League Of Legends
[nextpage title= »Preview & Score Final »]

La première demi-finale promet un avant-goût de finale avant l’heure. Les double champions en titre, SKT T1, vont tenter de se qualifier pour leur troisième finale des Worlds consécutive. Leurs adversaires à domicile, RNG, comptent bien les en empêcher. La domination des chinois depuis le début des Worlds 2017 sera-t-elle suffisante pour achever la légende coréenne ?

Une finale avant l’heure ?

Alors que SKT s’est fait très peur face à Misfits, RNG a de son côté dominé Fnatic. L’équipe chinoise, qualifiée première du « groupe de la mort », s’est durant tout le tournoi montrée intraitable. A domicile, devant des fans définitivement voués à leur cause, les joueurs de Royal Never Give Up ont à cœur de devenir eux-même les prochains grands champions de League of Legends. SKT, quant à elle, sera peut-être plus rassurée d’affronter une équipe au style plus conventionnel que les européens. Les coréens préparant très efficacement leurs drafts, il est probable que le combo Galio-Jarvan ne tombe jamais entre les mains de leurs adversaires. De même, Kk0ma a très certainement remarqué la Soraka de Ming afin de contrer Janna. Alors, quelles seront les clefs de cette rencontre ?

La priorité des champions choisis sera essentielle. Tristana, Taliyah, Sejuani sont tous les trois des champions qui ont brillé parmi les deux équipes. Ajoutons à cela les traditionnels supports à Encensoir ArdentCho’Gath, le tank aux dégâts bruts, et nous avons ici la plupart des composants essentiels à une partie classique et attendue entre ces deux équipes. Toutefois, leur difficile victoire contre Misfits sera peut-être finalement bénéfique à SKT T1. En effet, les lapins européens ont montré leur propre façon de contrer la meta de l’Encensoir Ardent botlane. Ayant été confrontés à ce style de jeu, il est possible que les coréens s’en servent ou s’en inspirent pour créer la surprise lors de ce BO5.

Alors, l’équipe RNG peut-elle réellement faire tomber SKT T1 ? Le public chinois devra-t-il subir une amère déception ? Dans tous les cas, l’équipe victorieuse sera grandement favorite au titre de Champion du Monde 2017. Nous obtiendrons les réponses à toutes ces questions le samedi 28 octobre à 9h30 !

SKT T1SK Telecom T132Royal Never Give up

League of Legends Worlds 2017
[nextpage title= »Game 1″]

Première manche de cette première demi-finale et déjà une information pour SKT, Peanut ne sera pas le jungle de départ pour l’équipe coréenne. Blank prend la place de titulaire face à RNG.

Royal Never Give upVDSK Telecom T1SKT T1
shenSejuaniMalzaharTwitchJannaPicksGangplankzacGalioTristanaBlitzcrank
JaycexayahgragasIvernnidaleeBansKalistaJarvan_IVLuluchogathCorki

RNG emporte cette première manche

SKT prend déjà tout le monde de court dès cette première manche. Avec Blitzcrank et Gangplank, les joueurs coréens semblent avoir préparé un bon nombre de champions auxquels ils ne nous ont pas habitué.

Malheureusement pour eux, RNG prendra le first blood tôt dans la partie sur un gank top. Huni est le premier à tomber dans ce BO. L’équilibre sera rétabli quelques minutes plus tard avec un kill récupéré par Faker.

On pouvait s’y attendre, la partie se mouvementée. La phase de lane ne sert pas qu’au farm et à se jauger mais bel et bien à prendre l’avantage. 10 minutes de jeu et déjà 6 kills, 4-2 à l’avantage de RNG mais l’écart en golds reste minime.

RNG très agressive récupère les kills, mais le plan de jeu SKT est de miser sur Huni et son splitpush. Même avec 4 kills de retard, c’est bien SKT qui fait tomber la première tourelle de cette partie maintenant à flot SKT aux golds. Les premières rotations en revanche sont à l’avantage de RNG qui sont désormais les premiers à avoir détruit la première ligne de tourelles. L’écart commence à monter en défaveur des coréens : 5K à 20 minutes de jeu.

A peine dix minutes plus tard, c’est la deuxième ligne de tourelles qui est tombée par RNG. Ils appliquent maintenant une forte pression autour du Baron Nashor qui sera récupéré à la 29ème minute de jeu grâce à un excellent contrôle de la vision. Les 10K d’écart sont atteints.

SKT ne se rendent pas et commencent leur remontée. Mais un fight mal négocié où les coréens se sont split leur coûte leur inhibiteur mid. RNG enchaine avec le Nashor et sur le repop SKT tente un dragon ancestral mais il est volé par Mlxg. Le combat qui s’en suit est une boucherie et RNG conclut cette partie.

[nextpage title= »Game 2″]

Première manche remportée de très belle manière par des RNG survoltés. SKT a déjà été mise en difficulté cette année. Pourra-t-elle remonter ?

SKT T1SK Telecom T1VDRoyal Never Give up
CamillegragasGalioVarusLeonaPicksGnarnocturneMalzaharTwitchRakan
Jarvan_IVJannaTristanashenchogathBansKalistaJayceSejuaniKarmaOrianna

SKT égalise

Deuxième partie et encore 2 surprises. Wolf continue d’imiter Ignar avec Leona. Même si Blitzcrank n’a pas été un succès, peut être que ce le sera cette fois. De l’autre côté, RNG a fait le choix de Nocturne, déjà vu en phase de groupes avec GIGABYTE Marines face à Fnatic.

Cette deuxième manche semble bien mieux partie pour SKT. Ils prennent les devant, aux kills et aux objectifs avec un dragon des océans très tôt dans la partie puis un deuxième. De plus, ils détruisent les deux premières tourelles de la partie sans en concéder en échange.

Cette partie sera sans doute celle de SKT. Après 25 minutes de jeu, ils possèdent 9K d’avance et un buff Nashor actif. Avec le buff, SKT pousse sur les 3 fronts possibles et parviennent à faire tomber le top en premier. S’en suivra la midlane, un fight et la victoire pour les coréens.

[nextpage title= »Game 3″]

Tout est à refaire pour RNG après l’égalisation SKT. Va-t-on continuer à voir des picks originaux, ou la méta va-t-elle reprendre le dessus ?

SKT T1SK Telecom T1DVRoyal Never Give up
MaokaiSejuaniRyzeVayneTaricPicksCamillezacGalioTristanaLulu
JaycexayahgragasTrundleGnarBansKalistaJannaJarvan_IVshenchogath

RNG sur le point de marquer l’Histoire de League of Legends

La seule originalité de cette draft nous vient de RNG. Uzi sort l’artillerie lourde avec sa Vayne légendaire.

Le first blood viendra de la midlane avec Xiaohu qui solo kill Faker d’un flash agressif, il tombe aussi sous la tourelle mais est seulement exécuté. 1 minute plus tard Xiaohu récupère un deuxième kill. Ryze en 2/0/0 après seulement 4 minutes de jeu.

Alors que SKT avait limité l’hémorragie, peu avant le quart d’heure de jeu, c’est Vayne qui se retrouve en 2/0/1. Les carrys RNG ont les kills quand chez SKT, c’est Zac qui les a. RNG continue sa progression et récupère le Héraut de la faille. Il sera lâché toplane pour terminer la T1 top.

RNG parvient à catch les membres SKT aux abords de la midlane : 3 pour 0 et un Nashor à la 20ème minute de jeu et 6K golds d’avance. Le rythme des parties semble s’accélérer. En 2 petites minutes, RNG perce les défenses coréennes et termine la partie en 23 minutes.

[nextpage title= »Game 4″]

Jamais SKT n’a perdu de BO5 de son histoire en Championnat du Monde. Est-ce pour aujourd’hui, en Chine face à l’équipe chinoise la plus en vogue sur ce tournoi ? SKT doit réagir et fait entrer Peanut dans ce match couperet.

SKT T1SK Telecom T1VDRoyal Never Give up
GnargragasGaliokogmawLuluPicksRumbleJarvan_IVRyzeTwitchSoraka
SejuaniJannaTristanashenchogathBansKalistaJayceRakanEzrealnidalee

SKT ne se rendra pas

Pour cette quatrième manche, le début de partie est bien plus calme que les précédentes. 10 minutes de jeu et pas une mort, à peine quelques tentatives d’agressions. Cette phase de jeu est propice à SKT qui a besoin de temps pour mettre en place leur composition autour de Kog’Maw.

Le firstblood est enfin récupéré par Xiaohu à la 13ème minute de jeu sur Peanut. A la vingtième minute de jeu même si RNG dispose de 2 kills d’avance, SKT tient bon sur les objectifs avec 2 tourelles d’avance. Plus la montre tourne plus logiquement SKT prend l’avantage. Mais League of Legends n’est pas une science exacte.

Autour du Nashor, à la 25ème minute de jeu, RNG s’écroule. 4 pour 0 et SKT récupère le Nashor. Mais renversement de situation 4 minutes plus tard. SKT perd 4 membres alors qu’ils étaient sur le point de tomber la midlane chinoise. Cela n’empêchera pas les coréens d’avancer, leur draft étant supérieure à celle des chinois en late game. A la demi-heure de jeu SKT égalise pour une cinquième et dernière partie.

[nextpage title= »Game 5″]

Un match décisif qui marquera certainement ces Worlds 2017. Une cinquième manche d’un BO5 réserve toujours des surprises.

Royal Never Give upDVSK Telecom T1SKT T1
shenLee SinCorkiTristanaTaricPicksGnarJarvan_IVGalioCaitlynLulu
JayceRakangragaskogmawTwitchBansKalistaJannaSejuaniLeonanocturne

Legends Never Die

Et des surprises nous en avons eu tant sur les bans que les picks. Mlxg a joué Lee Sin quand Bang a sorti Caitlyn. Cette Caitlyn n’aura eu qu’à attendre 2 minutes pour récupérer le premier sang.

Huni pose une énorme pression sur la toplane obligeant le jungler RNG à se porter sur ce côté de la carte. RNG est même forcé à swaplane avec entre Corki et Shen pour pouvoir maintenir leurs tourelles debout. C’est peine perdue, Huni parvient à détruire la T1 top à la 12ème minute de jeu.

Une partie fermée, sans fight mais pas sans action. SKT est à l’initiative des rotations et profite de leur force de push pour détruire la T2 bot concédant seulement le T1 top dans le même temps. Les coréens disposent de seulement 3K golds d’avance mais ne forcent pas outre mesure. Ils savent que la moindre erreur pourrait leur coûter très cher.

A la demi-heure de jeu toujours rien. SKT ne prend aucun risque car Uzi dispose d’une trop grande avance au farm et donc en item sur Bang. Mais la partie d’orientant autour du Nashor, des opportunités commencent à se créer pour les deux équipes.

Après 2 tentatives RNG, c’est finalement SKT qui s’empare du Buff Nashor. Sans perdre une seconde, ils détruisent le reste de la midlane avant de back. Le siège de la botlane n’est pas tenable pour RNG et elle tombe. Ce n’est pas pour autant qu’SKT prend un fight. Le back est fait et les joueurs coréens s’orientent vers la toplane. Seule la T2 tombe. Les coréens se dirige alors vers le dragon ancestral qu’ils récupèrent sans contestation.

S’en suit une engage parfaite de Huni qui permet de Ace l’équipe chinoise qui voit ses espoirs de finale. SKT l’emporte et poursuit son record de longévité en championnat du monde.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -