Starcraft 2

Le public français a célébré hier la première victoire internationale de Clément « Clem » Desplanches, qui s’est imposé face à son homologue italien Riccardo « Reynor » Romiti en finale de l’édition européenne de la DreamHack Winter.

clem sc2 team liquid

Putain que ça fait du bien ! Une phrase très certainement prononcée intérieurement par une grande partie des 6 000 viewers de la chaîne Starcraft II d’O’Gaming, lorsque l’écran de stream a annoncé la victoire de Clément « Clem » Desplanches face à Riccardo « Reynor » Romiti.

Clem a rongé son frein lors des deux dernières éditions de la DreamHack – en plus des éditions européennes qui leur sont liées.

Si on met de côté sa « contre-performance » à la DreamHack Summer (top 12), Clem s’est incliné à chaque fois contre Reynor lors des éditions européennes du circuit de la DreamHack cette année.

Un top 3 à la DreamHack Summer Europe (défaite 3-1 contre Reynor), une deuxième place au segment d’automne européen (défaite 4-3 en finale contre Reynor, malgré qu’il l’ait battu 3-2 en finale du winner bracket), et une quatrième place à la DreamHack Fall (défaite 3-1).

Il aura fallu attendre la fin de l’année pour voir enfin nommé champion le poulain de la France, toutes baguettes virtuelles levées lors du sacre du jeune roi.

Sa victoire, Clem l’a doublement mérité. D’une part parce qu’il n’a eu de cesse d’améliorer son jeu depuis le début d’année, et d’autre part parce qu’il a battu les meilleurs joueurs européens dans sa course (dont le champion du monde 2018 et le vice-champion du monde 2019).

Invaincu en phase de groupes, Clem a malheureusement dû envoyer en loser bracket son confrère français Denver. Vaincu par le champion du monde de 2018 Joona « Serral » Sotala en demi-finale, Clem a dû remonté le loser bracket, éliminant les derniers espoirs de l’Allemagne, représentée par ShoWTimE et HeRoMaRinE.

En finale du Loser Bracket, Clem prend sa revanche sur Serral : une victoire qui lui permet de rejoindre Reynor en finale. Cette fois, malgré une première map prise par l’italien, le jeune talent français ne faiblira pas. Sa première victoire sur Submarine sera suivie de trois autres. C’est sur Pillars of God que Clem assènera le push final.

En remportant son premier titre européen, Clem valide définitivement sa place de meilleur joueur européen avec Serral et Reynor. Il aura l’occasion de confirmer l’essai lors de l’édition international de la DreamHack Winter, qui débute dès demain, mardi 10 novembre.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -