Scandale en LCK – Après l’exclusion de Rascal, Aiming est révoqué et SeongHwan reste sur la sellette

Trois joueurs coréens sont dans la tourmente. Kim “Rascal” Kwang-hee, a été exclu de l’équipe de King-Zone Dragon X et suspendu de toutes compétitions officielles définitivement. Quant à Kim “Aiming” Ha-ram et Yoon “SeongHwan” Seong-hwan, ils voient leur avenir s’assombrir. Un scandale qui fait suite à des propos très déplacés sur le suicide d’un ancien président.

Rascal-Aiming-SeongHwan

Mise à jour du 12/03/2018

Nouveau coup dur pour l’actuel 3ème du classement LCK, Afreeca Freecs (AFs). Finalement, comme Rascal, l’AD Carry d’AFs, Kim “Aiming” Ha-ram, se voit sanctionner par une suspension. À l’inverse de Rascal, Aiming sera révoqué uniquement pendant toute la durée du Spring Split. Le joueur devra également réaliser 20h de travaux d’intérêt général. Il devra aussi suivre un programme d’éducation à l’histoire, à l’art et à la culture.

Malgré les excuses, la prise de responsabilité et les mesures précisées par l’entraîneur Choi Yeon-Seong pour protéger Aiming, les fans exigeaient une punition plus sévère. De plus, suite à cette prise de position de la structure, le manager général de l’équipe, Jang Dong-jun, a décidé de démissionner. Ce dernier s’est senti coupable du comportement de son joueur.

A ce jour, il ne manque plus que la sanction du jungler de ROX Tigers, Yoon “SeongHwan” Seong-hwan. Le joueur a fait ses excuses via une lettre manuscrite, tout en précisant qu’il accepterait la punition choisie par la direction de la structure.

La structure coréenne Kingzone DragonX (anciennement Longzhu Gaming) annoncait sur Twitter l’exclusion de son toplaner remplaçant, Kim “Rascal” Kwang-hee , pendant une durée non déterminée. Cette sévère sanction fait suite à ses propos douteux en ligne. La controverse s’est produite au sein de la communauté coréenne de League of Legends, après qu’il a été découvert que Rascal, en compagnie de Kim “Aiming” Ha-ram (AD carry remplaçant d’Afreeca Freecs), et Yoon “SeongHwan” Seong-hwan (jungler de ROX Tigers), faisaient des blagues très déplacées sur le chat LoL, liées au suicide. Apparemment, en Corée, ce type de comportement est considéré comme sérieux d’un point de vue éthique.

Plus précisément, les trois joueurs plaisantaient sur le suicide de l’ancien président sud-coréen, Roh Moo-hyun, qui s’est suicidé en sautant d’une falaise le 23 mai 2009. Pour information, l’ancien président s’était suicidé car il ne pouvait plus supporter les accusations de corruption qui l’entachaient lui et sa famille.

Pour noircir le tableau, les trois acteurs sont associés à Ilbe, le 4chan coréen. Auparavant, Ilbe était un site humoristique très populaire en Corée. Malheureusement, ce site est rapidement devenu chaotique suite au manque de modération. Les forums propageaient des messages violents et de harcèlement. Dorénavant, le grand public trouve le site éthiquement incorrect, étant donné qu’il est aux mains de la communauté extrémiste de droite. La communauté est connue pour générer du contenu diffamatoire autour des individus de gauche, y compris l’ex-président Roh Moo-hyun. Les utilisateurs de ce site, appelé “Ilbechoong”, ont leur propre vocabulaire, se reconnaissent en ligne et sont très critiqués par la société coréenne.

Des preuves accablantes…

La conversation de Rascal et Aiming a été révélée par une capture d’écran d’un utilisateur de DCInside. C’est un forum sud-coréen très populaire, et qui fonctionne de la même manière que Reddit.
chat-Rascal-Aiming
Credit : DCInside

Pour vous décrire l’image ci-dessus, un utilisateur a posté une capture d’écran du joueur Aiming, à l’époque où il était chez SKT T1 sous le nom de “SKT T1 Aiming“. C’est sur le chat du jeu, qu’Aiming a été vu faire des blagues à propos de l’ancien président Roh Moo-hyun. Le joueur a fait une comparaison douteuse entre du tofu écrasé et la manière du décès de l’ex-président.

chat-Rascal-Aiming-2
Credit : DCInside

Une autre capture d’écran a révélé que Rascal a également utilisé le mot “Woonji”. Woonji est un mot inventé par Ilbe, pour se moquer aussi de la manière de mourir de Roh.

Fin de carrière pour Rascal

Kingzone DragonX a géré cette situation par une condamnation publique et claire :

Voici la traduction française de la déclaration ci-dessus (traduit du site CyberSport) :

« Annonce de KZ DragonX concernant Kim Kwang-hee et notre action disciplinaire :

Nous avons enquêté ces trois derniers jours sur son comportement inapproprié avant qu’il ne réintègre notre équipe. En prenant en compte les détails de toute l’histoire, en interrogeant le joueur, et avec les déclarations des personnes concernées, nous avons pris les décisions qui sont présentées ci-dessous. En plus de nous assurer que cela ne se reproduise plus, nous améliorerons le processus de sélection de nos joueurs, établirons et appliquerons des critères de discipline interne plus clairs. Nous nous excusons encore une fois auprès de tous nos fans, pour le comportement inapproprié de Kim Kwang-Hee, et tout ce qui s’ y rapporte.

Résultats de la sanction disciplinaire :

1. Personne impliquée : Kwang-Hee KIM (Rascal)
2. Décisions prises :
A. Suspension sans fin (à partir du 09/03/2018 à 22h).
B. Exclus de l’équipe pendant période indéterminée.
C. Condamné à des travaux d’intérêt général et à un programme d’éducation sur ordre de l’équipe.

Planifier l’amélioration du processus de sélection des joueurs :

1. Avant le recrutement d’un joueur, nous nous accorderons suffisamment de temps pour enquêter sur son historique.
2. Avant la décision finale sur la sélection, nous ferons une annonce publique afin que les gens puissent exprimer leurs plaintes (avec un système de récompense).

Date d’application de ces décisions : 09.03.2018

Signé par le représentant de Kingzone DragonX Corée, le SEO Hyung-Seok. »

Aiming, à la recherche de la rédemption

Hier (9 mars), Afreeca Freecs a posté une vidéo sur ses réseaux sociaux, où Aiming présentait ses excuses. Dans la vidéo, il a déclaré avoir été conscient qu’il était devenu le centre d’attention de la communauté coréenne de LoL. Aiming a présenté ses excuses pour avoir profané un ancien président décédé. Il a également précisé qu’il avait réalisé que ses commentaires sur le chat pouvaient blesser, et qu’il avait agi ainsi sans réfléchir. Il a terminé en ajoutant qu’il ne recommencerait plus.

Mais alors que les fans attendaient une sanction disciplinaire comme l’a effectuée Kingzone DragonX envers Rascal, l’entraineur Choi Yeon-Seong est intervenu juste après la victoire d’Afreeca Freecs face à ROX Tigers. Suite aux propos de l’entraineur d’Afreeca Freecs, il semblerait qu’Aiming puisse encore continuer sa carrière de pro-gamer (traduction française de la source d’Inven) :

« Je sais ce que les fans pensent de Aiming, mais je veux l’éduquer et l’aider à devenir un meilleur joueur. Cela fait une année que nous travaillons ensemble et c’est aussi ma responsabilité de ne pas avoir su ce qu’il avait dit par le passé, donc je dois m’excuser. Il est facile de faire des excuses, mais s’il vous plaît écoutez, il est jeune et vit seulement pour le jeu. S’il vous plaît, donnez-lui une autre chance et regardez comment il va grandir, je vais le guider dans la bonne voie avec les bonnes valeurs. »

SeongHwan, s’en remet à la décision de ses supérieurs

Mais qu’en est-il du joueur ROX Tigers, SeongHwan, ROX Tigers a annoncé qu’il infligerait une punition appropriée, et qu’il inculquerait une meilleure éducation à leur joueur. ROX Tigers a posté sur Facebook une lettre manuscrite de SeongHwan. Ce dernier a présenté ses excuses et a accepté de prendre n’importe quelle punition de sa hiérarchie.

Quel constat peut on faire sur ce scandale ? Ici, la violence des propos est très grave, au-delà de la violence d’un jeu par son gameplay. D’ailleurs nous avions étudié la question sur la violence dans l’esport, que nous vous invitons à consulter. Les joueurs se doivent d’être professionnels, ils ne représentent plus uniquement leur image, mais aussi leur structure. Encore un sujet que nous avions traité par le passé sur l’exemplarité dans l’esport. Cela permettrait d’éviter à certains joueurs comme Kim “Khan” Dong-ha, toplaner de Kingzone DragonX, de faire preuve de racisme. Ou aux structures, d’identifier les joueurs qui pourraient possiblement nuire à leur image. Ce qui aurait pu prévenir l’incident de l’ex-AD Carry de Newbee, le cas Wei “Vasilii” Jun, en novembre dernier. Ce joueur était reconnu pour avoir un comportement des plus excessifs et explosifs.

(Source utilisée pour la réalisation de l’article : CyperSport Hajinsun)

En savoir plus sur l'auteur
Formé chez InFamouS eSport [I4L] (2012 - 2016) en tant que directeur media, puis par la suite rédac' chef ▓▓▓ Je possède la 1ère chaîne française de #tuto dédiée à la plateforme YouTube [ShowMeHowTV] ▓▓▓ Rédacteur généraliste, vous pouvez aussi voir mes articles sur LoL et CS:GO.

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.