RNG qualifiés aux Worlds – L’ogre chinois veut prendre sa revanche

La qualification des RNG pour la grande finale du Summer Split de la LPL va de pair avec leur qualification aux Worlds 2019 de League of Legends. Un an après leur échec en quarts de finale face aux G2 Esports, l’équipe menée par le joueur de légende Uzi compte bien mettre la main sur leur dernier trophée manquant.

rng 2018 Mid-Season Invitational FinalsRNG lors leur victoire au MSI 2018 (© Lol Esports)

Une année 2018 presque parfaite

Un Grand Chelem loupé, voilà comment on peut qualifier l’année 2018 des Royal Never Give Up. L’équipe avait littéralement tout gagné jusqu’aux Worlds : Spring et Summer de la LPL, Rift Rivals et le MSI 2018. Il ne leur manquait qu’un titre pour rentrer définitivement dans l’histoire de League of Legends.

Avec la suprématie des kt Rolster en Corée (ça a bien changé depuis), tout le monde s’attendait à une finale des Worlds entre kt et RNG. Une finale Corée/Chine au sommet. Mais les espoirs des deux équipes furent anéantis dès les quarts de finale. RNG s’incline 2-3 face à l’équipe européenne des G2 Esports. L’équipe chinoise déchue repartait bredouille des Worlds.

Un Spring décevant

Après une année 2018 en or – si l’on exclut la désillusion des Worlds – les Royal Never Give Up devaient tout donner pour continuer sur cette voie. Le Spring Split de la LPL se passe sans encombres, malgré une première partie sans Uzi qui est revenu à son poste après le Nouvel An chinois. Ils finissent la saison en 10-5 et s’assurent une place en quarts de finales.

Lire aussi :  Mercato LCK 2019-2020 - Tous les départs et entrées de la région coréenne !

Déjouant tous les pronostics, ils perdent leur BO5 contre JD Gaming, une équipe de milieu de tableau qui alternait les victoires et défaites. Cette petite équipe ne s’arrêtera d’ailleurs pas là : elle renverra aussi les FunPLus Phoenix dans l’ombre, avant de s’écrouler 0-3 face aux champions du monde de 2018 Invictus Gaming.

Cette défaite en quarts n’attribuera que 10 malheureux points à l’équipe des RNG, réduisant sévèrement leur espoir de participer aux Worlds 2019. Et les empêchant au passage de faire leur retour au MSI.

Cet échec amènera la structure à effectuer quelques changements dans son organisation. Steak, l’ancien coach des Flash Wolves, passé au Spring par les Rogue Warriors, est recruté en tant que Head Coach des RNG.

Mais c’est surtout en toplane que tout change. Le recrutement de Zz1tai en toplane n’aura pas porté ses fruits : il est remercié en conséquence. AmazingJ, lui aussi toplaner, passe remplaçant, tandis que Letme part à la retraite.

C’est Xie “Langx” Zhen-Ying qui est recruté en tant que toplaner titulaire. Xie est l’ancien toplaner phare des Suning Gaming, club chez lequel il a passé plus de trois saisons. Et son recrutement permettra de régler les derniers problèmes que l’équipe pouvait connaître.

Heads up RNG !

Le Summer se passe mieux, tant au niveau de la saison régulière qu’aux playoffs. Leur troisième place, derrière Top Esport et FunPlus, les envoie une nouvelle fois en quarts, cette fois contre Lining Gaming (anciens Snake Esports). La victoire dans la poche, ils affrontent alors Top Esports, une équipe d’un tout autre niveau. Contre toute attente, RNG a surpassé son adversaire sur tous les points, en ne perdant qu’une seul match sur les quatre qui ont été joués.

Lire aussi :  Bjergsen resigne pour deux ans et devient co-propriétaire de TSM

Leur victoire leur permet d’accéder en finale et de mettre au minimum la main sur 90 points du championnat. Avec 100 points (il faut rajouter les 10 points du Split), ils sont automatiquement qualifiés pour les Worlds, quand bien même ils perdent la finale contre FunPlus.

L’équipe composée de Langx, Karsa, Xiaohu, Uzi et Ming a semble-t-il trouvé la bonne formule pour gagne. La botlane ne souffre d’aucun problèmes et l’équipe continue de jouer autour de l’hypercarry Uzi. Xiaohu, dont les performances pouvaient avoir baissé ces derniers mois a repris du poil de la bête et fait désormais son travail sur la faille de l’Invocateur.

Royal Never Give Up n’aura jamais porté aussi bien son nom qu’en cette année 2019. Leur présence aux Worlds avec FunPlus est une excellente nouvelle, et c’est du beau League of Legends qui nous attend dans les mois prochains. A voir s’ils auront assez de talent pour venir à bout des équipes des autres régions comme G2 Esports, ou SKT T1.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.