Longzhu Gaming devient Kingzone DragonX

L’agence esport Kingzone, basée en Chine, a annoncé qu’elle rachetait la formation coréenne Longzhu Gaming. L’équipe change de nom et de logo pour devenir Kingzone DragonX.

Kingzone-Dragon-X-LoL

Après le rachat de Samsung Galaxy par KSV eSports, c’est au tour de Longzhu Gaming de connaître le même sort. LZ a été vendue à Kingzone, une agence chinoise de joueurs esport. Cela semblait être une évidence vu les difficultés financières de l’organisation. D’ailleurs, plusieurs rumeurs circulaient au sujet de LZ. La structure était pressentie pour être rachetée par KSV eSports avant les Worlds 2017. Pour information, KSV eSports est actuellement la structure en passe de devenir un géant du monde esportif. Un organisme sorti d’une alliance esportive entre Seoul et la Silicon Valley, et détenue par l’entrepreneur sino-américain Kevin Chou.

Longzhu Gaming – Des débuts difficiles pour une fin remarquable

Mais avant tout, faisons l’historique et le point sur les ex-Longzhu. Le roster coréen était connu sous l’organisation d’Incredible Miracle. Cette dernière avait comme principal sponsor la plate-forme de streaming chinoise Longzhu TV. En janvier 2016, IM a changé de nom et de logo aux couleurs de leur sponsor pour devenir Longzhu Gaming. L’année 2016 ne fut pas fameuse pour la formation, terminant dans la seconde partie du classement, voire à la limite de la relégation, lors du Spring et Summer Split LCK 2016. Pourtant, ils ont rallumé la flamme lorsqu’ils ont terminé à la 3/4ème place de la saison 11 des IEM Oakland.

Malgré tous les pronostics sur les chances d’obtenir la victoire aux Worlds 2017, Longzhu n’a pas réussi à se défaire des actuels champions du monde de League of Legends, Samsung Galaxy, en quarts de finale, terminant à la 5/8ème place du classement. Résultat plutôt étonnant après leur victoire au Summer Split LCK 2017 où ils ont battu les triple champion du monde, SK Telecom T1. Ils ont également réussi à prendre la seconde place de la KeSPA Cup LoL 2017. Une fin d’année qui se termine plutôt bien pour LZ.

Lire aussi :  Riot Games permet à quatre ligues régionales de passer à la vitesse supérieure

La fin de Longzhu Gaming

C’est par le biais de Weibo que nous apprenons que le PDG de Longzhu TV, plufriend, a annoncé que sa compagnie s’était séparée de son équipe. En effet, comme nous vous l’avions énoncé au début de l’article, LZ connaissait des difficultés financières. Partant de ce fait, la Longzhu TV a été rachetée en novembre 2016 par l’importante entreprise chinoise Suning Commerce Group, permettant ainsi à la structure de conserver sa place en LCK.  Cette dernière est spécialisée dans la vente de matériel électronique et d’électroménager.

Or, les nouveaux propriétaires de LZ possèdent depuis le Summer Split 2017 une équipe au sein de la LPL, Suning Gaming (anciennement T.Bear Gaming). Mais pour respecter les règles de Riot Games visant à interdire tout conflit d’intérêts potentiel, les  champions LCK 2018 devaient être vendus. Effectivement, aucun propriétaire, manager d’équipe ou encore associé d’un propriétaire ne peut avoir un quelconque lien financier direct ou indirect avec plus d’une équipe de League of Legends dans une ligue professionnelle.

Par ailleurs, c’est également la même histoire en LCS NA. Selon ESPN, Riot Games a donné un an à Golden Guardians, Team Liquid et Cloud9 pour régler leurs conflits d’intérêts. GSW Esports LLC (propriétaire des GGS) est en partie détenue par des personnes possédant des parts chez TL et C9. Ce qui est comme en LCK, interdit par le réglement de Riot.

L’émergence de Kingzone DragonX

Le 8 Janvier 2018, le PDG de Longzhu TV, plufriend, a annoncé que Longzhu Gaming a été acquise par Kingzone eSports, basée en Chine. La structure va maintenant arborer le nom de Kingzone DragonX, avec un nouveau logo et un nouveau sigle “KZ“. Il a également précisé que l’intégralité du staff et des joueurs seront conservés. Par la même occasion, Longzhu TV deviendra leur partenaire sponsor et plateforme de streaming.

Déclaration d’Hirai, Head Coach de Longzhu

L’entraîneur en chef de Kingzone DragonX, Kang “Hirai” Dong-hoon, a déclaré chez Inven (traduction française) :

« Le processus d’achat n’est pas facile, mais je tiens à remercier Kingzone pour leur décision. De plus, je tiens à les remercier d’investir dans notre équipe afin que nous continuions à grandir. Nous ferons de notre mieux pour être une meilleure équipe. Je suis également très heureux de continuer avec l’équipe actuelle.

Kingzone est orienté vers un avenir très solide. Il convient de noter que Kingzone s’efforce de maintenir sa structure actuelle dans tous les aspects du sport électronique, tout comme les sports traditionnels.

J’ai entendu beaucoup de rumeurs venant de la communauté ainsi que des sponsors. Je veux toujours vous montrer les performances impressionnantes de l’équipe, car vous attendez beaucoup de choses de nous. Je peux vous promettre que nous ferons de notre mieux pour être la meilleure organisation. J’espère que vous continuerez à nous soutenir. »

L’organisation Kingzone a aussi officialisée son équipe Kingzone DragonX composée de :

Lire aussi :  LEC Summer Split 2019 - Programme, dates des matchs et classement des équipes
Kim “Khan” Dong-ha (toplaner)
Kim “Rascal” Kwang-hee (toplaner)
Han “Peanut” Wang-ho (jungler)
Moon “Cuzz” Woo-chan (jungler)
Gwak “Bdd” Bo-seong (midlaner)
Kim “PraY” Jong-in (AD Carry)
 Kang “GorillA” Beom-hyeon (support)

 

En conclusion, pour la saison 8 des LCK, nous aurons deux nouvelles identités, KSV eSports et Kingzone DragonX. Espérons que ces changements de propriétaire permettront à ces deux équipes d’exceller. Surtout que la ligue sera de retour le 16 janvier prochain.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.