Esport

Il existe énormément de structures dites « esportives ». Nous allons mettre en lumière une structure esport chaque semaine, afin que vous preniez mieux connaissance cet univers ainsi que les structures qui le compose.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter la structure Xenodragons créée par Bjoran.

facebookXD

Retrouvez ci-dessous l’interview de Bjoran.

BjoranQ: Bonjour Bjoran, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore,  pouvez-vous vous présenter ?
R: Je m’appelle Jean Marc Gaudin j’ai 48 ans, j’ai démarré en étant tenancier d’un cyber café : le Magic Café ouvert autour de l’année 1995-96. Cela a duré une dizaine d’année avant sa fermeture. Durant cette période j’ai organisé différents tournoi LAN comme Counter Strike 1.6, Warcraft, ou encore Starcraft Brood War. C’était les débuts de l’E-sport bien qu’il éxistait déjà de grosses teams à Paris comme Arma Team. Suite au Magic Café, j’ai créé Millenium avec Cédric Page. Je suis quelqu’un qui est toujours dans la création qui a besoin de s’investir mais tout de même libre de prendre des décisions. L’E-sport est pour moi une passion, pour donner une idée déjà à l’époque nous faisions des compétitions de Pong entre amis sur ma télévision.
Q: Ancien membre et co-fondateur de Millénium, qu’est-ce qui vous a poussé à quitter l’une des plus grosses structure française ?
R: Déjà pour commencer, Millénium a été vendu à Webedia. La structure a délocalisé à Paris et je n’ai pas le désir de déménager à Paris alors que j’ai toute ma vie sur Marseille. De plus Webedia ne rachète pas l’E-sport de Millénium mais le pouvoir médiatique des chaînes Millénium. Bien évidemment Webedia rachète une partie des personnes ayant des connaissances en E-Sport car ce n’est absolument pas leur domaine. Pour moi l’E-sport est le cœur de mon travail et dans ce rachat je ne m’y retrouvais plus.
Q: Récemment vous avez lancé votre nouvelle structure : Xenodragon. Pouvez-vous la présenter ?
R: Xenodragons en est encore à ses débuts en tant que structure E-sportive. Elle est inscrite au titre de SAS dont je suis le président. Les choses se sont un peu accélérées avec la PGW. Nous avons constitué une équipe féminine et avons été retenu. Ce sera l’occasion pour nous de nous montrer mais aussi de rencontrer nombre de potentiels partenaires. Voilà pour le mois nous n’en sommes qu’au début et pour ainsi dire nous savons ce que nous allons faire pour les 2 – 3 prochains mois seulement car tout est à construire encore.
Q: Aviez-vous déjà l’idée de cette structure en quittant Millénium ou est-ce venu après ?
R: Depuis pas mal de temps je ronge mon frein chez Millénium. J’ai quitté Millénium fin Juillet mais cela faisait que je préparais la suite. L’idée a mûri lors de la dernière Gamer Assembly à Poitiers.
Q: Quelle évolution voyez-vous pour Xenodragons ? Quels sont vos objectifs ?
R: L’objectif de Xenodragons et mon rêve serait d’avoir une structure de rang internationale d’ici 3 à 4 ans. C’est à dire une équipe League of Legends LCS, le jeu dans lequel j’ai beaucoup de contacts, mais aussi une équipe CS:GO où j’ai gardé encore de bons contacts de l’époque CS 1.6. Mon objectif est vraiment de proposer de la compétition et ne pas mélanger streaming et compétition qui ne sont pas compatible si l’on veut véritablement jouer le niveau international. Hearthstone ne fait pas par exemple parti de nos priorité car à mon sens le jeu est trop aléatoire pour mettre en avant le véritable talent d’un joueur. Si nous faisons du Hearthstone ce sera surement avec un seul joueur. Une chaîne est prévu mais pour retransmettre les tournois ou avec les coach et analystes pour toujours garder cette vision de compétition, l’E-Sport est le cœur du projet. Je surveille de près Overwatch qui a vocation à la compétition et qui est un nouveau genre mixant le MOBA et le FPS. L’idée que je m’en fais est un hybride entre LoL et CS:GO.
Q: L’interview touche à sa fin, avez-vous un dernier mot et où est-ce que les personnes qui souhaiteraient vous suivre peuvent vous retrouver?
R: Merci à vous pour l’intérêt que vous portez à mon projet, j’espère également que le votre va se développer. Pour ceux qui souhaiteraient suivre l’avancement du projet Xenodragons il y a une page Facebook qui sera la principale source de communication : Facebook. Nous avons également un twitter: @Xeno_Dragons

Je tiens à remercier Bjoran de m’avoir accordé de son temps afin de répondre à mes questions. Nous avons parlé de bien des choses, de la période des M Spirit que beaucoup voudrait retrouver, de sa vision de l’E-sport féminin, des différences entre gérer des filles ou des garçons dans une sphère compétitive. Ce fut une discussion qui pour ma part fut très enrichissante avec un Monsieur dans l’E-sport en France. Pour tous les amoureux de la compétition électronique je vous invite à soutenir son projet.

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, il a également révélé qui été la deuxième personne à rejoindre Xenodragons. Il s’agit de Rico et Bjoran explique ce qu’il pourra apporter à Xenodragons pour son développement.

« La deuxième personne à rejoindre l’aventure XD est Sami « Rico » Harbi. Fort d’une expérience internationale allant de la Corée aux USA, en passant par l’Angleterre et l’Allemagne, Rico a pu, dans les coulisses comme business developper, general manager ou coach, participer à des compétitions majeures telles que la GSL, la Blizzard Cup, les LCS et les Championnats du Monde de League of Legends. Il apporte à XD sa vision et ses conseils pour la partie Business de la structure, ainsi que pour son orientation eSport qui reste l’essence des XenoDragons. Experience eSport acquise en passant dans des structures renommées telles que Millenium, Fnatic ou encore Team Dignitas. »

En espérant vous en avoir un peu plus appris sur cette structure, et je vous dis à bientôt pour le prochaine article « Présentation de structure »

Réagissez !

- 1 commentaire -