Esport

Dans le courant du mois de Janvier, plusieurs influenceurs ont pu tester le nouveau FPS de Riot Games, Projet A, dans les locaux de l’éditeur à Dublin. Les influenceurs ont livré leurs impressions sur le jeu, qui se rajoutent aux premières secondes de gameplay dévoilés lors des 10 ans de League of Legends.

Pour vous remettre à jour sur les informations dévoilés lors du premier teaser de Projet A, rendez-vous sur notre article récapitulatif ici.

Mardi 11 février dernier, plusieurs influenceurs ont dévoilé leurs premières impressions sur le nouveau FPS de Riot, qu’ils ont pu tester dans le courant du mois de janvier. Deux français ont eu cette opportunité : AlphaCast et ZeRatoR.

Tous sont unanimes pour dire que le jeu est excellent et devrait venir concurrencer des jeux tiers 1 comme Counter Strike : Global Offensive, et rameuter les joueurs déçus d’Overwatch. Certains, comme Rod Breslau, un consultant dans le milieu de l’esport, avancent que si Riot Games fait tout ce qu’il faut pour le Projet Arès, alors le jeu deviendra le meilleur FPS du monde en 2021.

Henry « HenryG » Greer, ancien joueur de CS:GO qui a participé aux premiers test du jeu, devenu depuis commentateur a délivré un long thread sur Twitter pour faire le point sur le jeu. AlphaCast a publié une vidéo sur sa chaîne Youtube, que vous pouvez retrouver ici.

Que retenir du FPS ?

Le jeu est un FPS free-to-play en 5 contre 5, basé sur un système de round (24 au total, 12 pour chaque side), qui mêle armes de feu et compétences. Les testeurs ont pu jouer au mode d’attaque et défense, avec comme sur CS:GO un emplacement pour la Bombe A et un pour la bombe B. Certaines cartes ont d’ailleurs trois emplacements de bombes.

Les compétences, que vous devez acheter comme les armes, sont essentiellement utiles pour prendre l’avantage en termes de stratégie, et peu d’entre elles infligent des dégâts ou permettent de tuer. Si on se réfère aux premières images du jeu, les compétences étaient au nombre de 6 : un fumigène qui se transforme en boule, un mur aqueux franchissable par tous, un mur destructible, une résurrection, un jet de kunai et une boule tornade.

Tout comme sur CS:GO, il est possible de faire des round éco (économiser de l’argent en achetant des armes ou compétences peu chères pour espérer faire mieux aux rounds suivants, et pourquoi pas prendre l’ascendant sur l’équipe ennemie).

Toutes les classes ont accès aux mêmes armes, seules les compétences changent.

La date de sortie du jeu n’a pas été annoncé, mais le vrai nom de Projet A devrait nous parvenir dans les prochains mois.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -