League Of Legends

Enième rebondissement dans l’affaire cvMax. Suite aux pressions exercées par la communauté et la pétition gouvernementale de soutien au coach, Riot Games a décidé de lever momentanément les sanctions à son encontre. Prétextant une précipitation dans le jugement de cvMax, l’éditeur de League of Legends a annoncé prendre plus de temps pour se prononcer sur le verdict final.

cvmax griffin inven

Au cours du mois de novembre, le head coach avait été interdit de toute participation aux compétitions organisées par Riot Games suite aux accusations de violences verbales et physiques à l’encontre des joueurs de Griffin. Nous avions traité l’information dans notre article récapitulatif ici.

Sword, Tarzan, Rather et leur coach Chaos avaient été interrogés par Invenglobal sur la question, et les interviews ont révélé que l’ancien head coach faisait régner un véritable régime de terreur au sein de l’équipe.

Aujourd’hui, et grâce aux informations révélées par nos confrères d’Invenglobal, nous apprenons que Riot Games vient de faire machine arrière en différant la sanction appliquée à cvMax. Cette décision fait suite aux critiques de la communauté de fans ainsi qu’à la pétition gouvernementale sud-coréenne qui a amassé plus de 200 000 signatures.

Sursis pour le coach et réévaluation des sanctions par un tiers

L’éditeur explique dans un communiqué que la divulgation des informations ayant mené à la sanction de cvMax a pu causer beaucoup trop de tort au coach et potentiellement aux joueurs des Griffin.

Le comité a donc décidé de reporter sa décision concernant cvMax. Riot fera appel à un organisme ayant l’autorité judiciaire nécessaire pour statuer sur le cas du coach. Le processus d’enquête sera transparent – à contrario des éléments ayant mené à la sanction initiale – et l’éditeur assure que la décision finale sera prise après avoir auditionné les deux parties (coach et joueurs).

cvMax est donc autorisé à assumer sa nouvelle position de head coach des Dragon X. Il faudra attendre les retours de l’entité juridique indépendante, et les auditions des joueurs et du head coach avant que la décision finale ne vienne mettre un terme une bonne fois pour toute à cette affaire.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -