Pandascore lève 2,5 Millions d’Euros

PandaScore, startup parisienne spécialisée dans la collecte en temps réel de données statistiques des joueurs professionnels d’eSports grâce au Deep Learning, annonce aujourd’hui avoir levé la somme de 2,5 millions d’euros.

Pandascore

Qui est PandaScore ?

Comme dit en introduction, PandaScore est une startup récupérant des données sur les joueurs professionnels d’eSports. Elle collecte les données grâce à un procédé innovant qui capte toutes les informations voulues à travers n’importe quel flux vidéo. Score, timing, il suffit que l’API observe une vidéo ou un stream Twitch pour qu’elle commence à collecter les données recherchées.

Actuellement en Bêta, l’application devrait être lancée officiellement en fin d’année. L’API travaille sur des jeux très répandus comme League of Legends, Dota 2HearthStone, FIFA, CSGO et Overwatch. Bientôt, toutes ces données pourront être observées et analysées selon l’envie en quelques clics.

Pour comprendre le développement d’une société comme PandaScore, il faut voir que le marché de l’eSport grandit très rapidement,+25% minimum par an. Les investissements récents de Tencent (15 Milliards d’euros) ou de Facebook montrent que les événements eSportifs seront au centre de leurs stratégies. L’eSport tend de plus en plus à se rapprocher du sport traditionnel et PandaScore a l’ambition de jouer un rôle central en fournissant bon nombre de statistiques pour tous les acteurs du secteur et sur tous les jeux.

PandaScore dispose d’un outil révolutionnaire

Les algorithmes et l’architecture logicielle complexe développés sont l’atout principal de la société. Alors que leurs concurrents font leurs statistiques via une collecte manuelle, PandaScore est capable de collecter des milliers de data à la milliseconde simplement en regardant un stream. C’est un avantage considérable quand on considère le temps pris par les concurrents. Par exemple, PandaScore peut fournir en temps réel n’importe quelles données souhaitées par le diffuseur.

“Tout au long de la saison, PandaScore a su nous apporter les informations nécessaires à la préparation des différents matchs, tout en étant capable d’adapter et d’améliorer leur service en fonction des exigences d’une scène compétitive en perpétuelle évolution. Cette année a permis de poser les bases de ce qui s’imposera à l’avenir comme un élément incontournable pour les équipes professionnelles.” Hadrien “Duke” Forestier, coach du Paris Saint Germain esport.

Un objectif qui dépasserait l’eSport

Cette levée s’adresse avant tout au marché du pari sportif avec en ligne de mire le Royaume-Uni, plus gros marché du domaine. PandaScore va également augmenter son équipe de Data Scientists pour supporter et mieux s’adapter à la demande croissante de statistiques eSportives.

“Notre intelligence artificielle est capable de comprendre quel jeu est actuellement diffusé, avec quelles équipes, quels joueurs et ainsi en extraire les actions et les scores. Nous collectons des centaines de statistiques chaque seconde sur plusieurs milliers de parties par mois. Nous pensons que le Deep Learning rend l’analyse esport plus fine et plus précise mais nous ne nous arrêtons par là car si nous pouvons analyser du FIFA aujourd’hui, nous pouvons également le faire dans le football et plus généralement dans le sport.” Flavien Guillocheau, CEO de PandaScore

Qui sont les généreux donateurs ?

La levée de fonds a été menée par Alven Capital. Parmi les investisseurs, on retrouve notamment Global Founders Capital, 50 Partners qui accompagne la société depuis fin 2015, Julien Lemoine (CTO d’Algolia) et John Maloney (ex CEO de Tumblr).

“Nous sommes très heureux d’accompagner Pandascore dans le déploiement de leur technologie unique pour apporter de la donnée temps réel, de la prédiction in-game et de nouvelles possibilités de monétisation à ce secteur en pleine explosion. Nous sommes convaincus que cette solution est un bloc indispensable de l’infrastructure esport de demain, et ouvrira des perspectives à moyen terme pour le marché du sport traditionnel.” François Meteyer, Principal chez Alven Capital.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.