Résultats de l’ELEAGUE Cup Rocket League

Ce weekend du 1er au 3 Décembre a eu lieu le premier tournoi Rocket League organisé par ELEAGUE.

Rocket League ELEAGUE

Tournoi à l’organisation classique, une phase de groupes avant phase finale, cette première édition offre un joli prize pool de 150 000$ à partager entre les 8 équipes participantes. Ces dernières sont d’ailleurs sans surprises les meilleures équipes à l’heure actuelle dont les récents Champions du Monde et Régionaux des RLCS.

Les matchs en phase de groupes se déroulent en BO5, et permettent aux deux premières équipes de chaque groupe de s’affronter en demifinales. Ces dernières et la finale se déroulent en BO7.

Découvrez-ci dessous les résultats.

Phases de groupes

Groupe A

Place

Équipe

Score BO

Scores cumulés

Différence de buts

1

Gale Force

3-0

9-1

8

2

G2 eSports

2-1

6-5

1

3

Chiefs eSports

1-2

4-7

-3

4

Ghost Gaming

0-3

3-9

-6

Détails des rencontres

Gale Force 3 0 Chiefs eSports
G2 eSports 3 1 Ghost Gaming
Gale Force 3 1 Ghost Gaming
G2 eSports 3 1 Chiefs eSports
Gale Force 3 0 G2 eSports
Ghost Gaming 1 3 Chiefs eSports

Groupe B

Place

Équipe

Score BO

Scores cumulés

Différence de buts

1

Mockit

3-0

9-4

5

2

Cloud9

1-2

7-7

0

3

PSG

1-2

7-8

-1

4

Method

1-2

4-8

-4

Détails des rencontres

Method 0 3 Mockit
Cloud9 Cloud9 2 3 PSG
Method 3 2 PSG
Cloud9 Cloud9 2 3 Mockit
Method 1 3 Cloud9 Cloud9
PSG 2 3 Mockit

Demi-finales

Gale Force 4 1 Cloud9 Cloud9

Cette demi-finale fait s’affronter les double Champions du Monde / Européens et les Champions NordAméricains. Visiblement surpassés par le jeu très impressionnant de Gale Force, Cloud9 peine à être à la hauteur. Leurs adversaires font preuve d’un jeu collectif efficace comme à leur habitude, et les éclairs individuels parviennent à surprendre.

Malgré une petite manche gagnée, Cloud9 s’incline. Plus tard, Squishy déclarera sur Twitter : “Gale Force est la meilleure équipe au monde de loin pour le moment, ils jouent parfaitement. Ils vont tout gagner. Je suis heureux d’être dans le top 4 mais je sais que nous pouvons faire mieux. Je t’aime Turbo (TurboPolsa, joueur de Gale Force, ndlr), gagne !”

 

Mockit 1 4 G2 eSports

Mockit, qui pour une fois laisse apparaître un FairyPeak jouant à l’Octane, se laisse un peu aller et manque parfois des occasions décisives. Plus encore, quelques erreurs défensives permettent au très beau jeu d’une formation G2 déterminée de se montrer concluant.

Même si les manches s’enchaînent et permettent aux spectateurs de se délecter, la moindre erreur est punitive. Malheureusement la constance de la performance est ici encore la clé, et Mockit y pêche. G2 décroche sa place en finale face à Gale Force.

 

Finale

Gale Force 3 4 G2 eSports

Après une première manche lourdement gagnée 5-1 par G2, Gale Force bombent le torse et prouvent à tous que leur place de Champions du Monde est méritée. Donnant raison à Squishy, ils remportent les deux manches suivantes 4-1 puis 5-1 à leur tour. Le match semble tourner à leur avantage.

G2 est par la suite pris d’une force de groupe très impressionnante et d’une synergie exemplaire. Déterminés à redorer leur image après leur passage en rattrapages aux RLCS, ils décrochent la 4ème manche 3-0, sans encaisser un seul but face aux destructeurs ViolentPanda, Kaydop et TurboPolsa.

Gale Force remporte cependant la manche suivante, rendant la moindre défaite fatale à G2. Aucun problème pour ces derniers, qui parviennent à remporter les deux dernières manches à la suite. Après un affrontement dantesque aux nombreux rebondissements, Squishy voit sa déclaration mise à l’eau par la victoire de G2, qui gagne cette première édition de l’ELEAGUE Cup.

Vainqueur de l’ELEAGUE Cup : G2 eSports

Gains :

  1. G2 eSports : 70 000$
  2. Gale Force : 30 000$
  3. Mockit (égalité Cloud9) : 12 000$
  4. Cloud9 (égalité Mockit ): 12 000$
  5. PSG (égalité Chiefs) : 4000$
  6. Chiefs (égalité PSG) : 4000$
  7. Method (égalité Ghost) : 3000$
  8. Ghost(égalité Method) : 3000$

Cette première Eleague aura été une très belle opération pour Chiefs, les outsiders Océaniens qui ont d’ores-et-déjà prouvé aux RLCS le potentiel de leur région. En se classant ici plus haut que de grandes équipes telles que Method et Ghost, le message est amplifié. Gale Force, malgré leur titre mondial, ne sont pas parvenus à en découdre face à G2, qui a sans aucun doute voulu rattraper les contres-performances vues aux RLCS. Quoiqu’il en soit, l’événement aura permis de voir encore une fois un jeu d’excellence pendant un weekend entier !

En savoir plus sur l'auteur
Gamer passionné et militant pour la valorisation de ce Dixième Art. Rédacteur Rocket League, éternel hipster, je joue Dominus tandis que la plèbe ponce l'Octane.

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire