League Of Legends

Chaque semaine, notre rédaction revient sur l’un des BO marquants de la LPL 2018. Intéressons-nous pour cette première semaine au match d’ouverture qui a opposé les Royal Never Give up aux Invictus Gaming. Sur le papier, les RNG partaient grands favoris, mais leurs adversaires du jour ne comptaient pas se laisser facilement abattre.

LPL Spring Split Saison 8

Game 1 – La douche froide pour Royal Never Give up

Alors que l’on s’attendait à un solide départ de la part des RNG, on a assisté à tout l’inverse. Ce sont les Invictus Gaming qui ont su se montrer les plus agressifs en early game. Ils ont réussi à glaner plus de kills que leurs adversaires mais ce n’est pas forcément ce qui a fait le gros de leur avantage. C’est surtout leur vision de map qui a été saluée durant cette partie. Grace à de bonnes rotations, à 20 minutes de jeu, ils avaient déjà pris 4 tourelles. Ils n’en laisseront aucune aux Royal Never Give up. A cet instant, l’écart est de 7 000 golds à l’avantage des Invictus Gaming.

C’est là que l’on croit à un réveil des RNG, ils réussissent à prendre un bon fight et se ruent sur le Nashor. Malheureusement, les dégâts sont trop faibles ce qui laisse le temps à Invictus Gaming de revenir, de les massacrer et de récupérer le Nashor. Ce fight sera celui de trop pour les Royal qui s’inclinent en seulement 26 minutes.

Invictus gaming Rookie

Game 2 – Un air de déjà-vu

La deuxième game commence tout comme la première. Des kills, des rotations, mais ce coup-ci, ce sont les Royal Never give up qui mènent le jeu. Durant les premières minutes, ils vont littéralement martyriser la botlane Invictus Gaming. Des ganks en chaîne et du counter jungling font que l’écart se creuse. Là encore, à 20 minutes de jeu l’écart est de 7 000 golds. Royal Never Give up va tenter de prendre un Nashor. Sauf que cette fois-ci, ils ont largement les dégâts pour réussir à le faire tomber rapidement.

Ning, le jungler Invictus Gaming essaiera bien de venir voler ce Nashor mais il croisera Y4 en route. Celui-ci le renverra vers sa fontaine les pieds devant. Les RNG vont ensuite tranquillement continuer à snowball. Ils auront tendance à être un peu trop gourmands sur les fights suivants mais compte tenu de leur avance, cela ne leur sera pas préjudiciable. Enfin, à 28 minutes de jeu, c’est le nexus qui tombe. Pour ce premier match de la LPL 2018, tout se jouera donc en game 3.

Royal Never Give up Karsa

Game 3 – Invictus résiste, mais RNG ne faiblit pas

Pour cette ultime game, les deux équipe se sont focus sur la midlane. Le résultat fut un combat sans cesse dans les 20 premières minutes de cette partie. Un combat très équilibré où chaque équipe se rendaient coup pour coup. Ainsi, pour la première fois de ce BO, la game n’était pas jouée à 20 minutes. Après 25 minutes de jeu, le fight tourne à l’avantage des Royal Never give up qui se ruent sur le Nashor et le sécurise. Grace à quelques bon fights et la prise de plusieurs tourelles, l’écart monte rapidement à 10 000 golds et la fin se précise pour Invictus Gaming.

Mais les adversaires de RNG prouvent qu’ils ont les ressources nécessaires pour tenir malgré cet écart de golds. A 33 minutes de jeu, sur un catch du jungler ennemi, ils vont même tenter de sécuriser un Nashor pour revenir dans la partie. Malheureusement pour eux, l’écart en gold est trop important même en 5v4. Y4 détruit littéralement les espoirs d’Invictus Gaming avec sa Kalista. Suite à ce fight, il suffira d’un dernier push au mid pour sceller le destin de ce Bo. Royal Never Give up l’emporte 2-1 et enclenche de ce fait les débuts des hostilités pour la LPL 2018.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -