League Of Legends

Jusqu’à maintenant les teams françaises sont invaincues et le moins que l’on puisse dire est que c’est une agréable surprise. En effet, nous n’attendions pas Millenium à ce niveau.

MilleniumCrédit : Millenium

La Lyon e-Sport, un cauchemar ! 

Le public français n’était pas des plus confiants en ce qui concerne Millenium à l’approche de l’European Masters. Qualifiés après leur victoire au Challenge France de l’an dernier, ils n’étaient plus que l’ombre d’eux-même. En effet, tout commença avec une Lyon e-Sport qui fut sûrement un des échecs les plus retentissants de la structure en LAN française. Sans surprise, ils sortent de phase de poule en 3-0 et accédent à l’arbre pro. Mais dès le début de celui-ci, les choses se compliquent. Ils s’inclinent contre Rising dès le premier match et ont donc tout le looser Bracket à remonter.

Ils remontent alors tranquillement le looser bracket jusqu’aux 16ème de finale. Là, ils rencontrent Lunary dans une rencontre largement à leur portée. Sauf que tout ne se passera pas comme prévu. En effet, c’est Lunary qui l’emporte et renvoie les Millenium chez eux loin, très loin de leur objectif. Avec cette contre-performance, les mauves et blancs perdent déjà très gros sur leurs adversaires et commencent très mal cet Open Tour.

Lunary Lyon esportCrédit : Solary

La Gamers Assembly fut moins pire

Les Millenium arrivent donc à Poitiers avec un désir de revanche. Étant classés dans le top 8 de l’Open Tour, ils n’auront pas à jouer la phase de poules et commenceront directement en huitième de finale du winner bracket. En quart de finale, ils affronteront Vitality Academy dans ce premier gros choc de la Gamers Assembly. Ils gagneront solidement 2-0 se rassurant sur leur forme pour ce tournoi. Malheureusement pour eux, la joie fut de courte durée. Ils perdirent le match suivant contre LDLC sur un sec 2-0 et durent donc repartir en looser bracket.

En demi-finale de ce looser bracket, leur chemin croisa Gentside, la troisième meilleure équipe française de cet Open Tour. Malheureusement, encore une fois Millenium ne put l’emporter et sa route s’arrêta là. Si cette Gamers Assembly fut meilleure que la Lyon e-Sport, elle a démontré que l’équipe était encore loin du top niveau français.

Gamers AssemblyCrédit : Grand Poitiers

Une phase de groupe maîtrisée

Dès lors, les supporters français avaient peur de voir ce que cela donnerait lors de l’European Masters. En effet, même si la France est considérée comme un des pays les plus solides d’Europe, Millenium n’était pas sur le papier l’équipe la plus forte. Si la qualification en huitième de finale semblait largement jouable, on pouvait s’interroger pour la suite de la compétition.

Le moins que l’on puisse dire est que Millenium a rapidement fait taire les critiques. Ils ont réussi à se sortir de la phase de groupe sans la moindre défaite. Tout comme GamersOrigin, ils sortent de leur groupe en 3-0 et atterrissent donc directement en quarts de finale de cet European Masters. Là ils affronteront Illuminar Gaming dimanche et possiblement GamersOrigin en demi-finale. Nous ne savons bien entendu pas où l’aventure Millenium s’arrêtera dans cet European Masters mais nous ne pouvons que leur tirer notre chapeau pour avoir réussi à élever le niveau et porter la France sur le toit de l’Europe.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -