Vici Gaming ou la preuve que l’argent n’achète pas la performance

C’est désormais officiel, après deux défaites dans le Promotion Tournament, Vici est reléguée. Coup dur pour la structure qui, malgré un très gros investissement ces dernières années, finit en LSPL. Nous vous proposons de retracer cette descente aux enfers au sein de cet article.

Easyhoon pour faire franchir un cap à Vici

L’histoire de Vici en LPL commence en saison 5. La structure vient d’arriver et va réaliser deux splits plus que corrects. A la fin de l’année, le bilan sera de deux places de quart de finaliste. Un bilan des plus respectables pour une structure qui vient d’arriver. Puis, viennent les Worlds de la saison 5. SKT écrasent littéralement la concurrence. Cependant, la situation en midlane est délicate car Easyhoon est très proche du niveau de Faker (voire même au-dessus pour certains). Mais l’aura de Faker empêche Easyhoon de s’affirmer. Sa décision est donc prise : il quittera SKT durant l’inter-saison.

Vici y voit là une opportunité de décrocher pour leur équipe un des meilleurs midlaner du monde. L’investissement sera certes important, mais avec son talent, Vici espère franchir un cap et jouer les premiers rôles en LPL. La structure va donc casser sa tirelire pour s’offrir Easyhoon rapidement afin de pouvoir lancer au plus vite une saison qu’ils espèrent radieuse.

Vici

Malheureusement, les résultats ne seront pas à la hauteur des attentes. Vici butent encore par deux fois au stade des quarts de finale. Les points accumulés grâce à cela laissent un espoir de qualification aux Worlds. Cet espoir sera de courte durée : Vici perdent 2-3 contre Snakes dès le premier tour de qualification.

Saison 7 : Investissements et descente aux enfers

Nous sommes en Novembre 2016 et SKT remporte ses deuxièmes Worlds de suite. Bengi s’est affirmé durant ses Worlds et a sauvé à plusieurs reprises SKT de l’élimination. Cependant, après quatre saisons au plus haut niveau chez SKT, Bengi recherche un nouveau challenge. Un challenge un peu moins stressant selon ses dires. Vici qui cherche toujours à franchir le cap des quarts de finale saute alors sur l’occasion. En effet, sur le papier, l’occasion est en or. Bengi est en forme et a l’habitude de jouer avec Easyhoon. Un deuxième joueur star et une forte connexion jungle/mid, sur le papier, ça annonce du bon.

Vici

Seulement la magie du sport fait que la réalité ne correspond pas toujours à ce qu’on attend sur le papier. La preuve encore avec ces malheureux Vici. La saison fut catastrophique, ne mâchons pas nos mots. Finir avant dernier de son groupe en 5-11 est un scandale au vu de la line up. C’est donc tout naturellement qu’ils doivent passer par le Promotion tournament pour se requalifier. Si les résultats LPL furent médiocre, les fans s’attendaient au moins à une réaction contre des équipes LSPL.

Et bien non, Vici se fait tout d’abord humilier 3-0 par Snakes et rate ainsi sa première chance de qualification. Vient ensuite le match le plus facile des deux sur le papier contre Dan Gaming, “seulement” troisième team en LSPL. Et bien là aussi, Vici se fait littéralement détruire. Défaite 1-3, ils n’auront fait illusion qu’une game contre une équipe LSPL alors qu’ils cumulent quatre titres de champion du monde dans la team. Vici sera donc en LSPL au prochain split et il y a fort à parier que des têtes tomberont dans les prochains jours.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.