engageante avec des mécaniques agressives afin de prendre l’avantage. Ne vous trompez pas, la botlane reste le lieu où la partie se gagne. Si Taric déploie son potentiel durant les teamfights en groupes grâce à son ultime, Leona préfère la phase de lane ou les escarmouches. Ses niveaux 2 et 3 vous permettent d’harceler vos adversaires. Prenez la pression dès le début en aidant votre ADC à push puis engagez afin d’obliger les ennemis à appeler leur jungle à la rescousse, le mettant ainsi en retard. Sans cela votre second engage pourrait facilement vous donner des kills faciles.

Top Tier Popularité

Leona

22,7%
+3,3

19,5%
-2,4

18,9%
-4,4

14,4%
-2,5

12,8%
+6,5

Nous en parlions juste au dessus, la meta des supports est amenée à se transformer. Amorcé par le nerf de l’Encensoir Ardent, ce changement se caractérise comme nous venons de le voir par une ouverture de mécaniques plus agressives. L’autre point sur lequel il ne faut pas passer à côté, c’est l’impact direct que les Worlds ont eu sur la popularité des champions supports. D’ailleurs comment en parler sans évoquer l’extraordinaire Leona ferveur de bataille sortie par le supports des Misfits, Ignar ? Surprenant les triples champions du monde ainsi que tous les spectateurs, analystes et commentateurs, son style très actif en complète contradiction avec le rythme des supports pendant le championnat a prouvé qu’il y avait là une faille même au cœur d’un patch promouvant l’Encensoir. Nous n’évoquerons même pas son Blitzcrank en passe de devenir culte !

Cela se ressent maintenant directement avec la baisse de popularité phénoménale de Lulu, Janna et Soraka. Au contraire, Tresh, Leona et même Blitzcrank reviennent à la charge. Ce gain de popularité est renforcé par la frustration des joueurs pendant plusieurs mois à devoir jouer des supports avec lesquels ils n’avaient pas forcément d’attachements. Enfin, afin de proposer une alternative, les supports à distance mais agressifs comme Karma, Brand et Zyra seront bien loties avec le 7.22 qui doit appliquer un buff sur l’item bleu des supports.

Serait-ce enfin la fin de la meta heal/shields ? Il semblerait bien que oui, reste à voir comment les nouvelles runes interagiront avec les supports !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -