La Chaîne Parlementaire (LCP) présente son reportage sur l’esport

La sphère politique s’est longtemps désintéressée de l’esport. Un sujet qui a longtemps été critiqué ou moqué au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Impossible de rater la grande popularité qu’aspire l’esport, c’est ainsi que La Chaîne Parlementaire (LCP) a souhaité éclaircir le sujet en réalisant un documentaire.

esport-LCP

Des documentaires sur l’univers esport, ce n’est pas vraiment ce qu’il manque. En effet, nous pouvons parler du documentaire de Canal+” The Fan“, ou encore celui de Netflix “7 Days Out“. Sauf que cette fois-ci, c’est la chaîne LCP qui s’est chargée de nous éclairer sur ce qu’est le sport électronique. Ça ne veut peut-être rien dire comme ça, mais en trois ans, la France a connu une évolution plutôt satisfaisante de la reconnaissance de l’esport.

Un progrès qui fait état des diverses actions menées par l’État. Nous pouvons noter la constitution d’un groupe d’étude à l’Assemblée nationale autour du jeu vidéo et de l’esport. Un projet sous la tutelle du député LREM, Denis Masséglia. Sans oublier de mentionner la création des premiers contrats de travail spécialement dédiés aux joueurs professionnels de jeux vidéo compétitifs.

La Chaîne Parlementaire découvre un métier 3.0 : l’esport

Afin de découvrir le monde du sport électronique, LCP a réalisé un documentaire dédié à cette pratique. Le journaliste de la chaîne, Clément Perrouault a rencontré et fait intervenir des joueurs professionnels (notamment Team Vitality), des amateurs, des formateurs ainsi que des élèves d’écoles spécialisées. Tout ceci afin de comprendre l’application et l’implication des différents acteurs du secteur. Bien sûr le documentaire a interviewé le meneur du groupe d’étude sur le jeu vidéo et l’esport, Denis Masséglia. Ce dernier avait été moqué par la plupart des députés, en saluant la bonne performance de l’équipe de France d’Overwatch, en novembre 2017.

Malgré les sarcasmes de l’époque, et notre appréhension par un documentaire réalisé par LCP, le reportage reste très respectueux et pose même les bonnes questions. Il montre à quel point il est d’une nécessité de reconnaître l’esport comme un véritable métier. Qu’il est surtout important qu’il y ait un encadrement permettant d’accompagner des jeunes souhaitant se lancer dans la compétition esportive. Et de cette façon, lutter contre le décrochage scolaire.

Pour ce dernier point, nous pouvons saluer l’initiative lancée par Team LDCL et Tony Parker pour avoir créé une filière esport-étude.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.