Royal Never Give Up au MSI 2018 – Devenir le nouveau grand représentant chinois

Dans notre voyage vers le MSI 2018, nous nous arrêtons en Chine. Région iconique du League Of Legends. C’est probablement la région qui suit le plus les compétitions sur le jeu. Elle possède l’une des plus grosses ferveurs pour leurs équipes. Ce qui résonne plus ou moins bien. Adulés lors des victoires mais insultés dans les défaites, Royal Never Give Up arrivent alors au MSI avec, comme à chaque compétition internationale, une lourde responsabilité à assumer. Celle de représentant chinois au Mid Season Invitational 2018.

RNG lors du MSI 2016

Suivre les traces d’Edward Gaming de 2015 ?

En 2015, lors de la toute première édition du Mid Season Invitational, c’est Edward Gaming qui a triomphé. Ce fut pour la Chine le premier titre international dans une compétition de Riot Games. S’en est suivi malheureusement pour eux, beaucoup de déceptions. Jusqu’à ne même pas passer les poules des Worlds 2017 à domicile. Cette équipe qui était pourtant la grosse équipe chinoise n’aura jamais plus réussi à performer en tournoi international.

De l’autre côté, RNG se découvre en 2016. En effet, l’équipe Star Horn Royal Club devient Royal Never Give Up.  C’est une nouvelle équipe qui voit alors le jour. Avec des joueurs d’expérience bien connus comme Mata et Looper, mais aussi des petits jeunes inconnus au bataillon comme Xiaohu ou encore Mlxg. Cette équipe était très prometteuse à sa création et la hype montait. Enfin un concurrent crédible à EDG en Chine ?

MSI 2016, l’explosion de Xiaohu et Mlxg

RNG réussit tant bien que mal à remporter ce premier split de Printemps et arrive au MSI 2016 en posant plein de questions vis-à-vis de son niveau de jeu. Personne ne sait vraiment à quoi s’attendre. Tandis que SKT T1 effraie tout le monde, et que personne ne les voit perdre la moindre game. Mais lors des phases de poules, la réussite fut totale. RNG finit 1er devant le monstre qu’était SKT T1, alors que Mlxg et Xiaohu se révélèrent enfin comme des concurrents très sérieux à leur postes. La hype fut totale. Les spécialistes voyaient en RNG l’équipe qui allait détrôner SKT. De plus, ceux-ci avaient fini 4ème de la phase de poule, au bord de l’élimination. SKT n’était plus le gros monstre craint. C’est RNG qui l’est devenu à l’aube de la demi-finale entre ces deux équipes.

Lire aussi :  PBE TFT Patch 9.19 – Kai'Sa sera le nouveau champion de TFT !

Mais SKT n’a pas failli à sa réputation de Hype Killer. Ils auront montré qu’ils restent les meilleurs en BO5, et après une première game très moyenne de leur part, ils en prirent 3 d’affilés de manière très propre pour remporter le BO 3-1. Avant de remporter la finale 3-0 face à CLG. RNG n’en est pas ressorti affaiblie, mais plutôt consciente des efforts à produire pour pouvoir enchaîner en vue des futurs Worlds 2016.

Worlds 2016, changements de roster puis retour en force

Après le MSI 2016, RNG se vit récupérer le joueur iconique chinois Uzi. Lors des Worlds 2016, ils atteindront les quarts de finale avant de se faire sortir par le seed 1 Coréen, RoX Tigers. Ils avaient alors tout de même fait une bonne performance. S’en est suivi quelques changements de roster pour l’année 2017 à venir. Looper part et est remplacé par Letme. Le support Mata quitte aussi l’équipe pour rejoindre KT Rolster. Il sera remplacé par Ming. Leur saison 2017 ne sera pas très fructueuse. Pas de MSI, ni de titre de champion régional, qui leur sera arraché par EDG après un BO5 perdu 3-2.

Lire aussi :  Partenariat Nike et LPL - Les maillots des équipes enfin révélés !

Mais les Worlds furent bien différents. Ceux-ci étant organisés en Chine, ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Après une excellente phase de poule et une première place récupérée face aux Samsung Galaxy, qui auront fini champion cette année. RNG affronta Fnatic en quarts de finale. Ils battront l’équipe de Rekkles par 3 manches contre 1. Puis en demi-finale, ils se retrouvèrent à nouveau face à leur némésis coréen : SKT T1. La tension était à son paroxysme, les deux demis opposant une équipe chinoise à une équipe coréenne. World Elite perdra 3-0 face à Samsung Galaxy. RNG perdra également dans un match de folie, sur le score de 3-2, dans un BO5 suivi par plus de 106 millions de viewers.

RNG vs EDG, l’affiche que remporteront les partenaires d’Uzi pour se qualifier au MSI

RNG, un des grands favoris ?

Il est sûr que RNG arrive au MSI avec un statut de potentiel vainqueur. Après KingZone Dragon X, c’est l’équipe qui est la plus pressentie pour remporter ce tournoi. Mais attention au “choke” que l’on a si souvent vu de la part des équipes chinoises lors des compétitions internationales qui leur a souvent porté préjudice.

En savoir plus sur l'auteur
Passionné d'eSport, caster League Of Legends occasionnel et amoureux de la sagesse.

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.