Millenium et le recrutement de Risze, analyse d’un éternel recommencement

Millenium confirme l’arrivée de Risze. Celui-ci remplace Elemzje, quittant le groupe après seulement deux matchs disputés pour la structure. Une surprise ? Pas totalement. Lorsque l’on réunit un joueur et une équipe qui ont tous deux vécu 4 saisons de forte mobilité, le risque est fort. Dos à dos, le capitaine de Millenium et le joueur sortant nous livre des déclarations sur cette cassure.

Rainbow Six Pro League

Un projet basé sur des fondations solides

Devenir le cinquième joueur de Millenium et le rester pourrait bientôt tenir d’une prouesse. Toutes les conditions de réussite étant — tout de même — toujours réunies pour voir éclore ce qui devait être à l’origine, « le nouveau Yunktis ».

Le groupe de base s’est formé autour de trois des cinq joueurs qui composaient l’unique équipe française à avoir gagné la Pro League sur PC. C’est à dire Sixquatre, Joghurtzz et Renshiro. Au fil du temps, Millenium a tendu vers une volonté d’amener les moyens financiers nécessaires pour que ses joueurs vivent du jeu. Quant aux résultats de la formation, nous pouvons dire qu’ils ont été jusqu’ici assez bons et plus particulièrement sur la scène française. Deux LAN nationales en poche (6Cup et GA) et un Top 8 de Pro League Saison 5, en 2017. Alors comment un tel projet peut-il à ce point ne pas parvenir à décoller ?

C’est avec un engouement certain que Millenium réalisait, le 22 mars 2017, son entrée sur la scène de Rainbow Six Siège. Le lancement dans le bain de la structure appartenant à Webedia, était également marqué par l’arrivée de Liven. Unique joueur à avoir remporté les deux éditions de la très disputée Gamers Assembly. Avec deux équipes différentes ! C’est, par ailleurs, ce dernier qui est aujourd’hui capitaine et représentant du roster.

Millenium - Annonce - Rainbow Six - Kini

« Un seul (mate) vous manque et tout est dépeuplé »

Quasiment un an après ce début d’aventure, l’escouade souffre d’une incapacité à trouver son cinquième joueur. Au fil des quatre dernières saisons, Sixquatre a laissé sa place à Hansen, Hansen a laissé sa place à Falko, Falko a laissé sa place à Aherys, Aherys a laissé sa place à Elemzje. Et aujourd’hui… Elemzje laisse sa place à Risze ! Ce paragraphe se suffit à lui-même pour comprendre.

Millenium semble souffrir d’une forme d’instabilité chronique, en termes de changement de joueurs. Et dans un FPS basé justement sur la stabilité, la coordination parfaite et le travail d’équipe sur le long terme, cela se paie. Ou du moins, cela bride l’un des rosters français les plus compétitifs. La principale raison étant la difficulté de recruter sans avoir le droit à l’erreur, allié au besoin de former un joueur à la façon de jouer d’une équipe, en l’espace de quelques semaines. Vous avez ici la principale problématique de Millenium sur Rainbow Six Siège. Une spirale dont il sera difficile de sortir. Mais pas impossible pour un groupe de joueurs plus motivé que jamais.

Il faut dire que la saison 7 de Pro League approche à grands pas. Au même titre que la Gamers Assembly, qui prendra place dans moins d’un mois. Mais à travers ces déclarations exclusives, Liven semble serein quant aux choix de l’escouade, et l’avenir de cette dernière.

Lire aussi :  Gamers Assembly 2018 - Retour du tournoi Rainbow Six Siège !

Déclarations de Liven, Capitaine de Millenium

Millenium - Liven - Twitter(Source: Twitter de Liven)

Q- Premièrement et inévitablement, peut-on connaitre les raisons e-sportives du remerciement d’Elemzje ?

Dans le jeu, ça se passait relativement bien. Même si des problèmes de stabilité et de rage étaient déjà apparus auparavant. En ajoutant à cela des problèmes personnels du joueur, la majorité de l’équipe a fini par demander un écartement d’Elemzje. Suite à une discussion, toute l’équipe a pensé que c’était la meilleure solution pour éviter une instabilité dans plusieurs semaines. Ainsi qu’une baisse de motivation de certains.

Q- Durant une émission, tu avais dit que vous deviez souvent recruter par défaut. Car pas mal de joueurs refusaient vos propositions. Est-ce que finalement, le problème ne viendrait pas de tous ces joueurs remerciés, mais plutôt de votre line-up qui serait trop exigeante ou alors tellement soudée, qu’il serait difficile pour un nouveau joueur de l’intégrer ?

Trop exigeante ? Nous sommes sur le point de passer en temps plein (contrats). Il est très important, pour nous, d’avoir une équipe avec des joueurs qui ont, à la fois un bon niveau de jeu et un bon comportement. Le trio est très soudé, pourtant Hicks s’y est très bien intégré. Je ne pense pas que ça vienne de là.

Q- On revient au point de départ avec la même problématique. Trouver un cinquième joueur. Ne penses-tu pas qu’à force de remercier vos 5e joueurs – bien que les raisons soient tout à fait légitimes – il y aurait un risque de faire fuir les (très bons) joueurs ? On pourrait voir dans votre place vacante, une sorte de place maudite. Ou tout simplement une énorme pression pour quelqu’un qui aimerait vous rejoindre ?

Non je ne pense pas, les très bons savent ce qu’ils ont à gagner chez nous. Nous visons la performance, tout en essayant de conserver une ambiance saine. Le problème est qu’avec les « personnalités » en France il est très dur de concilier les deux…

Q- Tu penses que la France souffre d’un problème de personnalités plus important que les autres nations, présentes sur la scène professionnelle de Rainbow Six Siège ?

Il y a des égaux partout. Le problème que j’ai pu constater en France, mais qui est aussi visible en inter, c’est le manque de remise en question profonde pour continuer à progresser. À viser le top.

Q- Peux-tu nous exposer les contraintes, liées au fait de devoir accueillir à chaque fois, un nouveau joueur dans son groupe ? Afin que les lecteurs se rendent vraiment compte du travail que cela demande. Et pourquoi cela affecte votre gameplay par la suite …

Il y a un travail de compréhension avec le joueur et d’apprentissage de sa part. L’implication dans l’équipe doit également être importante. Des recrues peuvent ne pas fournir le travail demandé et ne pas être à jour sur certains points. Ça devient plus compliqué de progresser. Dans le cas présent, je ne me fais pas de soucis.

Q- Justement, comment se passe l’intégration de vos nouveaux joueurs (Hicks et Risze) ?

Je suis très content d’évoluer avec nos nouveaux joueurs. La phase de test de Hicks nous a permis de découvrir un joueur complet avec une très bonne vision de jeu. Il apporte énormément d’un point de vue stratégique. Nous avons choisi Risze car son profil nous a beaucoup intéressé tout au long de l’année dernière. Nous sommes très content d’évoluer avec lui également. La cohésion d’équipe est extrêmement forte. Notre objectif sera d’y aller étape par étape. Se maintenir, se qualifier en playoffs puis en LAN. La victoire finale en Pro League restant notre objectif principal !

Risze et Liven de nouveau réunis pour de nouveaux défis

Nitrado - Gamers AssemblyLiven et Risze au sein de la Team Nitrado, après leur victoire à la Gamers Assembly 2016 (©Team Nitrado)

Les deux compères ne croiseront pas le fer ensemble pour la première fois. Le capitaine de l’escouade et la dernière recrue ont déjà évolué ensemble à l’aube des décollages respectifs de leur carrières e-sportives. Sous le maillot de Nitrado, les deux joueurs remportent la Gamers Assembly en Mars 2016. Deux mois plus tard, l’équipe se classera Top 4 de la Dreamhack Tours. Des prestations qui leur vaudront l’opportunité de passer sous la structure ePunks, pour leur premier séjour au sein de la Pro League Season 3.

Après cette saison et une année passée chacun de leur côté (Millenium pour Liven et Vitality pour Risze) les deux joueurs se retrouvent au moment de se lancer à l’assaut de la Pro League Season 7. Le premier rendez-vous de l’escouade sera face à la Team Oplon le 15 mars prochain et retransmis sur Twitch, dès 21h.

Quelle suite pour Elemzje ?

Les raisons du remerciement d’un joueur au sein d’une équipe e-sportive, peuvent revêtir plusieurs formes. Lorsque le niveau individuel, la vision de jeu ou la vie en groupe ne font plus bon ménage, il est très fréquent qu’un joueur, voire plus, soit kick d’une équipe.

C’est ce qui s’est passé 5 fois pour Elemzje, en l’espace de 4 saisons. Nous avons donc confronté le joueur face à des explications. Et celui-ci a répondu avec la plus grande franchise.

Déclarations d’Elemzje, ancien joueur de Millenium

Bryan-Elemzje-Tebessi-Day1-PLS3-Photo-Pawel-BastrzykElemzje devient un joueur libre, en attente d’un nouveau défi (©Pawel Bastrzyk)

Q- J’aimerais que tu me parles du fait que tu es déjà passé par Vitality, Supremacy, Lucky7, beGenius et Millenium. Sans trouver chaussure à ton pied, si je puis dire. Comment expliquerais-tu une telle instabilité au niveau de tes mouvements de structure ?

Vitality c’était un manque de motivation de jouer avec cette équipe. Elle ne marchait plus et malgré mes efforts, j’ai commencé à arrêter d’y croire. Mes coéquipiers aussi.

Supremacy tout allait bien. On s’entendait bien. Le seul souci, c’est que je ne concordais pas avec leur style de jeu, très lent et répétitif.

Lucky7, je les avaient rejoint juste pour la PGW. Je m’étais mis d’accord avec eux. Je les ai donc quittés après la 6CUP comme convenu.

BeGenius doit être l’une des meilleures équipes que j’ai pu avoir. Des joueurs talentueux, intelligents et vraiment sympas. J’ai fait le choix de quitter cette équipe, car j’ai reçu une très bonne proposition de Millenium. Après réflexion, j’aurais dû attendre après le Six. Compétition à laquelle on aurait pu largement se qualifier (rires).

Millenium tout se passait bien. Que ce soit en Game ou même sur le Team Speak. J’ai adopté la même technique de travail qu’avec BeGenius et un soir Liven m’a annoncé mon kick pour diverses raisons avec lesquelles Renshiro et Jog n’étaient pas d’accord. Bref ! Ce qui est fait, est fait. Je leur souhaite le meilleur.

Q- Ton niveau de jeu est reconnu sur la scène pro et personne ne peut le contester. Cependant, n’as-tu pas peur de salir ta réputation en France, voire sur la scène européenne avec autant de changements ? Même si ces raisons semblent tout à fait compréhensibles, il n’en reste pas moins qu’ils renvoient une certaine image d’instabilité. Non ?

Ils renvoient peut-être à une image d’instabilité, mais il faut que les gens comprennent, que jusqu’à preuve du contraire, Begenius a été la seule équipe que j’ai quittée pour une autre. De toutes les autres, on m’a exclu pour diverses raisons. Qu’elles soient vraies ou fausses.

Q- Penses-tu que t’expatrier pour une team européenne et non 100 % française, serait mieux pour la suite de ta carrière e-sportive sur Rainbow ? La réussite ne semble pas de ton côté sur la scène française et finalement ta meilleure performance internationale, ce fut avec PDucks (Top 2 Pro League S3).

C’est vrai que j’ai eu de meilleurs résultats avec une équipe européenne. Mais en même temps, quand tu communiques dans une langue qui n’est pas ta langue maternelle, tu es forcément obligé de moins en dire. Ça fluidifie la communication. C’est mon avis. Maintenant oui, pourquoi pas viser de nouveau l’Europe. Je pourrai y songer… J’y ai déjà songé.

Q- Où te vois-tu pour la 9e saison de compétition sur R6 ? En Pro League, en Challenger ou en pause ?

Pour l’instant, je n’en sais rien. J’ai faim de compétition, j’ai faim de victoires. Donc je pense que je rejouerai, de toute façon. La question c’est quand ? Et je n’ai pas encore répondu moi-même.

Q- Pour finir, si tu avais le pouvoir de remonter le temps, qu’aurais-tu changé au niveau de tes choix, déclarations ou comportement dans ton parcours ?

Au niveau de mes choix honnêtement, pas grand-chose. Pour mon comportement, j’aurai sans doute été plus pro après mon passage chez Vitality. Et moins arrogant sur Twitter. Et surtout, j’aurai mis le clutch contre Continuum en finale de S3 (Rires).

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.