League Of Legends

Les quarts de finale des Worlds 2017 nous ont offert 4 rencontres toutes plus intéressantes les unes que les autres. CONNECTESPORT revient aujourd’hui sur les faits marquants de ces 4 rencontres, qui resteront certainement dans l’histoire.

Credits @lolesports

Samsung était trop fort pour Longzhu

Dans le 1er quart de finale de la semaine opposant Samsung, finaliste des Worlds 2016, à Longzhu, Champion des LCK Summer 2017, la rencontre s’annonçait comme la plus serrée des 4 quarts. En effet, les deux adversaires étaient deux sérieux prétendants pour le titre final. Et si Samsung n’avait pas encore montré son niveau maximal lors des poules, Longzhu au contraire a littéralement marché sur le Groupe B, affichant un niveau de jeu exceptionnel.

Mais Samsung Galaxy est une équipe qui, historiquement, hausse toujours son niveau lors des matchs décisifs. Effectivement, ce sont des Samsung nouveaux qui sont arrivés face aux Longzhu pour cette rencontre. Lors de la 1ère game, une mésentente à la 30ème minute entre BDD et son équipe leur fait perdre un fight crucial, permettant à Samsung de récupérer le Nashor. Ils déroulèrent le reste de la partie. CuVee aura notamment été exceptionnel sur son Kennen.

Place à la seconde partie. Samsung, grâce a de meilleurs déplacements sur la carte, prit rapidement un avantage conséquent sur la partie. A 20 minutes de jeu, Crown et ses coéquipiers comptaient déjà plus de 6 000 golds d’avance ! Le Taric de CoreJJ contrôla tous les fights et son équipe termina la partie en moins de 30 minutes. Lors de la 3ème game, Crown choisit une Lissandra pour apporter un maximum de contrôle à son équipe. Samsung fut encore une fois bien trop puissant lors des fights, et remporta cette 3ème game sans grands problèmes. L’erreur que l’on pourrait reprocher à Longzhu est certainement leur laxisme quant au duo Sejuani-Tristana. En effet, il fut laissé les 3 parties à Samsung. Le duo dévastateur n’aura trouvé aucun contre en face de lui, permettant à Samsung d’avancer en demi-finale.

samsung worlds 2017Credits @lolesports

Misfits si près de l’exploit

Le second quart était annoncé comme une rencontre à sens unique. En effet, d’un côté, SKT, triple champion du monde, affronte de l’autre côté Misfits, jeune équipe inexpérimentée, dont les 5 joueurs disputent pour la 1ère fois de leur carrière les Worlds. Si la 1ère partie sembla confirmer ce sentiment d’une rencontre déjà gagnée pour SKT, par un véritable stomp de 25 minutes, le reste de la rencontre fut bien plus serrée, et aussi bien plus folle. Lors de la seconde game, IgNar, bien décidé à réveiller son équipe, choisit un de ses champions fétiches : Blitzcrank. Dès lors, le support de Misfits dicta son jeu aux champions du monde. Il attrapa tour à tour tous les joueurs SKT, et débloqua la situation à plusieurs reprises. Misfits gagna la seconde partie en 25 minutes et remit les compteurs à 0.

La 3ème game montra des champions encore plus inattendus. Du côté de SKT, Bang choisit Vayne. MSF opta pour une Leona en support, ainsi qu’un Ivern en jungle. Cette stratégie marcha à la perfection. Après un doublé récupéré au niveau 1 sur la botlane SKT, La Tristana d’Hans Sama se retrouva avec 7 kills en 15 minutes. Misfits offrit une leçon que SKT ne pouvait qu’admirer, laissant les européens s’adjuger la 3ème game !

Mais SKT refusa de se laisser faire. Alors que MSF domina le début de la 4ème partie, un teamfight décisif remit SKT en route. Ils dominèrent le reste de la partie malgré des teamfights très serrés, amenant donc la rencontre à la 5ème game ! Cette 5ème partie ne se joua pas sur beaucoup de fights. En effet, SKT réussit à museler MSF. Notamment grâce au travail de splitpush d’Huni, empêchant les européens de trouver de bons fights. SKT finit par remporter la game et se qualifia pour les demi-finales. Si MSF a finalement perdu, ces derniers n’auront pas démérité. Leur performance en tant que petit poucet des quarts de finale reste éblouissante !

hans sama worlds 2017Credits @lolesports

Royal Never Give Up, Fnatic non plus 

Le feuilleton Fnatic était déjà bien entamé. Une 1ère semaine catastrophique. Puis une remontée exceptionnelle lors de la 2nde (passant de 0/4 à 4/4). FNC s’apprêtait à disputer sa place pour les demi-finales. En face, RNG a réalisé une excellente phase de groupes. Dans le groupe C (le groupe de la mort), les chinois s’en sont sortis avec 5 victoires pour une seule défaite. La rencontre s’annonçait en faveur des Chinois, et FNC aura mis du temps à démarrer la machine. Dans la 1ère partie, malgré un early intéressant de FNC, RNG prit très vite la rencontre à son compte grâce à un Nashor à 25 minutes. Dès lors, Fnatic, en manque de repères, prit de mauvaises décisions. Ils permirent à RNG de prendre la 1ère partie.

Lors de la 2nde game, Rekkles choisit de prendre Vayne. La veille, le champion n’avait pas fait l’unanimité dans les mains de Bang. Encore une fois, Rekkles n’arriva pas à s’exprimer avec le champion. FNC domina pendant plus de 30 minutes la partie, arrachant notamment un Nashor et 5 tours. Mais MLXG, avec son Jarvan, sauva son équipe en volant le Nashor entamé par FNC. Cela permit à RNG de revenir dans la partie. Lors des fights suivants, Uzi, intenable, écrasa Fnatic et remporta la 2nde game, mettant les européens dos au mur.

Mais lors de la 3ème game, alors que RNG était sur le point de se qualifier pour les demi au bout de 30 minutes de jeu, Fnatic trouva la force de revenir dans la partie. La Tristana de Rekkles devenue intenable, Fnatic ne perdait plus aucun fight, et par un semi-backdoor de la part de Soaz, Fnatic remporta la 3ème partie ! La 4ème partie ne fut pas de la même facture, et si FNC réalisa encore une fois un très bon early, leur composition manquait trop de dégâts et de portée. RNG remporta donc la qualification au bout de 40 minutes !

rekkles worlds 2017Credits @lolesports

Un duel indécis

Team WE et Cloud 9, le duel s’annonçait d’un niveau plus faible que les autres quarts au début. Pourtant, les deux équipes nous ont livré un BO5 très serré jusqu’au bout. Lors de la 1ère game, Cloud 9 et Jensen misèrent sur un Aurelion Sol. La capacité de mobilité du champion permit aux américains de prendre un avantage sérieux en early, avec des dives bien placés. Mais, avec de meilleurs fights aux alentours de la 20ème minute, Team WE reprit l’avantage et sécurisa le premier Nashor. En perçant un peu trop loin la base américaine, WE offrit à Cloud 9 la possibilité de revenir dans la partie. Au bout de 54 minutes, Team WE prit l’avantage par un fight très serré autour du Nashor. En tuant 4 adversaires, les chinois réussirent à finir la partie et à prendre l’avantage dans cette rencontre.

La deuxième partie fut marquée par un champion atypique porté par Impact : Singed. Ce dernier contrôla parfaitement le camp adverse et permit à son équipe de remporter la majorité des fights. Après une game maîtrisée de bout en bout, C9 revint à la marque en remportant la 2nde partie. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Impact reconduit son champion la partie suivante ! Xiye, armé d’un Jayce à la midlane, posa quelques problèmes à Jensen tout au long de la partie. Mais Tristana et son Encensoir Ardent fut plus fort que les Chinois. Sneaky finit avec 6 kills et 4 assistances sans aucune mort. Cloud 9 est alors à une manche de la qualification pour les demi !

A la 4ème partie, ni Singed, ni Tristana ne sont disponibles, et ça se ressent. Sneaky est moins à l’aise sur Xayah, et Team WE s’affirme davantage. Sans faire d’erreur, Team WE déroule son jeu et écrase C9 en 30 minutes. Encore une 5ème game ! Et dans cette partie, si C9 prend rapidement l’avantage aux kills, c’est WE qui s’en sort mieux, grâce au splitpush de 957. Ce dernier fit tourner en bourrique Impact, en récupérant plusieurs tours sur les side-lanes. Grâce à son Gnar, WE rivalisa pendant les teamfights et prit l’avantage. Ils ne lâchèrent jamais cet avantage, et remportèrent la partie au bout de 33 minutes, se qualifiant ainsi pour les demi-finales !

worlds 2017Credits @lolesports

Bilan : l’Orient à la fête, l’Occident fait la tête

Si au final, les 4 équipes qualifiées pour les demi-finales ne sont pas surprenantes, le niveau affiché par chacune des 8 équipes est bien de niveau mondial. Alors que l’Occident et notamment l’Europe était annoncé comme particulièrement en-dessous de la Corée et de la Chine avant les Worlds, ils ont tout de même réussi l’exploit de mettre en difficulté les meilleures équipes du monde. Dans le duel le plus important de ces quarts, Samsung a une nouvelle fois prouvé qu’il fallait compter sur eux dans les grands rendez-vous. Enfin, la Chine a montré que, malgré ses échecs lors des années précédentes, elle restait une grande région de League Of Legends.

Les demi-finales opposeront d’un côté SKT à RNG, et de l’autre Team WE à Samsung. Qui voyez-vous se qualifier pour la finale ? Aura-t-on droit à des surprises ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -