Esport

 

On continue avec les interviews réalisées lors de la Gamers Assembly 2016 et dans la découverte de nouveaux jeux dans l’e-sport, aujourd’hui on parle du jeu Rainbow six : Siege ( R6 Siege ) avec le joueur « SoSo« , jouant lors de cette GA avec la team Ronin E-sport. Avec lui nous avons pu discuter du jeu , et de son côté e-sportif !

R6Q : Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Sofiane Trespalle, connu sous le tag « SoSo », je suis capitaine de la line up ronin foxtrot sur rainbow six siège.


Q : À part la team, fais-tu d’autres choses autour du jeu ?

Moi non, mais mon mate, Djaquitchane est star player pour Ubisoft, un starplayer représente la communauté envers Ubisoft !


Q : Maintenant parlons du jeu donc Rainbox 6 Siege est un FPS en 5v5 tactique comment se passe la compétition autour de ce jeu ?

Le jeu en lui-même est déjà très compétitif au premier abord. L’ATH est très bien détaillé, les parties sont très rythmées, 4 minutes en match normal et 3 minutes en compétitif, ce sont des parties très rapides. Forcément il y a un gros rythme à tenir, il y a une équipe qui défend et une équipe qui attaque avec deux sites à bombe.


Q : On peut donc comparer le jeu avec CSGO, qu’est-ce qui fait la différence ?

Oui c’est très similaire à CSGO, c’est un peu la même sauce. Ensuite, les puristes vont m’en vouloir, mais on peut viser il y a un sight sur R6, qu’il n’y a pas dans CSGO, donc déjà au niveau d’un FPS je trouve que ça fait la différence en terme de joueurs compétitif. Après je ne dis pas que ça réclame plus de skill, je ne dis pas ça, mais c’est autre chose. Hormis ça, il y a une certaine mécanique de jeu qui domine comme les balles qui traversent les murs, donc déjà ça c’est quelque chose qu’on retrouvait dans COD ou BF, mais ça n’avait pas trop d’effet sur le gameplay. Une balle qui traverse un mur et qui touche la tête d’un joueur va le tuer à coup sûr et ça ne pardonne pas ces choses la.

tom-clancy-s-rainbow-six-55c22933669e4Les murs sont destructibles. On a une map définie avec des entrées, des portes qu’on peut barricader, et les murs sont destructibles donc c’est pareil. On en vient à une multitude de situations dans une map, on peut découvrir 36 façons de pénétrer dans une pièce c’est ça qui fait l’aspect compétitif de devoir trouver des points d’entrée efficaces, et de l’autre coté devoir trouver des défenses solides et c’est vraiment un tout qui fait que ce jeu est compétitif.


Q: On peut donc dire que c’est plus stratégique que CSGO avec les différentes façons d’investir les pièces, les façons de faire des assauts ?

Plus ou moins. Non car c’est la mécanique de jeu qui veut ça. Mais en effet oui, il faut réfléchir aux lignes de tirs comme dans tout FPS or là, il faut prendre en compte les travers et qu’on peut voir à travers les murs donc il faut plus réfléchir ses défenses, évoquer tous les cas de figure possibles .


Q : On va passer plus a l’aspect eSport, est-ce que le jeu a vraiment pris une réelle ampleur, est-ce que des grosses structures ont déjà pris le pas ?

Oui tout à fait, moi ça fait 5 ans que je suis dans l’eSport, j’ai commencé BF3 sur PS3 en 2013, on était vice-champion de France et c’est vrai que j’ai pu suivre l’évolution de l’eSport. En règles générales depuis 2013, et c’est vrai que parmi les FPS auxquels j’ai pu jouer, R6 a eu un départ fulgurant, déjà au bout de deux mois il était présent au IEM Katowice, ce qui n’est pas le cas de tous les jeux. On a une GA organisée alors que le jeu est récent. C’est vraiment un jeu qui a sa place en eSport sur toutes les consoles.


rb6_e-sport_official_hirez_eslQ : Y a-t-il déjà de gros tournois ?


Oui, il y a déjà l’ESL Pro league qui regroupe les 8 meilleures équipes européennes et les 8 meilleures équipes du continent Nord Américain. Il y a 100000€ partagé entre PC et console, 50000€ chacun, des premières phases ont eu lieu au IEM ! Quelque équipes comme Aera, Warrior team France et Epsilon on pu s’y rendre. Sur Xbox il y a la coupe de France dont une étape se déroule ici à la GA. Et d’autres tournois qui vont vite se créer avant la fin de l’année.


Q : Ma dernière question : où se situent les équipes françaises dans ce jeu ?

En règles générales les équipes sont très bien positionnées au niveau européen, on a de très belles équipes. De toute façon, on a de très bons joueurs français en eSport mais pas forcément de bonnes équipes car les joueurs partent a l’étranger. On a 4 équipes françaises en pro league déjà, sur les 8 ce n’est pas rien. On est vraiment bien placé en France sur R6.

Depuis notre interview et suite de la GA , SoSo a quitté la team Ronin à cause de problèmes internes et a rebondi en tant que leader de la team CyberPC. Vous pouvez le retrouver sur Twitter et vous pouvez suivre l’actu de son équipe ici.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -