Starcraft 2

Le Français Clément « Clem » Desplanches n’a pas réussi à sortir de la phrase de groupes de la DreamHack Last Chance. Un échec qui n’empêchera pas le tricolore de participer aux championnats du monde.

clem sc2
Clem (O’Gaming)

C’était le dernier tournoi international avant les championnats du monde de Starcraft II dont le top départ est fixé au 19 février 2022. Malheureusement, la DreamHack Last Chance n’aura pas réussi au Français Clément « Clem » Desplanches.

Qualifié dans le groupe C, avec son compatriote MaxPax et les deux sud-coréens Dark et Solar, le tricolore a remporté son premier match dans la difficulté face au Danois. Confronté directement au Zerg de Solar, Clem s’est incliné 2-0, lui imposant de disputer le match de la dernière chance contre Dark, qui ressortait vainqueur de sa confrontation avec MaxPax. Un match qui ne passera pas non plus pour Clem, qui s’incline aussi 2-0 et laisse les deux sud-coréens continuer en playoffs.

Parmi les six représentants européens qualifiés pour cette DreamHack Last Chance, seuls Reynor et Serral sont encore en course. Le champion du monde en titre est d’ores et déjà qualifié pour les playoffs, tandis que Serral doit disputer ses matchs aujourd’hui.

Direction les IEM Katowice 2022

Pour Clem, cet échec n’a impacté que son ego, le joueur Français ayant déjà assuré sa qualification aux IEM Katowice 2022, les championnats du monde de Starcraft II, qui se dérouleront du 19 au 27 février. O’Gaming a d’ailleurs publié une campagne de crowdfunding pour réaliser un documentaire qui suivra son parcours aux IEM Katowice.

Il pourrait être rejoint dans la phase de groupes par un autre Français, Alexis « MarineLorD » Eusebio, qui va devoir sortir vainqueur du Round of 36 pour espérer rejoindre la cour des grands de ces Worlds.

Prochaine échéance pour Clem, la participation aux Underdogs organisés par O’Gaming. Il affrontera DnS en finale du winner bracket aux locaux de l’entreprise ce samedi 22 janvier.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -