League Of Legends
[nextpage title= »Preview & Score Finale »]

La seconde demi-finale de ces Worlds 2017, est là encore Chine contre Corée du Sud. Pour Samsung Galaxy, il est temps de reproduire les exploits de l’année précédente, durant laquelle la structure avait été finaliste. L’équipe nourrit même l’espoir d’un second sacre de champion du monde malgré son début de tournoi poussif. Pour WE, à domicile, il sera crucial de se montrer intraitable face à son public aussi loin dans la compétition. Quelles allures ce match difficile revêtira-t-il ?

worlds 2017

Un nouveau challenger approche

Ce match a tout d’abord un aspect désavantageux en ce qui concerne l’expérience des équipes. D’un côté, Samsung Galaxy, finaliste la saison passée, champion de 2014, aborde ce match avec l’habitude. Pourtant non favoris, ils ont écrasé la concurrence, en anéantissant leurs rivaux Longzhu Gaming, présupposés supérieurs. De l’autre, nous retrouvons Team WE, nouvel entrant dans la compétition, s’imposant au terme d’un duel difficile contre Cloud9. C’est leur première qualification pour les Worlds de League of Legends.

Alors, qui sont les favoris ? Si l’on ne se fie qu’aux derniers quarts de finale, la tendance est favorable à l’équipe Coréenne. Cependant, si l’on approfondit la recherche jusqu’aux phases de groupes, nous observons alors une team chinoise dominatrice. Leur vis-à-vis, au contraire, ont eu beaucoup plus de mal à se défaire de leur groupe, même s’ils étaient théoriquement d’un niveau plus élevé. Nous tiendrons également compte du fait que Samsung Galaxy a obtenu 4 jours supplémentaires que son adversaire afin de préparer cette demi-finale dans les meilleures conditions. Cet avantage, bien que loin d’être décisif à lui seul, aura peut-être aidé ces derniers à retravailler leurs drafts et améliorer leur style de jeu.

Même si ces deux équipes sont sur une pente très différente, il semble difficile de trouver un favori en se basant sur l’ensemble du tournoi actuel. Les structures Team WE et Samsung Galaxy ont chacune eu leurs phases de domination et de doute. Cependant, une seule d’entre elle atteindra la finale tant attendue. Alors, pour cette seconde demi-finale, avantage Chine, ou avantage Corée ? Réponse le dimanche 29 octobre, à 8h30 !

Team WE13Samsung GalaxySamsung

League of Legends Worlds 2017
[nextpage title= »Game 1″]

Après la défaite RNG la veille, Team WE devient le dernier espoir de la Chine. Pourront-ils éviter un remake de la finale de l’an dernier ?

Team WEVDSamsung GalaxySamsung
shengragaskassadinxayahRakanPicksKennenJarvan_IVTaliyahTristanaTaric
SejuaniGalioLuluOriannaGnarBansKalistaJannakogmawJaycechogath

Samsung rate son entrée

Au regard des compositions, Samsung dispose d’un très gros avantage sur le push. Ils devraient pouvoir mettre beaucoup de pression sur les lignes et faire tomber les premières tourelles rapidement.

Alors que Samsung avait engagé une invade, c’est pourtant Team WE qui gagne le first blood sur Xayah. Malheureusement pour Samsung, ça ne se passe pas comme prévu et c’est leur T1 bot qui tombe la première.

Au quart d’heure de jeu, Team WE est en avance. 3K golds, 1 tourelle d’avance, 3 kills à 0 et un farm supérieur et les chinois récupèrent en plus le Héraut de la Faille. 5 minutes plus tard, Team WE continue de presser sur Samsung et double son avance aux golds. Statistique intéressante, Team WE n’a perdu qu’une partie durant ce Worlds 2017 en étant en avance à 20 minutes de jeu sur 12 rencontres.

C’est une copie parfaite que livre l’équipe chinoise. 7 kills à 0 et le Nashor est pris à seulement 22 minutes de jeu. Les 10K golds d’écart sont alors atteints. Samsung tente de défendre sa midlane mais perdent deux de leurs membres. Team WE en profite pour détruire l’inhibiteur. La botlane ne tardera pas à tomber et le Nexus suivra. Team WE conclut cette partie en 27 minutes.

[nextpage title= »Game 2″]

Comme hier, la Chine démarre très fort son BO. A la Corée de réagir à présent, rien n’est fait.

SamsungSamsung GalaxyVDTeam WE
GnargragasMalzaharVarusJannaPicksRumbleJarvan_IVGalioTwitchTaric
LulukogmawxayahRakanSorakaBansKalistaTristanaSejuaniKha'ZixJayce

Samsung égalise

Le début de partie est plutôt calme malgré deux kills (1-1) sur les junglers, mais la botlane supérieure de Samsung parvient à détruire la première tourelle avant les 10 minutes de jeu. Comme à la partie précédente, Samsung a misé sur des lanes fortes capables de pressuriser ses adversaires dès le début de la partie. Cela semble mieux se dérouler cette fois.

Le premier teamfight a lieu sur la botlane. Un 5v5 qui est remporté par Team WE dont la composition est faite pour se battre. Ils l’emportent avec un joli 4 pour 2. La seconde tentative chinoise tourne mal. Ils ne parviennent à tuer le Varus des Samsung mais en plus perdent Jarvan, la T1 mid et la T1 top. Samsung est désormais à 5 tourelles à 1 mais avec 4K golds d’avance.

Samsung parvient à parfaitement enrayer le combo Jarvan Galio et réalise un 3 pour 0 et récupère le baron Nashor à la 26ème minute de jeu. Leur écart se porte désormais à 9K golds d’avance. L’avance Samsung est trop grande désormais malgré les combos parfaits de Team WE, Samsung égalise.

[nextpage title= »Game 3″]

Tout comme hier, la Corée remet les pendules à l’heure après la manche 2.  Désormais, l’équipe gagnante prendra une sérieuse option pour la finale.

Team WEDVSamsung GalaxySamsung
chogathJarvan_IVOriannaTristanaKarmaPicksshengragasTaliyahVarusTaric
SejuaniGalioLuluGnarMalzaharBansKalistaJannaRakankassadinRumble

Samsung à une manche d’un remake de 2016

Le début de partie le plus calme depuis le début de ce BO. Sans aucun kill, Samsung va détruire la première tourelle de la partie sur la botlane à la 16ème minute de jeu. Les coréens réalisent sans kills de meilleures rotations et détruisent la T2 bot quand Team WE ne détruit qu’une T1 au top.

Le first blood arrive enfin à la 21ème minute de jeu sur une agression midlane de Samsung qui récupère par la même occasion la T1 et un dragon des nuages. La partie se débride et Samsung impose son rythme remportant les combats et le Nashor. Les tourelles tombent une à une et Team WE ne semble pas savoir comment s’en sortir.

Une nouvelle fois Samsung joue sur le timing Nashor. Ils parviennent à tuer deux membres de Team WE et récupèrent le buff. Grâce au Nashor, tous les inhibiteurs tombent. La victoire semble avoir choisi son camp. Un petit back et de retour dans la base de Team WE, Samsung sécurise cette 3ème manche.

[nextpage title= »Game 4″]

Balle de match pour Samsung qui est à une manche de l’accession à la finale des Worlds 2017. Pour Team WE, le droit à l’erreur n’est plus permis.

SamsungSamsung GalaxyVDTeam WE
GnarLee SinGalioVarusRakanPicksKennenJarvan_IVTaliyahkogmawTaric
LuluxayahgragasshenMalzaharBansKalistaJannaSejuaniKha'ZixJayce

 

Début rapide pour Samsung qui catch Taliyah dans sa propre jungle. Le premier sang est récupéré par CoreJJ et son Rakan. Samsung souhaitait enfoncer le clou au top. Partis d’un 3v2, les coréens ont été tous les trois tués par Team WE.

Cette partie s’annonce beaucoup plus agressive avec déjà 7 kills (5 pour Team WE) en seulement 10 minutes de jeu. C’est même chaotique, alors que Lee Sin démarre un dragon infernal en solo, le reste de son équipe agresse botlane. Le pauvre Lee Sin est rattrapé par Jarvan et Taliyah et est tué offrant par la même occasion un dragon infernal à Team WE. Trop agressif, Team WE commet l’erreur botlane, perd 3 membres et la première tourelle botside.

Passé les 20 minutes de jeu, même si Samsung semble mener la danse, l’écart aux golds n’est pas très significatif. Il n’est que d’1 petit K en faveur des coréens. Samsung, grâce à son split push, réussit à obtenir un Baron Nashor en ne perdant qu’un seul de leurs membres. Les coréens décident de pousser sur les trois lignes simultanément. Cette stratégie est payante et font tomber la T3 mid mais ne parviennent pas à détruire l’inhibiteur. Samsung réussit aussi à détruire la T3 top. Apathiques, les chinois observent impuissants à la destruction de leur base.

Samsung sera finaliste face à SK Telecom T1, Remake de la finale des Worlds de 2016.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -