League Of Legends

C’est historique, MAD Lions est le nouveau champion du LEC, après huit ans de règne partagé entre G2 Esports et Fnatic (et une victoire éphémère d’Alliance au Summer 2014). L’équipe s’est imposé 3-2 face aux Rogue, après un BO5 et un reverse sweep démentiels !

mad lions victoire spring 2021

En parvenant à battre 3-1 les champions du MSI 2019 et chouchou du public européen, Rogue a réécrit l’histoire pour les années à venir. Fini Fnatic et G2 Esports : pour cette saison 2021, l’Europe allait sacrer un nouveau roi.

Cette finale était historique parce qu’elle opposait deux formations qui n’avaient jamais été sacrées championnes du LEC mais aussi parce que neuf des dix joueurs en lice n’avaient jamais atteint une finale européenne. Seul notre frenchie Steven « Hans Sama » Liv avait réussi cet exploit en 2017, lors de la finale du Summer à l’AccorHotel Arena, devant un public français surchauffé (défaite 3-0 face à G2 Esports).

Rogue avait à coeur de prendre sa revanche contre les MAD Lions, qui les avaient envoyés en Loser Bracket dès le premier match de ces playoffs, les forçant à affronter Schalke 04 et G2.

La spéciale Lion Reverse Sweep

Après deux victoires lors de ce BO5, Rogue aurait pu clôturer cette finale 3-0, si Humanoid et Armut n’avaient pas à ce point porté leur équipe lors des trois derniers teamfight. A cet instant, l’équipe menée par le suédois Emil « Larssen » Larsson disposait encore de deux balles de matchs. La première partit en fumée après une quatrième game dominée par les lions. Malgré une avance confortable en dernière game, les engages et les teamfight des MAD eurent raison des derniers espoirs des Rogue de mettre la main sur le titre.

Ce MAD reverse sweep et ce premier titre historique marqueront l’histoire de l’Europe. Si Rekkles a remporté le MVP du Split, c’est Javier « Elyoya » Prades Batalla qui a hérité du titre de meilleur rookie du split. Le jeune espagnol s’est imposé comme l’une des meilleurs armes de MAD et devrait disputer à Jankos le titre de meilleur jungler européen avec Inspired.

Cette année, Rogue et MAD Lions ont été les pionniers de l’optimisation de la performance en Europe, comme le notait justement Martina Čubrić, la psychologue du sport des MAD. L’avenir nous dira si leurs performances étaient bien liées à ces nouvelles initiatives dans l’esport, et non pas à leur seule lecture de la meta de League of Legends.

MAD Lions affrontera les équipes de PCS, de Turquie et du Brésil lors de la phase de groupes du MSI 2021.

Si G2 Esports n’a pas réussi à atteindre le MSI pour cette fois, leur esprit survivra via l’intermédiaire de leur ancien ADC Luka « Perkz » Perković, qui a été sacré champion des LCS cette nuit. Cloud9 connaît déjà ses adversaires : ils devront affronter Infinity Esports (Amérique Latine), DetonatioN FocusMe (Japon) et les tenants du titre mondial DWG KIA (Corée du Sud).

La LPL est la dernière ligue de région majeure à ne pas connaître sa représentante pour le MSI. Le titre se joue entre FunPLus Phoenix (déjà qualifié pour la finale), Royal Never Give Up et EDward Gaming.

Toutes les équipes qualifiées au MSI seront connues à la fin de la journée du dimanche 18 avril. Le MSI 2021 se jouera du jeudi 6 au samedi 22 mai à Reykjavík en Islande. L’année dernière, l’édition 2020 avait été annulée à cause de la pandémie du Covid-19. G2 Esports est pour l’instant le détenteur du titre.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -