Esport

Lors de la Gamescon avait lieu le premier gros tournoi sur PUBG. Ce tournoi fut non seulement une réussite totale en terme de viewers mais aussi l’occasion de découvrir le format utilisé par PUBG en compétition. Quel était ce format ? Était-il le bon ? Peut-il être amélioré ?

format pubg gamescom

Un tout nouveau format

Première constatation, PUBG ne ressemble à aucun autre jeu du paysage eSport. Il est impossible d’adapter le format poule + bracket avec des affrontements une team contre une team. Il a donc fallu trouver un tout nouveau système pour que de la compétition puisse avoir lieu. Le format choisi fut une partie « classique ». C’est-à-dire 80-100 joueurs lâchés sur la map et le dernier survivant gagne.

Et là, la première remarque est que l’aléatoire a un rôle assez important dans le jeu. Une partie va être plus ou moins longue à cause des bons/mauvais items trouvés, ou de la densité de joueurs dans une zone. La solution a donc été de faire trois parties. Le classement à chaque partie rapporte des points et à la fin des trois parties, le plus haut total de point gagne. Ce système favorise donc la régularité et gomme les coups de chance/malchance. Enfin pour maintenir un taux de spectacle, les kills rapportent eux aussi un petit nombre de points.

format pubg gamescom

Peut-il être amélioré ?

Tout d’abord, pour l’avoir vu en action plusieurs jours, on peut dire que ce système semble plutôt efficace. C’est d’ailleurs plutôt impressionnant pour une première que PUBG ait une si bonne audience et un si bon système. On sent vraiment que le jeu était quasi fin prêt pour son premier grand rendez-vous eSport. Cependant, tout n’est pas parfait. Quelques points méritent encore, en effet, un peu de peaufinage.

Parlons tout d’abord d’un petit point, le Bo3. S’il gomme les coups de chance/malchance relatif, un gros coup de malchance est synonyme quasi forcément de mauvaise place finale assurée. Peut-être passer à un système de Bo5 gommerait-il encore plus cela. En plus, cela permettrait de récompenser encore plus la régularité.

Parlons ensuite du gros point qui a fait réagir. Ce sont les points accordés aux kills. Ils ont été jugés trop faibles en comparaison aux points accordés au classement. Pour vous donner un exemple si vous finissiez second, pour rattraper le premier en point, il fallait 28 kills de plus que lui. C’est tout bonnement énorme. Cependant, une élévation des points de kills serait-elle vraiment préférable vis-à-vis de l’objectif du jeu ?

Premièrement si les kills font partis du jeu, le but final est la survie. Deuxièmement, augmenter les points de kills tuerait le bas de classement. En effet, les points de classement sont assez faibles et perdraient de l’impact. L’autre option serait de diminuer la différence de point en haut de classement. Le but serait de laisser une différence importante sans toutefois la rendre impossible a combler. Ainsi l’essence du jeu de survie serait conservée tout en récompensant les joueurs jouant le beau jeu.

Dans tous les cas, nul doute que cette première compétition soit un succès. Reste à voir maintenant la suite des événements pour PUBG et si les organisateurs vont apporter quelques ajustements sur cette nouvelle scène en construction.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -