League Of Legends
[nextpage title= »Lyon eSport #9″]

L’évènement principal de ce weekend Lyon eSport #9 est bien évidemment le tournoi League of Legends. Durant ce tournoi, 64 équipes s’affrontent pour 15 000€ de cashprize.

Lyon eSport
Bien évidemment certaines équipes sortent du lot comme Millenium ou InFamouS s’étant déjà affronté la veille pour la finale du Challenge France d’où est ressorti vainqueur Millenium remportant ainsi le titre de champion de France.

Déroulement tournoi Lyon eSport

Toutes infos complémentaires et stream live sur le site officiel de la Lyon eSport.

Retrouvez toues les infos sur les évènements annexes à cet événement ici.

[nextpage title= »Finale Winner Bracket »]

Après sa victoire face à InFamous en finale du Challenge France, et les battant à nouveau en demie finale du Winner Bracket, Millenium arrive en finale du Winner Bracket avec un maximum de confiance engrangé.

Face à Kaze, Djoko, Pretty, Hans Sama et Masterwork, Renegades Banditos dispose de certains noms déjà bien connus de la scène. L’équipe est en effet composée d’Alphari, Impaler, Caedrel, Yuukie60, Hiva. Eux aussi ont réalisé un parcours sans faute pour atteindre la finale du Looser Bracket sortant notamment Na’vi et GG CN.

C’est en BO3 que les équipes vont se départagés durant cette finale donnant accès à la Grande Finale mais surtout octroyant une map validée pour cette dernière.

e2eb5-logo_milleniumMillenium20Renegades Banditos

Game 1

Composition Millenium : Shen – Gragas – Corki – Lucian – Morgana

Composition RNG Banditos : Nautilus – Nidalee – Viktor – Kog’maw – Tham Kench

Millenium a pris le pari d’une composition double carry avec une très bonne protection avec la Morgana, le Shen et le Gragas. Du coté RNG, le choix s’est orienté sur l’hyper carry destructeur qu’est actuellement Kog’Maw sans pour autant tout miser sur lui, le Viktor restant une menace.

Les premières minutes sont catastrophiques pour les Millenium. Ils concèdent 5 kills à rien mais surtout 3K gold de retard en 15min.

Le temps avance, l’écart en gold ne croit pas en revanche les tours tombent du coté Millenium. Mais comme à chaque fois qu’ils sont en difficulté, Millenium trouve les ressources nécessaires pour rattraper leur retard et peuvent espérer un cinquième dragon souvent synonyme de victoire.

Comme annoncé, après un nashor abandonné aux mains des Millenium c’est le cinquième dragon qui tombe pour ces derniers à la 40ème minute. La conséquence ne se fait pas attendre car ils terminent a partie dans la minute qui suit. Et Millenium prend une option dans cette finale.

Game 2

Composition Millenium : Poppy – Rek’sai – Corki – Lucian – Morgana

Composition RNG Banditos : Graves – Gragas – Orianna – Kalista – Alistar

Cette fois RNG a pris la décision de jouer sur des lanes solides et un bon team fighting. Millenium, eux, restent sur la même optique.

Une fois n’est pas coutume, Millenium concède le même retard de 3K gold dans ce début de partie se faisant même Ace dans le premier quart d’heure de jeu. Mais nous avons pu voir leur capacité de temporisation depuis le début du weekend.

Encore une fois Millenium reprend l’avantage avec 6K d’avance à la 28ème minute. Ils achèvent les RNG 2min plus tard en allant achever les survivants jusque dans la fontaine.

    Millenium s’impose donc dans cette finale du Winner Bracket et connaitront leur adversaire demain matin et les attendront de pied ferme avec déjà une victoire à leur avantage.
[nextpage title= »Finale Looser Bracket »] Toutes deux vaincus par les Millenium ce weekend, les deux équipes pouvant les affronter en Grande Finale que sont The Glorious Team  et Renegades Banditos risquent de se déchirer pour pouvoir à nouveau affronter et tenter de détrôner les Millenium actuellement intouchable sur la scène française.

En revanche les deux équipes ne s’étant pas encore croisées, les observations ont du être nombreuses. La guerre de l’information jouera certainement son rôle dans cet affrontement.

Renegades Banditos
20The Glorious Team

 ?

Game 1

Composition RNG Banditos : Lucian – Gragas – Twited Fate – Corki – Braum

Composition The Glorious Team : GangPlank – Nidalee – Viktor – Kalista – Alistar

Originalité emprunté à Cabochard, le Lucian top a été choisi pour les RNG pour dominer l’early game. Coté Glorious Team le choix s’est plutôt orienté poke avec une botlane très solide, le fameux Kalistar.

Dans l’early game l’avantage est à Renegade Banditos qui compte 5K gold d’avance au quart d’heure de jeu. La stratégie de Pick up des RNG et et la mobilité de leur composition leur permet d’atteindre les 10K gold d’avance sur The Glorious Team.

26ème minute de jeu, le nashor tombe aux mains des RNG bien que Glorious Team récupère 2 kills, l’opération reste rentable pour RNG.

RNG s’impose avec autorité sur cette première partie de BO3.

Game 2

Composition RNG Banditos : Quinn – Gragas – Corki – Lucian – Thresh

Composition The Glorious Team : Fiora – Rumble – Ahri – Kalista – Alistar

Le ton est donné de la part des deux équipes. Chaque composition dispose d’énormément de dégâts, les combats risquent d’être explosifs.

On connait désormais l’efficacité de Rumble jungle, et elle ne se fait pas attendre, il gank immédiatement la toplane et récupère le first blood.

Encore une fois RNG prend un bon avantage grâce à une supériorité numérique dans bon nombre de situation leur permettant d’avoir 4K gold d’avance. Glorious Team ne se laisse pas abattre et remonte doucement résorbant leur retard à 2K à la 18ème minute.

Le premier inhibiteur tombe à l’avantage de RNG à la trentième minute et ces derniers disposent maintenant d’un matelas confortable de 8K gold d’avance.

Les Renegades Banditos s’imposent à la 35ème minute de jeu et va donc retrouver Millenium cette après midi.

[nextpage title= »Grande Finale »]

La Grande Finale va donc être le remake de la finale du Winner Bracket. Cette finale se jouera en BO5 avec déjà un avantage pour Millenium d’une map étant issus du Winner Bracket, Renegades Banditos ayant dû repasser par la finale du Looser Bracket et éliminant The Glorious Team.

Millenium
30Renegades Banditos

Game 1

Composition Millenium : Shen – Kindred – Lissandra – Lucian – Alistar

Composition RNG Banditos : Nautilus – Nidalee – Corki – Kalista – Thresh

On le sait Millenium part non seulement avec une map d’avance mais surtout un véritable ascendant psychologique. Millenium prend l’option d’une composition assez solide orientée domination de lane, teamfight. Coté RNG, on va plutôt chercher le pick up.

Pour une première fois du weekend Millenium domine dés les premières minutes de jeu. Même si l’écart en gold n’est pas significatif il semblerait qu’ils ne souhaitent pas que la finale traine en longueur. Mais RNG contre-attaque parfaitement et prend même le dessus en terme de tourelles détruites. Au quart d’heure de jeu, rien n’est décidé.

Le combat à la 20ème minute autour du Dragon va condamner RNG à perdre son inhibiteur mid après quatre pertes pour rien coté Millenium.

Yuuki est totalement dépassé et se retrouve en 0/7, il n’a aucun moyen de s’exprimer car prend tout le focus Millenium à chaque action. Mais à la 26ème minute alors que Millenium bénificie du buff Nashor échoue à prendre l’inhibiteur bot et Yuuki renait en prenant un Quadrakill.

Malheureusement 3 minutes plus tard Yuuki se fait à nouveau prendre à parti, Millenium récupère les 3 inhibiteurs, RNG tente de chasser les Millenium mais l’action se retourne contre eux, se font ace et surrend à la suite de ce fait de jeu.

Avec cette victoire, il ne manque plus qu’un point à Millenium pour s’adjuger le titre de champion de la Lyon eSport 2016.

Game 2

Composition Millenium : Shen – Gragas – GangPlank – Draven – Morgana

Composition RNG Banditos : Nautilus – Nidalee – Zed – Lucian – Alistar

Pour RNG c’est le all-in avec ce Zed mid, alors que Millenium sort le Draven avec une composition pour le protéger et une autre grosse menace qu’est GP.

Hans Sama avec son Draven réussi après 8 minute de jeu à prendre un doublé en 1V2 sur Nidalee et Nautilus. Ca n’annonce rien de bon pour les Banditos.

Au quart d’heure de jeu, la partie semble être anarchique, la fatigue n’aidant pas. Mais Millenium semble sûr de son fait et n’hésite pas à spammer les émotes.

Millenium fait tomber l’inhibiteur mid dés la 20ème minute mais pas seulement. Millenium achève les RNG sur ce même push forçant les tourelles du Nexus et le détruisant.

Millenium est donc vainqueur de la Lyon eSport #9

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -