PUBG

En ce moment, la période est faste pour PUBG. Le patch 1.0 est accueilli très chaleureusement par les joueurs. Le serveur test est bondé et rentre dans le top 10 des jeux les plus joués sur Steam à lui seul. Alors qu’on pensait que rien ne pouvait arriver de mal à PUBG en ce moment, une polémique vient écorcher l’image du jeu.

PUBG polémique

Les dessous de la polémique 

Cette polémique a lieu au niveau d’ajouts cosmétiques du jeu. En effet, sur le serveur test, de nouveaux modèles de sous-vêtements ont été ajoutés au jeu. Jusque là pas de quoi en faire une polémique. Cependant, quand on regarde de plus près les sous-vêtements féminins, on s’aperçoit d’un détail qui fait crisser les dents depuis ce matin à de nombreuses personnes. On aperçoit en effet la forme de l’organe génital féminin comme vous pouvez le constater ci-dessous

PUBG polémique sexe féminin

Sitôt découvert, les joueurs ont demandé des comptes à Brendan Greene, le papa de PUBG. Il s’est alors immédiatement excusé et a expliqué la raison. Ces modèles de sous-vêtements viendraient d’une personne extérieure au projet qui les aurait offerts (avec d’autres éléments cosmétiques) au début du projet PUBG. Le modèle n’a alors pas été retouché et mis comme donnée sur le jeu. Confus, Brendan Greene s’excuse ensuite pour l’offense faite aux joueurs. De plus, il ajoute que ce détail sera retiré le plus tôt possible.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -